SCPI Duflot : Un prochain décret pour une réduction d’impôt supplémentaire ?

Publié le

Le dispositif Duflot, lancé début 2013, a du mal à décoller. Jugé peu retable par nombre de professionnels du secteur, la ministre du logement Cécile Duflot pourrait inciter les institutionnels à passer à l’action, avec à la clé une réduction d’impôt directe allant jusqu’à 21% sur 12 ans, à la place de 18% actuellement.
SCPI Duflot : Un prochain décret pour une réduction d'impôt supplémentaire ?
©stock.adobe.com

Le nouveau dispositif d’incitation fiscale Duflot, lancé début 2013, peine à démarrer. Les contraintes imposées par ce dispositif, notamment en termes de plafonds de loyers, inférieurs de 20% au marché locatif, limitent considérablement le rendement de ce type d’investissement. Atteindre 2% de rendement avec un dispositif Duflot serait déjà une belle réussite.

SCPI Duflot : Vers une réduction fiscale supplémentaire ?

Devant le refus de plusieurs sociétés de gestion de se lancer dans l’aventure des SCPI Duflot, jugées trop peu rentables, Cécile Duflot pourrait revoir sa copie. La ministre du logement pourrait en effet accorder une ristourne fiscale supplémentaire sur les SCPI Duflot, afin d’inciter les gestionnaires à se lancer.

Pourquoi un tel intérêt pour les SCPI Duflot ?

Les SCPI sont également des placements accessibles aux sociétés. Et c’est bien là le but recherché par le ministère du logement. En permettant aux institutionnels de souscrire aux SCPI, la source de financement sera considérablement augmentée, et permettrait ainsi la construction de logements supplémentaires, c’est tout l’enjeu.

Il faut dire que du côté des particuliers, avec les récentes réformes fiscales et leurs incertitudes liées, les SCPI fiscales ont connu en 2012 un flop retentissant. Avec la fin du Scellier et une remise fiscale au plus bas, la collecte sur les scpi Scellier aurait été divisée par 6 en 2012.

SCPI Duflot : 1% de réduction d’impôt supplémentaire par année de détention

Les SCPI sont des investissements à long terme. La réduction fiscale accordée devrait donc porter au-delà des 9 années du dispositif classique. Cécile Duflot pourrait accorder une réduction d’impôt de 1% supplémentaire par année de détention, après les 9 premières années. Le taux maximal de réduction d’impôt serait alors de 21% sur 12 ans.

Ce coup de pouce suffira-t-il suffisant pour séduire les gestionnaires de fonds ? Réponse dans quelques mois, ce décret, s’il voit le jour, ne devrait pas être annoncé avant le second semestre 2013.

Une question, un commentaire?

Réagir à cet article SCPI Duflot : Un prochain (...) : Publiez un commentaire ou posez votre question...

A lire également