Page 1 sur 1

BPCE 2019

Posté : 11/10/2014 18:29
par SERRES
Bonjour,

j'ai placé en 2007/12 ans sur des FR0010525691 à  4.90 Brut, 20 000€ (1 / 100). Actuellement la valeur est de 117.30. Est-il judicieux de vendre maintenant o๠vous me conseillez d'attendre - mais combien d'années et attendre quelle valeur ?

Merci à  ceux qui voudront me conseiller.

Posté : 14/10/2014 22:21
par sined2014
Bonsoir,

Ce sont des obligations à  taux fixe.... Dès que les taux vont remonter le cours va fortement baisser. Si vous ne souhaitez pas aller jusqu'à  l'échéance en 2019, le mieux serait effectivement de ne pas tarder à  s'en séparer si vous souhaitez jouer la plus-value sur la revente de titres, mais attention à  la fiscalité à  la clé...

Ou sinon, garder les titres jusqu'en 2019, car pour trouver un rendement de 4,8% brut en ce moment sur une valeur sans trop de risques, ce n'est pas si facile. Tout dépend des plans que vous avez pour le capital.

Personnellement, j'irai jusqu'à  l'échéance, une obligation pour moi, c'est fait pour ça, c'est ainsi sans risque jusqu'au bout (tant que l'emetteur ne fait pas faillite...).

cdt

Posté : 15/10/2014 11:56
par jackbauer
Attention, le rendement actuariel n'est absolument pas de 4,90% puisque le nominal est à  118 mais de 1,25%. Compte-tenus des risques et de la fiscalité, cette obligation n'a plus aucun intérêt pour un investisseur particulier

Posté : 16/10/2014 09:24
par lapalusd
Oui, effectivement, pour un investisseur qui achèterait à  ce prix là  ce titre. Mais pour Serres, le portage de son obligation jusqu'à  son terme lui rapporte bien du 4.9% brut annuel. D'o๠une question de prendre potentiellement ses profits sur la valeur du titre, je suppose que Serres les a achetées à  l'émission.

Posté : 16/10/2014 11:55
par jackbauer
Oui, effectivement, pour un investisseur qui achèterait à  ce prix là  ce titre. Mais pour Serres, le portage de son obligation jusqu'à  son terme lui rapporte bien du 4.9% brut annuel.


Non, vous avez un biais classique en bourse qui est le prix d'achat.
Le prix d'achat n'a aucune importance dans une décision d'investissement à  la fiscalité près, or pour les obligations la fiscalité est neutre entre coupons et plus-value.

Si un investisseur particulier n'a aucun intérêt à  acheter à  ce cours, il y a des chances symétriquement qu'il ait intérêt à  vendre ou conserver, mais çà  ne peut pas être tout à  la fois.

Posté : 16/10/2014 16:09
par lapalusd
Il me semble que je suis d'accord avec vous... Aucun particulier n'a intérêt à  acheter ce titre maintenant.

Posté : 17/10/2014 14:59
par ECOPSH
Bonjour,

Un petit calcul : votre obligation vous rapporte avant fiscalité 980 €.
Vous êtes soumis à  l'impôt sur le revenu et aux prélèvements sociaux. Si votre tranche marginale d'imposition est de 14 %, alors le revenu net est le suivant : 690,90 €.

Si vous vendez maintenant l'obligation (le groupe banque populaire maintient toujours des ordres d'achat, donc vous pouvez en sortir) à  117,89 €, vous allez percevoir 23 578 €.
Votre plus-value va être taxée à  l'impôt sur le revenu et aux prélèvements sociaux, soit en net (si tranche marginale d'imposition de 14 %) de fiscalité 22 772,95 €.

Toute la question est de savoir si vous pouvez facilement générer 690,90 € de revenus annuels nets de fiscalité avec un capital de 22 772,95 € (soit 3 % de rentabilité nette de prélèvements sociaux).

Il faut également refaire ce calcul avec votre tranche marginale d'imposition.

Bien cordialement

Samuel HELLIO
www.ecopatrimoine.fr

Posté : 17/10/2014 17:00
par jackbauer
Ce calcul est faux, car vous ne prenez pas en compte qu'à  l'échéance l'investisseur retrouve le dernier coupon et 100% du nominal. Pour une obligation à  taux fixe, le plus simple est de faire un calcul du TRI à  l'échéance.

Posté : 17/10/2014 17:58
par ECOPSH
Le calcul n'est pas faux, c'est juste que je ne recherche pas la même chose que vous.
Là  je regarde quelle solution apporte le plus de revenus.

Si vous vous affiner, vous pouvez faire un calcul de TRI, mais il faudrait avoir la TMI, le placement réalisé en cas de vente de l'obligation, et le rythme des revenus.

Sur un forum, j'essaie de donner des pistes simples.

Mais votre remarque est exacte !

Cordialement

Samuel HELLIO
www.ecopatrimoine.fr

Posté : 20/10/2014 09:41
par jackbauer
Du coup, avec votre calcul, quelle est votre conclusion sur ce que doit faire Serres?

Posté : 20/10/2014 10:14
par ECOPSH
Il va avoir en plus value (placée) l'équivalent de 4 années de revenus, et avec le placement il va devoir générer 3% de rendement pour avoir le même revenu.

Donc dans ce cas je lui conseillerai de vendre ses obligations (ce que j'ai déjà  conseillé à  des clients sur des obligations de ce type).