Immobilier locatif : investir aux Etats-Unis, le nouvel Eldorado ?

Publié le , mis à jour le

Investissement immobilier locatif : les prix de l’immobilier américain sont en repli depuis 2007. My US Investment propose d’investir aux Etats-Unis dans des zones résidentielles destinées aux classes moyennes.
Immobilier locatif : investir aux Etats-Unis, le nouvel Eldorado ?
©stock.adobe.com

Investissement immobilier locatif : Et pourquoi ne pas investir aux USA ?

La crise financière, liée aux subprimes, a fait plonger nombre de marchés immobiliers. Si certains investisseurs s’orientent vers des investissements en Espagne, d’autres s’intéressent aux Etats-Unis où la chute des prix est également de l’ordre de 35% depuis 2007.

Mais investir aux USA est plus délicat qu’en Espagne, comment investir plus sereinement ?

Une solution d’investissement est proposée par My US Investment, un intermédiaire, spécialiste du marché de l’immobilier US. Il propose de s’occuper de votre projet de A à Z ! Il n’est même pas nécessaire de parler anglais selon eux, même si cela semble fortement conseillé ! Cet établissement propose aux Français des investissements à louer à partir de 30.000 € allant jusqu’à 200.000 €. Un voyage sur place n’est d’ailleurs pas obligatoire...

Une maison prête à être louer, de 137m2 habitable, jardin de 890m2 pour 76 000 €, à Tampa, en Floride !

Une maison prête à être louer, de 137m2 habitable, jardin de 890m2 pour 76 000 €, à Atlanta !

Ainsi, une maison de 136 mètres carrés habitables, située à Tampa (Floride, sur le golfe du Mexique), est proposée à seulement 99 900 $ (soit 76 000 € environ). Le loyer mensuel estimé est de 1 200 $ bruts. En tenant compte des frais de gestion, et des différentes taxes locales, le rendement brut, avant impôt, ressort à 8,90% selon le site !

Immobilier locatif US : Des rendements bien supérieurs aux investissements locatifs français

Les rendements estimés sont attractifs (plus de 7% !), de l’ordre de 2 à 3 fois supérieurs aux rendements obtenus avec un bien en France. Alors pourquoi ne pas investir de suite ? Tout n’est pas si simple...

Investir aux USA pour louer : Les contraintes

  • Pas de crédit immobilier possible !

Le financement du bien immobilier aux USA ne peut pas être effectué à crédit. Vous devez acheter votre bien immobilier au comptant.

  • Ouverture d’un compte en dollar conseillé

Afin de limiter les frais de perception des loyers, en US dollar, il est conseillé d’ouvrir un compte bancaire aux USA.

  • Frais d’avocats

Les transactions immobilières passent par des avocats aux USA, l’équivalent de nos notaires. Des frais, évalués pour chaque proposition de maison, sont donc à payer en plus.

  • Imposition des revenus locatifs

Les revenus locatifs perçus aux USA sont à déclarer dans les deux pays, pour un résident fiscal français. Un formulaire spécifique permet alors d’obtenir du fisc français un crédit d’impôt afin de ne pas subir l’imposition deux fois.

  • Biens immobiliers destinés uniquement à la location

Si vous escomptiez acheter un bien aux USA pour aller y passer vos vacances, méfiez-vous, vous risquez d’être déçu ! Les biens proposés à la location sont situés dans des zones résidentielles, pour des américains modestes. Ces zones ne conviennent pas aux Européens pour y aller passer leurs vacances.

  • Plus-values immobilières, mieux vaut ne pas y compter !

Le marché de l’immobilier US est bien différent des marchés européens. Un bien immobilier ne prend que très rarement de la valeur aux USA. C’est le pays du tout beau tout neuf. Les maisons les plus chères sont les récentes, les types de maison proposés pour ces investissements locatifs ne prendront probablement pas de valeur, cet intermédiaire ne s’en cache pas du reste.

My US Investment : Un spécialiste de l’investissement immobilier locatif US

My US Investment propose aux investisseurs d’acquérir des maisons issues de saisies immobilières (les célèbres foreclosures), situées dans des villes moyennes comme Tampa, Atlanta, Los Angeles (banlieue) ou encore Memphis (entre 1 et 3 millions d’habitants ou dans les banlieues de classe moyenne). My US Investment cible ces villes pour leurs critères économiques et démographiques.

En proposant majoritairement des maisons « single family home », My US Investment se positionne clairement sur le marché locatif de la middle-class américaine. La majorité des locataires sont alors des familles séparées (monoparentales), bénéficiant d’aides sociales pour le paiement de leur loyer. Un gage d’assurance supplémentaire selon le site, limitant ainsi le turn-over des locataires.

Une fois l’acquisition réalisée, My US Investment et ses partenaires (marchands de biens et gestionnaires locatifs) assurent la gestion locative (sélection des locataires, relations avec les locataires, collecte des loyers, assurance impayés, maintenance, etc.).

Coût de la prestation de l’intermédiaire My US Investment

Aux différents coûts de la maison, des travaux de rénovation, d’avocats, etc. vous devrez également ajouter la prestation de service de My US Investment. La facture peut varier de 3 500 €TTC à plus de 5 000 €TTC par transaction, selon le montant de cette dernière.

Site internet : My US Investment

Une question, un commentaire?

Réagir à cet article Immobilier locatif : investir : Publiez un commentaire ou posez votre question...

A lire également