Pension de réversion : Existe-il des limitations ?

©stock.adobe.com
Nombre de couples mariés pensent qu’en cas de décès de l’un d’eux, le survivant touchera une quote-part de la pension de retraite de l’assuré décédé. Attention, ce n’est pas toujours le cas ...

Publié le

Retraite : plafond de réversion

Le versement de la pension de réversion n’a rien d’automatique. Beaucoup de couples mariés pensent à tort que la réversion des pensions de retraite est acquise de fait. Ce n’est pas le cas. Si certains particuliers exclus de fait le versement des pensions de réversion (mariages tardifs notamment), pour les cas les plus communs, il existe en plus un plafonnement de perception, qui bien souvent s’applique.

En effet, le plafonnement des pensions étant fixé à 19.614 €, la réversion du conjoint décédé sera donc modéré afin de ne pas dépasser ce plafond, compte-tenu de la pension du conjoint survivant.

Une question, un commentaire?

Réagir à cet article Pension de réversion : (...) : Publiez un commentaire ou posez votre question...

A lire également