Bourse : -2,53% en clôture à Paris, le sommet européen manque encore d’altitude !

Publié le

La Bourse de Paris a terminé en baisse jeudi et a perdu 2,53%, déçue par le discours de la Banque centrale européenne (BCE) à l’issue de sa réunion et concentrée sur un sommet européen crucial...
Bourse : -2,53% en clôture à Paris, le sommet européen manque encore d'altitude !
©stock.adobe.com

La Bourse de Paris déçue par la BCE et méfiante avant le sommet (-2,53%) :

La Bourse de Paris a terminé en baisse jeudi et a perdu 2,53%, déçue par le discours de la Banque centrale européenne (BCE) à l’issue de sa réunion et concentrée sur un sommet européen crucial pour la zone euro qui débute dans la soirée à Bruxelles.

Le CAC 40 a lâché 80,49 points à 3.095,49 points, soit une troisième séance de repli consécutive, dans un volume d’échanges de 3,186 milliards d’euros.

"Le marché a tendance à prendre des bénéfices après son récent rebond et la réunion de la BCE où il y a eu peu de bonnes surprises", souligne Renaud Murail, gérant chez BarclaysBourse.

BCE : Une baisse des taux sans impact sur les marchés

Sans réaction face à la baisse attendue de 0,25 point à 1% du taux directeur de la BCE, les investisseurs ont salué brièvement les mesures de soutien aux banques annoncées par M. Draghi dont deux opérations de prêt sur 36 mois en faveur des banques, à taux fixe et montantillimité.

Par la suite, le marché a encaissé le coup quand la BCE a exclu des mesures plus poussées pour aider à stabiliser la zone euro en pleine crise de la dette.

"Le marché espérait une inflexion du discours concernant la politique de rachat d’obligations. Or, Draghi afermé la porte", observe M. Murail.

Les investisseurs ont d’autant plus joué de prudence que le sommet des dirigeants européens doit débuter dans la soirée.

Les dirigeants de l’UE ont entretenu dans la journée un climat de tension et de dramatisation, alors qu’existent desdivergences sur la réponse immédiate à la crise et sur la révision des traités exigée par Paris et Berlin.

Les valeurs financières ont souffert, alors que l’Autorité bancaire européenne (EBA) a chiffré à 114,7 milliards d’euros les besoins en recapitalisation des banques européennes, en hausse d’environ 8 milliards sur sa précédente estimation, selon Bloomberg, avant la publication officielle à 17H00 GMT.

BNP Paribas a perdu 5,70% à 31,11 euros, Crédit Agricole 4,34% à 4,61 euros et Société Générale 4,50% à 19,10 euros.

Une question, un commentaire?

Réagir à cet article Bourse : -2,53% en clôture à : Publiez un commentaire ou posez votre question...

A lire également