Où dénicher un avocat, si possible, bon et aux honoraires raisonnables ?

Publié le , mis à jour le

Nous ne sommes pas encore habitués, mais cela va devenir le nerf de la guerre pour les avocats. En espérant que nous ne tomberons pas dans le travers des USA, avec des publicités pour des avocats sur les paquets de chips, les avocats sont dorénavant autorisé à lancer des campagnes publicitaires afin de trouver de nouveaux clients.

Notre société est en constante évolution. De nos jours, personne ne peut vraiment passer une longue vie tranquille sans de périodes plus tumultueuses. Le recours à un avocat, le plus souvent spécialisé, droit du travail, droit de la famille, droit des affaires, etc. est nécessaire. Le souci est que l’on ne connaît pas toujours un avocat spécialisé autour de soi. Si le bouche à oreille reste la meilleure source d’information, certains sites se sont lancés dans la demande de devis pour choisir son avocat. Car effectivement, au-delà de ses qualités professionnelles supposées, le tarif peut être également un critère de choix. De ce point de vue, la note peut s’avérer salée assez rapidement...

Une arnaque sur un placement ? L’échec de la médiation avec votre banque ?

En matière de placements financiers, les soucis ne manquent pas. Entre la mauvaise volonté de certains établissements financiers et les arnaques les plus marquées, il convient de recourir à un avocat pour tout au moins préparer son dossier. Dans le meilleur des cas, une lettre d’avocat fera avancer les choses, et ces dernières n’aboutissent pas, il faudra alors passer à l’étape suivante...

Publicité pour les avocats

Depuis le décret du Conseil d’Etat pris le 9 novembre 2015, les avocats peuvent faire de la publicité par voie de tracts, affiches, films radio ou télévision. La publicité comparative ou dénigrante et la sollicitation personnalisée par textos restent, fort heureusement, encore interdites.

Respecter les principes essentiels de la profession

Pour permettre aux avocats de s’y retrouver dans un secteur tout nouveau pour la profession, le Conseil national des Barreaux (CNB) a d’ailleurs publié fin mars un "Vademecum de la communication des avocats". L’objectif est de les "aider à faire la publicité de leurs activités auprès de leurs clients actuels ou futurs (...) tout en respectant les principes essentiels de la profession" peut-on lire sur le site du CNB.

Une question, un commentaire?

Réagir à cet article Où dénicher un avocat, si (...) : Publiez un commentaire ou posez votre question...

A lire également

Enregistrer au format PDF Téléchargez cet article (PDF)