100.000 euros à  épargner

Vous êtes un particulier et vous souhaitez connaître l'avis éclairé d'un conseiller en gestion de patrimoine ? Posez votre question sur ce forum, libre à  vous de vous de suivre les conseils formulés ou de vous mettre en contact directement avec le professionnel.

Modérateurs : FranceTransactions, 24heures

Alxdr
Messages : 2
Enregistré le : 24/12/2008 19:31

100.000 euros à  épargner

Messagepar Alxdr » 24/12/2008 20:05

Bonsoir

Je me permets de poster dans la section du forum servant à  adresser ses questions aux professionnels, n'en étant pas un moi-même !
Merci donc aux bonnes âmes qui accepteraient de me conseiller !

Je vais prochainement disposer d'environ 100.000 euros provenant :
- pour deux tiers, de cash
- pour un tiers, d'héritage (il me semble qu'il s'agit d'une assurance vie détenue par le parent disparu, assurance vie qui va être répartie entre les héritiers, j'ignore d'ailleurs ce qui va en résulter : autant de nouvelles assurances-vies que d'héritiers ? ou faut-il la liquider ?)

Sachant que je ne dispose actuellement d'aucune épargne (sauf un L.A. rempli), mais que j'ai un salaire correct (donc attention à  l'aspect fiscal suite à  l'obtention de ce capital, et à  son épargne), voici mes "besoins" :

- je préfère une rentabilité peu élevée, mais sà»re ou quasi sà»re (cible optimiste : 6 % annuels... sauf si vous connaissez mieux ?)
- je peux placer ces 100.000 euros durant une période de 5 ou 10 ans, voire plus si c'est avantageux, sans y toucher
- j'aimerais d'ailleurs faire également fructifier ses intérets, et je pense pouvoir y ajouter 10.000 ou 15.000 euros supplémentaires par an en 2009, en provenance d'une partie non dépensée de mon salaire, et peut-être davantage les années suivantes
- je crains le fisc ! je paye déjà  un IR non négligeable, donc je voudrais que le placement en tienne compte (certaines assurances sont défiscalisées après quelques années)
- j'ai trente ans et suis locataire, pour l'instant sans désir particulier d'acheter. je pense d'ailleurs que si j'achetais, j'essaierais de ne pas toucher à  ce capital, tout en m'en servant comme 'garantie' pour rassurer ma banque et obtenir un taux d'emprunt aussi faible que possible. Mais je suis peut-être idéaliste ? bien sà»r, si ce taux d'emprunt dépassait mon taux d'épargne, je ferais le bon choix...

Vous savez tout ! Vos opinions et conseils sont donc les bienvenus.

Merci et bonnes fêtes !

buffetophile
Messages : 768
Enregistré le : 21/11/2008 21:52

Messagepar buffetophile » 24/12/2008 23:06

ben avec tout ce que tu nous dit je vois bien une bonne Assurance vie en euros.
rapport environ 4,5% ( 6% faut pas rever ca n'existe plus sauf chez Madoff...).
pour optimiser fiscalement le delai de placement est 8 années...
bien entendu en versement libre que tu pourras abonder avec ton épargne annuelle...
pour le fisc pas de probleme d'impot supplémentaire avec une AV ( sauf en cas d'atteinte de l'ISF ).

par contre la ou je ne suis pas tres d'accord c'est pour l'achat immobilier.
mon avis est que si tu as l'auto financement possible c'est toujours mieux que l'emprunt.
de meme tu nous dis etre locataire ...du coup l'achat de la résidence principale devient un objectif plus que pertinent.

par contre , effectivement , je ne suis pas un pro , je fais juste parler mon experience ....

bon courage
Buffeto.

24heures
Messages : 1415
Enregistré le : 08/10/2007 19:57

Messagepar 24heures » 25/12/2008 14:49

Je partage assez avec l'avis précédent, notamment en ce qui concerne la priorité d'acquisition de la résidence principale et l'utilisation de ce capital comme apport personnel.

En complément, en ce qui concerne l'AV en héritage, elle sera a-priori liquidée lors de la succession et répartie entre les héritiers, donc vous toucherez un capital libre d'utilisation.

Alxdr
Messages : 2
Enregistré le : 24/12/2008 19:31

Messagepar Alxdr » 25/12/2008 19:11

Bonsoir

Merci à  vous deux pour ces conseils, je vois que même en période de fêtes, ce forum ne chôme pas :) !

Tout d'abord, bien sà»r que j'utiliserais ce capital pour acheter un logement si j'étais incapable d'obtenir un prêt immobilier inférieur au taux de rémunération dudit capital ;)

Je précise également que quand je parlais de "professionnels" c'était davantage dans le sens "experts" que "personnes dont c'est la profession" : j'ai davantage confiance dans les gens qui parlent d'un sujet sans que leur métier ne les y intéresse personnellement, sinon je serais allé voir directement mon épicier (pardon, mon BANQUIER).

Concernant l'assurance vie :

- pour celle que je vais toucher en héritage, êtes-vous certain qu'elle sera liquidée ? Cela me semble dommage en cette période, ma famille m'ayant par ailleurs informé que les valeurs avaient fondu ! N'étant pas pressé d'utiliser l'argent, j'aurais préféré attendre que les cours remontent un peu... même si cela devait prendre quelques années.

- pour celle que me suggère de prendre Mr Buffetophile, effectivement plusieurs amis me l'ont conseillé, mais je me demandais si c'était vraiment le mieux. Récemment un article m'a appris que certaines banques offraient des comptes courants rémunérés à  bon taux (de mémoire, un compte particulier chez Axa, ou alors à  la Barclays), et j'ai vu ce matin une publicité à  la TV pour un compte à  6% au CIC. En gros, ces comptes-ci sont-ils des pièges fiscaux (alors qu'effectivement l'assurance vie est pertinente de ce point de vue) ?
Me conseilleriez-vous de l'ouvrir au plus vite (éventuellement même avant 2009 ? si cela a un impact fiscal) ou alors d'attendre d'avoir les fonds et de prendre le temps de comparer les AV existantes (je devrais avoir les fonds d'ici 2 ou 3 mois) ?
Puis-je trouver des comparatifs d'AV ? J'ignore comment ces assurances fonctionnent. Me faut-il faire le tour des banques, ou alors ces produits sont-ils tellement proches d'une banque à  l'autre que je peux en prendre un dans ma banque les yeux fermés (la BNP pour ne pas la citer)

A bientôt et merci !

EDIT : à  l'instant, je vois sur internet l'annonce suivante :

Assurance Vie ING Direct - www.ingdirect.fr/assurance-vie - 5,10% nets garantis en 2009, + 0 frais d'entrée et de versement

24heures
Messages : 1415
Enregistré le : 08/10/2007 19:57

Messagepar 24heures » 25/12/2008 19:58

Alxdr a écrit :- pour celle que je vais toucher en héritage, êtes-vous certain qu'elle sera liquidée ? Cela me semble dommage en cette période, ma famille m'ayant par ailleurs informé que les valeurs avaient fondu ! N'étant pas pressé d'utiliser l'argent, j'aurais préféré attendre que les cours remontent un peu... même si cela devait prendre quelques années.


C'est ce qui s'est passé pour moi en pareil cas il y a quelques années... Et je pense qu'il n'y a guère d'autre solution pour traiter une succession, il faut arrêter une situation à  un instant t pour faire la répartition entre les différents héritiers... et aussi le Fisc. Il me semble de toutes façons qu'il doit y avoir une clause dans le contrat en ce sens.

buffetophile
Messages : 768
Enregistré le : 21/11/2008 21:52

Messagepar buffetophile » 26/12/2008 17:14

effectivement en cas de succession l'AV est soldée .ensuite tout depend de la clause d'attribution.

tu nous dis:" . Récemment un article m'a appris que certaines banques offraient des comptes courants rémunérés à  bon taux (de mémoire, un compte particulier chez Axa, ou alors à  la Barclays), et j'ai vu ce matin une publicité à  la TV pour un compte à  6% au CIC. "

ATTENTION il s'agit de 6% BRUTS...mais les interets sur ces super livrets sont fiscalisés .soit sur ton IRPP soit par PFL (prelevement libératoire) . ce PFL correspond à  11% de contibutions sociales + 14% impot+ 1% rsa soit 29% au total.
donc rendement NET : 4.26%.

de plus ces offres promotionnelles sont souvent limitées dans le temps ( en general 4 mois environ ) puis on retombe sur des livrets "normaux" à  3% BRUTS.

pour la date d'ouverture d'une AV si tu comptes l'optimiser fiscalement sur 8 ans effectivement tu as interet à  prendre date dés aujourdhui , quitte à  l'abonder plus tard.

enfin pour répondre à  :"Tout d'abord, bien sà»r que j'utiliserais ce capital pour acheter un logement si j'étais incapable d'obtenir un prêt immobilier inférieur au taux de rémunération dudit capital ;) "
tu ne trouveras aucune banque ( en ce moment) qui te preteras sans apport perso et à  un taux qui te permette de penser qu'un placement soit bénéficiare.
d'une part parce que les taux des AV dans le temps ne sont pas garantis et d'autre part il faut ajouter au taux du pret les mensualités des assurances qui rencherissent le cout du crédit.

bon courage

Buffeto