DICI - Document d’Information Clé pour les Investisseurs

Publié le

Le DICI est le premier document réglementaire de synthèse concernant les OPC (fonds). Pour tous les produits d’investissements packagés, le DIC (et non le DICI) est désormais obligatoire. Le DICI permet de comparer de façon synthétique plusieurs fonds entre eux, notamment en termes de profil de risque et de frais.

Où trouver le DICI de son investissement ?

L’intermédiaire financier vous proposant d’investir sur un OPC (fonds) est tenu de vous mettre à disposition le DICI. Dans tous les cas, vous pouvez retrouver le DICI en effectuant une recherche dans la base de données officielle de l’AMF (Base GECO), à l’adresse suivante : http://geco.amf-france.org/Bio/rech_opcvm.aspx

Quelles sont les informations essentielles d’un DICI ?

De la lecture d’un DICI, les informations principales à retenir sont les suivantes :

  • l’objectif et la politique d’investissement du fonds ;
  • le niveau de risque et de rendement du fonds ;
  • les frais réels, en particulier le montant frais de gestion ;
  • si le produit est à capital garanti ou s’il contient un risque de perte en capital.

Néanmoins il convient de lire l’entièreté du document pour avoir une vision d’ensemble du fonds.

Comment lire un DICI ?

L’en-tête comprend les données d’identification du fonds (Nom du fonds, n° ISIN, Nom de la société de gestion) puis sont présentées ces rubriques :

  • Objectif et politique d’investissement : La première section décrit l’objectif du fonds et sa politique d’investissement. Vous trouverez donc décrit dans des termes adaptés aux néophytes le but du fonds, par exemple répliquer ou battre un indice de référence (le CAC40 peut être un indice de référence) ou bien obtenir une performance absolue. Vous devez aussi trouver le descriptif de l’indice de référence s’il y en a un. Ensuite est expliquée la stratégie de gestion et où sera investi le capital, comme le secteur ( géographique, industriel… ) et les instrument financiers ( actions, obligations, matières premières… ). Doivent aussi être décrites la période d’investissement recommandée, la distribution des dividendes, si les parts sont bloquées et pour combien de temps, ainsi que les modalités de rachat.
    © Exemple DICI AMF

    -* Profil de risque : Le profil de risque et de rendement est décrit par un score sur une échelle allant de 1 à 7. Il est calculé à partir des informations historiques, il peut donc évoluer et ne peut alors pas être un indicateur fiable du risque futur. Néanmoins cette échelle s’accompagne d’un texte décrivant la méthode de calcul et la justification de la catégorie retenue.

    © Exemple DICI AMF

    -* Frais : La section des frais liste l’ensemble des frais et commissions prélevés par le gestionnaire. Sont présentés les frais d’entrée et de sortie, à s’acquitter à la souscription et lors du rachat, les frais courants (dont les frais de gestion) appliqués l’année précédente, ainsi qu’une éventuelle commission de performance (si le fonds surperforme l’objectif fixé, le gérant se rémunère en appliquant des frais supplémentaires). Ces frais sont à examiner avec attention car ils réduisent les performances potentielles du fonds. Vous trouverez ici la liste des autres frais s’appliquant à un contrat d’assurance vie.

  • Performances passées : La section suivante décrit avec un histogramme les performances passées du fonds comparées à l’indice de référence. Attention, les performances passées ne constituent pas un indicateur fiable des performances futures. Apparaissent aussi en explication la devise, la date de création du fonds et la précision si les charges sont incluses ou exclues du calcul.
© Exemple DICI AMF

Une question, un commentaire?

Réagir à cet article DICI - Document d'Informa : Publiez un commentaire ou posez votre question...

Sur le même sujet

A lire également