intéret d'emprunt

Défiscalisation immobilière, défiscalisation en FCPI, toutes les défiscalisations, et leurs subtilités pour une épargne avec une imposition la plus light qui soit...

Modérateurs : FranceTransactions, 24heures

chris57
Messages : 1
Enregistré le : 01/06/2009 19:04

intéret d'emprunt

Messagepar chris57 » 01/06/2009 19:09

bonjour à  tous,

j'ai divorcé en mars 2008 et j'ai contracté un nouveau pret pour le rachat de la maison qui était notre première acquisition.
j'ai négocié un nouveau taux sur une durée différente.
question : est ce que je peux déduire mes intérets d'emprunt ?

Merci à  tous.

24heures
Messages : 1408
Enregistré le : 08/10/2007 19:57

Messagepar 24heures » 01/06/2009 23:25

Déduire de quoi? De votre imposition?

buffetophile
Messages : 768
Enregistré le : 21/11/2008 21:52

Messagepar buffetophile » 04/06/2009 23:11

voici le texte de loi concernant le credit d'impot sur les interets d'emprunts :
L'article 5 de la loi n° 2007-1223 du 21 aoà»t 2007 en faveur du travail, de l'emploi et du pouvoir
d'achat institue un crédit d'impôt en faveur des contribuables qui acquièrent ou construisent leur habitation
au titre des intérêts des prêts supportés à  raison de cette opération. Ce dispositif est codifié à 
l'article 200 quaterdecies du code général des impôts (CGI).
Le crédit d'impôt bénéficie aux personnes physiques fiscalement domiciliées en France, au sens de
l'article 4 B du CGI, quelles que soient leurs ressources et qu'il s'agisse ou non d'une première accession
à  la propriété.
Il s'applique aux intérêts des prêts souscrits aussi bien par le contribuable personne physique
lorsqu'il acquiert ou lorsqu'il fait construire un logement, que par une société civile non soumise à  l'impôt
sur les sociétés lorsque c'est cette dernière qui acquiert ou fait construire le logement. Dans ce dernier
cas, le logement doit être mis à  la disposition gratuite de l'associé personne physique qui entend
bénéficier du crédit d'impôt, au titre de son habitation principale.
Ouvrent droit au crédit d'impôt les intérêts payés au titre des cinq premières annuités de
remboursement du prêt immobilier.
Le montant annuel des dépenses prises en compte pour le calcul du crédit d'impôt est plafonné à 
3 750 € pour un célibataire, et à  7 500 € pour un couple. Ces montants sont doublés lorsqu'au moins un
des membres du foyer fiscal est handicapé. Ces montants sont également majorés de 500 € par personne
à  charge ou de 250 € lorsqu'il s'agit d'un enfant réputé à  charge égale de l'un et l'autre de ses parents.
Le crédit d'impôt est égal à  20 % du montant des intérêts pris en compte. Ce taux est porté à  40 %
pour les intérêts versés au titre de la première annuité, du fait des aménagements apportés à  ce dispositif
par l'article 13 de la loi n° 2007-1822 du 24 décembre 2007 de finances pour 2008.
Il s'applique aux intérêts versés au titre des prêts immobiliers contractés pour une acquisition qui a
donné lieu à  la signature d'un acte authentique à  compter du 6 mai 2007 ou, en cas de construction,
lorsque la déclaration d'ouverture de chantier est intervenue à  compter de cette même date.


apparement si je lis bien tu n'y aurais donc pas droit.

Bufeto
Modifié en dernier par buffetophile le 06/06/2009 12:07, modifié 1 fois.

buffetophile
Messages : 768
Enregistré le : 21/11/2008 21:52

Messagepar buffetophile » 04/06/2009 23:14

d'autre part il est aussi précisé que :
11. Seuls les intérêts des prêts immobiliers contractés auprès d'un établissement financier, tels que définis à 
l'article L. 312-2 du code de la consommation, ouvrent droit au crédit d'impôt sur le revenu.
Sont donc exclus les intérêts des prêts affectés au remboursement en tout ou partie d'autres crédits ou
découverts en compte (regroupements de prêts et notamment de prêts à  la consommation…), ainsi que ceux
conclus auprès de personnes morales autres que des établissements financiers ou de personnes physiques,
notamment lorsqu'il s'agit de prêts familiaux.
Pour plus de précisions sur les prêts concernés et les solutions à  retenir dans certains cas
particuliers, notamment en cas de souscription d'un prêt substitutif,
voir fiche n° 4 de la présente instruction.

buffetophile
Messages : 768
Enregistré le : 21/11/2008 21:52

Messagepar buffetophile » 06/06/2009 12:06

spécial dédicace : a coté du radiateur , il n'y a pas que des dictionnaires et le Becherelle , il y a aussi , entre autre, des livres de droit....( en plus des manuels de contrepétries lol).
buffeto

24heures
Messages : 1408
Enregistré le : 08/10/2007 19:57

Messagepar 24heures » 06/06/2009 12:39

Tiens, vous avez perdu votre sens de l'humour? ;-)

buffetophile
Messages : 768
Enregistré le : 21/11/2008 21:52

Messagepar buffetophile » 06/06/2009 14:24

non mais j'ai le cou bloqué à  force de me marrer et ca fait mal....

24heures
Messages : 1408
Enregistré le : 08/10/2007 19:57

Messagepar 24heures » 06/06/2009 15:09

Le pire, dans l'histoire, c'est que je pense que l'on s'entendrait pas mal si on se connaissait "in the real life"..

buffetophile
Messages : 768
Enregistré le : 21/11/2008 21:52

Messagepar buffetophile » 06/06/2009 15:15

certainement , mais je suis un provocateur né....:)))))(je suis aussi hiérarchophobe)
c'est pour ca que j'aime avoir des "contradicteurs " à  la hauteur .

au fait ,le flood est donc autorisé sur france transactions?
bufffeto

24heures
Messages : 1408
Enregistré le : 08/10/2007 19:57

Messagepar 24heures » 06/06/2009 15:41

never...