Placement : acquérir des terres agricoles pour récolter plus d’épargne

Publié le , mis à jour le

Acheter des terres agricoles, un placement peu développé en France mais qui se démocratise au fil du temps, détails et avis des internautes ...

Le placement en terres agricoles

Comme le placement forestier, le placement en terres agricoles représente l’achat d’un terrain sans bâtiments permettant de cultiver. Un type de placement beaucoup plus fermé aux particuliers de part l’existence d’un droit de préemption bien ancré en France et qui limite de fait les transactions.

- Le prix de la terre agricole dépend de la situation géographique, du type et de la qualité de la culture ainsi que la proximité d’une agglomération.
- Les terres agricoles sont considérées comme des placements sûrs.

Evolution des prix en France [1]
Années200120022003200420052006200720082009201020112012
Prix3.850€4.170€4.350€4.460€4.700€4.730€4.900€5.150€5.130€5.230€5.359€5.420€

Miser sur des terres agricoles est un placement qui profite d’un contexte de forte demande et d’une rarification des biens. Par ailleurs le prix des denrées se fixent sur un trend haussier qui pourrait à terme être amplifier par la croissance démographique mondiale. En Europe et les Etats-Unis, les ventes de terres agricoles se faisant rares certains fonds d’investissement s’orientent désormais vers d’autres contrées comme l’Afrique ou l’Amérique Latine.

Le placement en terres agricoles, recours à l’épargne des particuliers

Néanmoins, pour éviter la spéculation, préserver les terres françaises mais aussi alléger le poids du foncier pour les agriculteurs, la "Saf-agriculteurs de France" évoquait dernièrement son souhait de recourir à des capitaux extérieurs pour financer l’acquisition de terres.

Une bonne nouvelle pour les épargnants car l’investissement en terres agricoles semblent se démocratiser, la "Saf-agriculteurs de France" met en avant l’idée de rendre le marché de la terre plus liquide notamment en captant l’épargne de particuliers pour développer des sociétés en commandites à l’instar notamment de la foncière Terre de liens. De plus, la "Saf-agriculteurs de France" envisageait l’éventualité de créer des fonds communs de placement "terre".

Le placement en terres agricoles, placement solidaire

En effet, l’association "Terre de liens" propose de placer de façon responsable par le biais de sa foncière ou dans le cadre de son fonds "Terre de liens". L’investissement par l’intermédiaire de "Terre de liens" consiste à investir de façon collective dans le foncier pour favoriser le maintien et l’installation de projets agricoles écologiques et garantir que les terres soit à l’abri de toute spéculation.

- Investir dans la foncière Terre de liens :

L’épargnant achète une ou plusieurs actions de 100€ chacune. L’investissement est placé pour une durée conseillée de 10 ans, l’Assemblée Générale décide chaque année, suivant le résultat, de verser ou non des dividendes.

Avantages fiscaux :

Ce type d’investissement responsable permet de bénéficié d’une réduction de l’Impôt sur le Revenu de 18% du montant souscrit ou d’une réduction de l’ISF de 50% du montant souscrit. Pour la réduction d’impôt sur le revenu, dans la limite de 50.000€ par an pour un contribuable célibataire et 100.000€ pour un couple marié ou pacsé, pour la réduction ISF dans la limite de 45.000€.

- Investir dans le fonds Terre de liens : c’est placer dans un fonds de dotation à but non lucratif qui reçoit et gère les capitaux qui lui sont fournis. L’épargnant verse des dons d’argent qui permettront d’acquérir et valoriser des lieux agricoles.

Avantages fiscaux :

Les dons permettent de profiter d’une réduction d’impôt sur le revenu égale à 66% de leur montant dans la limite de 20% de vos revenus imposables.


[1ha en euros courant

Une question, un commentaire?

Réagir à cet article Placement : acquérir des (...) : Publiez un commentaire ou posez votre question...

2 commentaires

  • je veux acheter pour 250 000€ de bois .
    je suis en couple imposé à 45 000€ /an
    quel sera ma deduction fiscal/an.
    anonyme svp.

    Répondre à ce message

    • bonjour,

      La réponse risque d’être imprécise, car la question ne donne que peu d’éléments. La réduction d’impôt IR est de 18% des montants investis, via notamment des GFF, plafonnée à 10.400€ pour un couple. Placer 250.000€ one shot sur une année fiscale ne semble donc pas top au niveau fiscal.

      Notez que vous êtes soumis au plafonnement des niches fiscales fixé à 10.000€.

      Vous pouvez aussi bénéficier d’une réduction pour vos frais de gestion si vous passez par une société agréée (plafond de déduction de 2.000€/an).

      Sans évoquer l’ISF, puisque non indiqué dans la question.

      Bien à vous

      Répondre à ce message

A lire également

Enregistrer au format PDF Téléchargez cet article (PDF)