Notifications FranceTransactions.com
Pour ne rien rater de l'actualité des placements épargne, inscrivez-vous à nos notifications.

Voir fréquemment ses amis et sa famille réduit-il vraiment le risque de décès ?

Les personnes qui socialisent régulièrement avec des amis ou des membres de leur famille en dehors de leur foyer vivent plus longtemps que celles qui ne le font jamais. C’est le fruit d’une étude statistiques réalisée au Royaume-Uni.

© stock.adobe.com
Publié le , mis à jour le

EURO+, 100% fonds euros, objectif rendement 2024 > 4.50 %

Le fonds en euros EURO+ proposé par Swiss Life a publié une performance annualisée remarquable de + 4.10 % en 2023, sans avoir recours au moindre bonus de rendement. Ce fonds euros est accessible via le contrat d’assurance-vie monosupport Placement-direct EURO+. Sans frais sur les versements, ce contrat EURO+ peut être considéré comme étant un des meilleurs plans épargne sans risque sur 2024. Son objectif de rendement pour 2024 devrait s’approcher des 5 % (non garanti, net des frais de gestion, brut des prélèvements sociaux et fiscaux).

Une étude portant sur 450.000 personnes au Royaume-Uni semble montrer que maintenir un lien social fort entre les membres de sa famille ou de ses amis réduirait le risque de décès prématuré. Le site Newscientist s’en est fait l’écho. Il est à noter que cela ne sont que des statistiques, et non pas une étude scientifique prouvant un lien réel entre les deux faits.

Voir fréquemment ses amis et sa famille peut réduire le risque de décès prématuré

Les personnes qui socialisent régulièrement avec des amis ou des membres de leur famille en dehors de leur foyer vivent plus longtemps que celles qui ne le font jamais, selon une étude menée auprès de plus de 450.000 personnes au Royaume-Uni.

Une famille qui socialise

Socialiser avec ses proches est associé à une durée de vie plus longue. Passer du temps avec ses proches peut réduire le risque de décès prématuré , tandis que ne jamais recevoir la visite d’amis de la famille peut augmenter le risque, même pour les personnes qui ne vivent pas seules. Les résultats suggèrent que certains liens sociaux ont un impact plus important sur la santé que d’autres.

Le saviez-vous ? Les réseaux sociaux ne permettent pas le développement de réels liens sociaux. Contrairement à leurs noms, les réseaux sociaux sont considérés comme des facteurs d’aggravation de l’isolement social.

Manque de lien social réel

Des recherches antérieures ont établi un lien entre l’isolement social et une moins bonne santé . Pourtant, on sait peu de choses sur la façon dont les différents liens sociaux influencent la longévité. Ainsi, Hamish Foster de l’Université de Glasgow, au Royaume-Uni, et ses collègues ont collecté des données sur la socialisation et la solitude auprès de plus de 450 000 personnes âgées de 38 à 73 ans vivant au Royaume-Uni. Environ 55 pour cent d’entre eux étaient des femmes et près de 96 pour cent étaient blancs.

Entre 2006 et 2010, tous les participants ont rempli une évaluation unique de leur santé physique et un questionnaire mesurant cinq types différents de liens sociaux. Le questionnaire leur demandait à quelle fréquence ils se sentaient seuls, pouvaient se confier à un proche, recevaient des visites d’amis ou de famille et participaient à des activités de groupe hebdomadaires. On leur demandait également s’ils vivaient seuls. Les chercheurs ont ensuite suivi les participants pour savoir combien étaient morts d’ici 2021.

Risque accru de décès de 39% sans liens sociaux ?

Après avoir ajusté des facteurs tels que l’âge, le sexe, le niveau d’activité physique, le statut socio-économique et les problèmes de santé chroniques, les chercheurs ont découvert que les cinq types de liens sociaux avaient un impact sur la longévité. La fréquence des visites des amis et de la famille a eu la plus grande influence. En moyenne, les personnes à qui les amis ou la famille ne leur rendaient jamais visite avaient un risque accru de mourir de 39 pour cent au cours de la période d’étude par rapport à celles dont les proches leur rendaient visite quotidiennement. Même ceux qui ne vivaient pas seuls couraient un risque de décès 25 % plus élevé à cette époque si leurs amis ou leur famille ne leur rendaient jamais visite. La participation à des activités de groupe hebdomadaires n’a pas non plus atténué ces effets.

Sélection des 3 meilleures offres de souscription de contrats d'assurance-vie

TOPOFFRESDÉTAILSEN SAVOIR +
🥇 1CARAC EPARGNE PATRIMOINECarac Épargne Patrimoine (CARAC) Bonus de + 1 % sur le fonds euros CARAC en 2024, aucuns frais sur versements👉 EN SAVOIR PLUS
🥈 2PLACEMENT-DIRECT VIEPlacement Direct Vie (SWISS LIFE ASSURANCE ET PATRIMOINE) Jusqu'à 500€ offerts pour 2.000€ versés. 👉 EN SAVOIR PLUS
🥉 3LUCYA CARDIFLucya Cardif (CARDIF ASSURANCE VIE) 200€ offerts pour 5.000€ versés. 👉 EN SAVOIR PLUS
Les offres promotionnelles sont soumises à conditions.

📧 Newsletter FranceTransactions.com

👉 Abonnez vous à notre lettre quotidienne. Plus de 90.000 lecteurs font confiance à la newsletter de FranceTransactions.com pour mieux être informés sur l’épargne et les placements. Lettre gratuite, sans engagement, sans spam, dont le lien de désabonnement est présent sur chaque envoi en bas du courriel. Recevez tous les jours, dès 9 heures du matin, les infos qui comptent pour votre épargne.

Une question, un commentaire?

💬 Réagir à cet article Voir fréquemment ses amis (...) Publiez votre commentaire ou posez votre question...

Voir fréquemment ses amis et sa famille... : à lire également