Cadres : les carrières seront forcément plus longues, selon Vivien (Agirc)

©stock.adobe.com
Le nouveau président de l’Agirc (retraites complémentaires des cadres) Philippe Vivien juge inéluctable que les carrières deviennent plus longues vu la hausse de l’espérance de vie

Publié le  à 0 h 0

⚠️ Attention, cet article a été archivé. Les informations publiées ne sont donc probablement pas à jour.
Notifications FranceTransactions.com
Pour ne rien rater de l'actualité des placements épargne, inscrivez-vous à nos notifications.

Le nouveau président de l’Agirc (retraites complémentaires des cadres) Philippe Vivien juge "inéluctable que les carrières deviennent plus longues" vu la hausse de l’espérance de vie, dans une interview mise en ligne lundi sur le site internet de La Tribune.

"La démographie s’impose à nous. Lesingénieurs et cadres restent à la retraite 22 ans pour les hommes, et 27 ans pour les femmes (...) Il est donc inéluctable que les carrières deviennent plus longues", affirme M. Vivien, par ailleurs un des responsables du Medef et de l’UIMM (patronat de la métallurgie).

Philippe Vivien a été élu le 28 mai à l’unanimité président par le conseil d’administration paritaire (patronat-syndicats) de l’Agirc, après le départ avant la fin de son mandat de Dominique de Calan, mis en examen dans l’affaire des retraits de fonds suspects des caisses de l’UIMM.

"Nous devonsfaire sauter les barrières psychologiques sur la poursuite de l’activité professionnelle et l’âge de la retraite", estime-t-il.

Dans les entreprises, "il faut sortir de l’opposition entre le recrutement des jeunes et le départ des anciens", selon M. Vivien.

Interrogé sur lefait "d’occuper la position de dernier des Mohicans (...), l’un des rares représentants du Medef issu de l’UIMM à conserver un mandat national", M. Vivien répond : "Le passé est le passé. Il nous faut désormais construire de nouvelles relations et un nouvel UIMM".

"Nous devons notamment nous appuyer dans ce travail de renouveau sur l’accord interprofessionnel sur la modernisation du marché du travail, la position commune patronat-syndicat sur la représentativité", conclut-il.

Une question, un commentaire?

Réagir à cet article Cadres : les carriè : Publiez un commentaire ou posez votre question...

A lire également