Les Français sont-ils vraiment de plus en plus riches ?

©stock.adobe.com
Si, si... Vous n’en avez peut-être pas l’impression, mais d’après les statistiques, les Français n’ont jamais été aussi riches que maintenant. Du moins, c’est le résultat d’une étude sur le patrimoine financier des Français effectuée par ING. Alors oui, ces richesses sont inégalement réparties, mais en moyenne, chaque ménage français possède un patrimoine financier, hors immobilier, de 178.200€.

Publié le

Notifications FranceTransactions.com
Pour ne rien rater de l'actualité des placements épargne, inscrivez-vous à nos notifications.

Patrimoine financier moyen des ménages français : 178.200 €

Les miracles de l’algèbre. La moyenne ne veut pas dire grand chose, sachant que la richesse des Français est inégalement répartie. Seulement 4% des Français possèdent 40% du patrimoine financier total. Le patrimoine financier moyen, pour un ménage, ressort à 178.200€, soit 61.448€ par citoyen. En 2016, le montant moyen, par Français, était de 56.040€.

L’immobilier = plus de 70% du patrimoine des Français

Le patrimoine global des Français repose essentiellement sur l’immobilier. A plus de 70% ! Une richesse bien virtuelle donc. Si le marché de l’immobilier n’a pas connu de crise majeure en France depuis 30 ans, les biens sont, dans les grandes villes, largement sur-évalués par rapport au niveau des revenus. Ainsi, l’écart mesuré, selon les travaux de Mr Frigitt, entre la hausse des prix de l’immobilier et des revenus de la population, devrait conduire en toute logique à une correction. Cette dernière est attendue depuis plusieurs années, et pour le moment, rien à l’horizon...

Mais 20% des Français n’épargnent pas...

Ce n’est pas faute d’envie, mais c’est faute de moyens ! Les Français épargnent en moyenne 260 € par mois et par foyer. Mais un ménage sur cinq en France n’arrive pas à mettre de l’argent de côté.

Des épargnants toujours aussi prudents

La Banque de France a confirmé de son côté dans sa dernière analyse de l’épargne des Français sur 2017 que nous étions très majoritairement averses aux risques. Il faut dire que les placements boursiers lors des années 2000 et 2008 ont calmé l’ardeur de nombreux investisseurs. Lors de la dernière crise financière, ce sont pas moins de de 390 milliards de valeurs d’actifs qui ont disparus du patrimoine financier des Français. Ainsi les Français épargneraient 8 fois plus en épargne de précaution, sans risque, qu’en épargne longue, à risques. Un paradoxe, notamment pour l’épargne de capitalisation pour les enfants, tout comme pour l’épargne retraite, une épargne de longue durée par définition. Le gouvernement entend bien ré-équilibré les choses, en pénalisant largement le livret A, dont le taux est bloqué sous le niveau de l’inflation, et en augmentant les avantages des placements dédiés à l’épargne retraite : sortie à 100% en capital du PERP et du Madelin, tout en continuant des remises fiscales lors de la phase d’épargne.

Une question, un commentaire?

Réagir à cet article Les Français sont-ils vraiment : Publiez un commentaire ou posez votre question...

Sur le même sujet

A lire également