Crédit à la consommation : Les Français consomment plus, mais empruntent moins !

©stock.adobe.com
Crédit à la consommation : Les compteurs de l’Association des sociétés financières indiquent encore des chiffres du crédit à la consommation en forte baisse ...

Publié le

Notifications FranceTransactions.com
Pour ne rien rater de l'actualité des placements épargne, inscrivez-vous à nos notifications.

Les sociétés de vente de crédit font grise mine, le crédit à la consommation est en baisse sur le 1er semestre 2009. Mais les Français n’ont pas pour autant renoncé à la consommation, en hausse sensible encore ce mois dernier. Le crédit, solution de facilité par excellence, coûte cher. Avec la crise, les Français deviennent plus économes et hésitent à s’engager sur des remboursements, l’avenir étant incertain : un réflexe très sain pour leurs finances personnelles...

Crédit à la consommation : un grand repli

Le secteur du crédit à la consommation fait grise mine. En effet, un communiqué de l’Association des sociétés financières (ASF) indique un recul de 15,6% au premier semestre soit un repli respectif de 12,2% au premier trimestre et 18,7% au deuxième trimestre 2009. Où va donc se stopper la chute du crédit ?

La production de nouveaux crédits à la consommation enregistre une très forte contraction de 3,5 milliards d’euros sur N-1, un scenario similaire s’était produit au second semestre 1990 avec un effondrement du secteur.

Crédit à la consommation : Une baisse logique !

Le marché du crédit est caractéristique, d’un côté les ménages ont peur de s’endetter en période de crise, ce qui explique la baisse des stocks, de l’autre les sociétés de financement poursuivent aussi l’assainissement des comptes et le contrôle du risque, une autorégulation nécessaire qui malheureusement coûte chère et demande une baisse naturelle des encours.

Crédit à la consommation : Un rendez-vous manqué

Les résultats des établissements de crédit est un facteur important pour apprécier la consommation des ménages, fait contradictoire le thermomètre de la Consommation de l’INSEE indique ce matin un rebond de +1,4% au mois de juillet. Deux indicateurs qui devraient être orienté dans la même direction, un présage qui annonce d’ores et déjà une année perdue pour le marché du crédit à la consommation.

Une question, un commentaire?

Réagir à cet article Crédit à la consommation (...) : Publiez un commentaire ou posez votre question...

A lire également