Seuil de pauvreté 2017 en France : 1.015€ pour une personne seule, 1.523€ pour un couple

Publié le , mis à jour le

Le seuil de pauvreté est de 1.015€ pour une personne seule, 1.523€ pour un couple sans enfant, ou une famille monoparentale.

En France, le seuil de pauvreté adopté, pour un individu est considéré comme pauvre, est quand ses revenus mensuels sont inférieurs à 1.015 euros (soit l’application du seuil à 60 % du revenu disponible national médian). Un autre seuil à 50% du salaire médian existe, utilisé en France jusqu’en 2008, mais n’est plus considéré au niveau européen. Par ailleurs, ne percevoir que 60% du salaire médian est d’ores et déjà dans les faits être en situation de pauvreté dans notre société.

Ce seuil de 1.015€ est pour une personne seule. Selon la composition du foyer, le seuil de pauvreté varie. Ainsi, pour les familles monoparentales, avec un enfant de moins de 14 ans, le seuil de pauvreté est de 1.320€. Avec un enfant de 14 ans ou plus, le seuil de pauvreté est alors de 1.523€

Les seuils de pauvreté selon la composition du foyer

Pour tenir compte de la composition des ménages, on élève le seuil de pauvreté en fonction du nombre de personnes du foyer. Vivre avec 1 015 euros ne représente pas la même chose pour une personne seule que pour une famille avec des enfants. L’Insee utilise pour cela un système de parts. Le premier adulte vaut une part entière, toutes les personnes de plus de 14 ans qui vivent dans le logement comptent pour une demi-part et les moins de 14 ans pour 0,3 part.

Seuils de pauvreté selon la composition du foyer
Seuils de pauvreté selon la composition du foyer © INSEE
Les seuils de pauvreté selon la composition du foyer
Les seuils de pauvreté selon la composition du foyer © INSEE

Une question, un commentaire?

Réagir à cet article Seuil de pauvreté 2017 en (...) : Publiez un commentaire ou posez votre question...

1 commentaire

  • Je vis en couple, non marié, non pacsé, mon ami n’a plus aucun revenu et je suis seule à subvenir au besoin du ménage, nous avons déjà demandé des aides qui nous ont été refusés, mon revenu étant de 1245 E (retraite+retraite complémentaire) mon ami s’est vu supprimé son rsa, il a 57 ans, est demandeur d’emploi, j’ai vu sur votre site que nos revenus étaient inférieurs au seuil de pauvreté, or les associations que nous avons contacté nous disent que nous avons droit à rien... doit-on se pacser ? Pour faire un couple ? Mon ami a récemment eu un problème de santé, il a la CMU et n’avait pas de complémentaire, j’ai du en prendre une qui me revient très cher car moi je suis au régime local Alsace/Moselle et lui au régime général, cela me coà »te 164 E mensuel pour les 2, ce qui est énorme (ACM), sans compter que j’ai tous les frais annexes à charge, ENGIE, charges appartement, téléphones, prêt, les assurances auto, habitation, nourriture etc... j’ai un volet cassé depuis 2 ans que je ne peux réparer, chaque imprévus et une source de tracas financier, sans compter que j’ai personnellement d’impo Problème de santé qui nécessiterait souvent des actes non remboursables, ou des cures que je ne peux me payer
    Pourriez-vous me conseiller
    Avec mes remerciements

    Répondre à ce message

Sur le même sujet

A lire également

Enregistrer au format PDF Téléchargez cet article (PDF)