Gaz : 1er juillet 2023, fin des tarifs réglementés, choix d’un fournisseur du marché

Gaz : 1er juillet 2023, fin des tarifs réglementés, choix d’un fournisseur du marché © FranceTransactions.com/stock.adobe.com
Le 30 juin 2023, les tarifs réglementés de vente de gaz naturel vont totalement disparaître au profit des offres de marché. Votre fournisseur actuel doit vous adresser un courrier dans ce sens. Vous devrez alors comparer les offres du marché.

Publié le

Notifications FranceTransactions.com
Pour ne rien rater de l'actualité des placements épargne, inscrivez-vous à nos notifications.

 Fin du tarif réglementé

Fin du tarif réglementé du Gaz au 1er juillet 2023. Si vous avez un contrat au tarif réglementé de vente de gaz naturel, vous avez reçu ou allez recevoir en janvier ou février 2021 un courrier du fournisseur historique, ENGIE ou une ELD (entreprise locale de distribution) selon votre localisation. C’est le deuxième courrier pour vous informer de cette suppression à venir. Un premier courrier avait déjà été envoyé en 2020. 3 autres courriers seront envoyés aux personnes toujours au tarif réglementé de gaz naturel en 2022 et 2023 :

  • Entre le 15 mai et le 15 juin 2022,
  • Entre le 15 novembre et le 15 décembre 2022,
  • Et enfin, en mars 2023.

 Envolée des prix ?

Faut-il craindre une hausse des prix du gaz ? Non ! Contrairement à ce que certains sites peu scrupuleux tentent de faire croire, la concurrence sur le marché de la distribution du gaz est très forte. Ce serait donc même l’inverse qui va se produire. A l’instar du marché de l’électricité, les tarifs réglementés établissent un seuil autour duquel les offres de marché s’articulent. Les offres pourraient être moins onéreuses si le prix réglementé n’existait pas. La concurrence jouerai alors son plein. Liste indicative des fournisseurs de gaz (elle change régulièrement, de nouveaux acteurs émergent sans cesse) : Alterna, Antargaz, Butagaz, Direct Energie, Dyneff, Ekwateur, Energies du Santerre, Engie, Eni, Gaz de bordeaux, Happ-e (Engie), Iberdrola, Ilek, iSowee, Total Spring, Vattenfall.

 Changer avant fin juin 2023

En tant qu’abonné au gaz, faute d’abonnement à un tarif de marché, à partir du 1er juillet 2023, vous basculerez automatiquement à une offre de denier recours. Plus chère que celles du marché.

 Attention arnaques !

Là encore les arnaques seront nombreuses. Sachez qu’à part ce courrier du fournisseur historique, aucune autre entité n’est susceptible de vous contacter officiellement pour vous expliquer cette suppression des tarifs réglementés.

Si l’on vous contacte de la part de votre « conseiller énergie », du médiateur national de l’énergie ou du ministère de la transition écologique, méfiez-vous, il s’agit sans doute d’un commercial qui veut vous faire signer une offre et c’est illégal ! Il s’agit d’une arnaque.
  • Évitez les comparateurs de fournisseurs d’énergie non officiels : Vous ne le savez que trop bien. Sur Internet, les comparateurs sont légion. Et le plus souvent, il s’agit de comparateurs fermés, c’est à dire qu’ils ne comparent que leurs partenaires, à l’instar par exemple de renommés courtiers en crédit immobilier. Vous pensez obtenir le meilleur taux ou le meilleur placement, mais ce ne sera la meilleure offre parmi leurs partenaires. Pour l’énergie, électricité ou gaz, c’est la même chose. Quel que soit l’entendu du nombre de leurs partenaires, vous n’êtes jamais assuré de dénicher la meilleure offre. Ces comparaisons ne sont donc pas exhaustives et moyennant finances, un partenaire peut apparaître au top des listes affichées, ou apparaître sur des profils de consommateurs moyens adaptés afin que sa tarification ressorte à son avantage. Soyez donc vigilant et optez pour le comparateur indépendant et officiel.

 👍 Comparateur officiel

Dès maintenant ou même après la bascule au 1er juillet 2023, vous pouvez comparer et trouver l’offre la plus adaptée à vos besoins.

Pour vous renseigner sur l’ensemble des offres de marché proposées par les fournisseurs, un comparateur d’offres indépendant et gratuit est proposé par le médiateur national de l’énergie : https://comparateur.energie-info.fr
Vous avez jusqu’en mai 2023 pour choisir un fournisseur de Gaz
Vous avez jusqu’en mai 2023 pour choisir un fournisseur de Gaz © service-public.fr

 Courrier type

Exemple de courrier que vous devez recevoir de la la part de votre fournisseur de gaz actuel si vous bénéficier des tarifs réglementés.

Madame, Monsieur,
Vous disposez actuellement d’un contrat de fourniture de gaz aux Tarifs Réglementés de Vente (TRV) chez [nom fournisseur historique]1
(dont les références sont rappelées ci-dessus). Ce contrat prendra fin automatiquement le 30 juin 2023, conformément aux dispositions de la
loi , qui prévoit que ces tarifs, fixés par les pouvoirs publics, seront supprimés à cette date. Vous devrez donc avoir choisi et signé un nouveau contrat en offre de marché avant cette date. Tous les fournisseurs proposent des offres de marché, dont ils fixent librement les prix. Il existe un large panel d’offres de marché, qui sont susceptibles de mieux répondre à vos besoins spécifiques (offres à prix fixes, etc.), et peuvent être moins chères que les tarifs réglementés.

Vous trouverez également dans ce courrier la liste et les coordonnées des fournisseurs qui proposent des offres de marché dans votre commune.
Pour changer de contrat, la démarche est simple (voir mode d’emploi au verso de ce courrier), et peut être réalisée à tout moment, gratuitement, et sans préavis. Il suffit simplement de signer votre nouveau contrat en offre de marché :
 votre contrat aux tarifs réglementés prendra alors fin automatiquement, vous n’aurez aucune démarche supplémentaire à effectuer ;
 vous ne subirez pas de coupure ;
 vous n’aurez pas besoin de changer de compteur.
Pour plus d’informations, vous pouvez consulter le site officiel sur la fin des tarifs réglementés de vente : www.ecologie.gouv.fr/tarifs-gaz, ou contacter votre fournisseur xxx au xxxxx pour toute question relative à votre contrat au tarif réglementé.

Une question, un commentaire?

Réagir à cet article Gaz : 1er juillet 2023, (...) : Publiez un commentaire ou posez votre question...

1 commentaire

Sur le même sujet

A lire également