Obligation : la FFR lance un emprunt pour financer son stade

©stock.adobe.com
Afin de financer la construction d’un grand stade qui accueillera les matchs de l’équipe de France de Rugby, la FFR a lancé un grand emprunt obligataire sur 50 ans.

Publié le

Publicité

OFFRE BOURSE DEGIRO

Un emprunt pour les fans de rugby

Chasseurs de rendements passez votre chemin ! Le grand emprunt lancé par la Fédération française de rugby (FFR) vendredi 31 janvier n’est pas un placement obligataire comme les autres. N’offrant aucun rendement, cet emprunt n’est en aucun cas un placement financier. Il est réservé aux fans inconditionnels du XV de France qui veulent participer à la construction d’un grand stade en prêtant de l’argent sur les 50 ans à venir.

La contrepartie ? Une priorité sur l’achat des futures places à raison d’une place par obligation détenue pendant quinze ans. Pour le reste, aucun coupon et un remboursement dans une cinquantaine d’années qui ne tiendra pas compte de l’inflation.

Autant dire que ce placement n’a rien d’un investissement pertinent financièrement, mais il permettra aux amoureux du ballon ovale d’apporter leur soutien à la FFR et d’être assurés d’obtenir une place les jours de match.

Au total, c’est 499 obligations d’une valeur de 10.000 euros chacune qui sont accessibles jusqu’au 21 février prochain. L’idée est donc "de supporter le XV de France et le développement du rugby français", souligne Christian Garnier, le trésorier de la FFR. L’émission des titres est prévue pour le 31 mars prochain.

© stock.adobe.com

Première étape d’un projet ambitieux

Ces obligations, calquées sur le modèle des "débentures" anglaises, sont transmissibles en cas de décès et remboursables avant le terme "sous certaines conditions, en cas de handicap lourd par exemple, ou de surendettement", rassure Jean-Romain Sintes le responsable du contrôle de gestion de la FFR, qui précise que "la fédération pourrait très bien envisager un remboursement anticipé"

"Si nous sommes satisfaits du résultat, la FFR lancera une deuxième tranche à plus grande échelle, pour financer le Grand Stade", poursuit-il.

Rappelons que le projet de Grand Stade avancé par la FFR comptera 82.000 places et permettra d’accueillir des évènements sportifs mais aussi culturels. Son inauguration est prévue en 2017.

Attention ! Cet emprunt obligataire ne bénéficie d’aucun visa de l’Autorité des marchés financiers (AMF) et ne constitue pas un placement financier.

Une question, un commentaire?

Réagir à cet article Obligation : la FFR lance (...) : Publiez un commentaire ou posez votre question...

A lire également