Taux d’intérêts : A quand le retournement du marché des taux d’intérêts ?

©stock.adobe.com
Taux d’intérêts : La baisse des taux concerne aussi bien l’épargne que l’immobilier, pour les crédits. Le malheur des uns faisant le bonheur des autres, et pourtant, le plus souvent ce sont les mêmes personnes concernées... La même question reste : quand le retournement de tendance des taux d’intérêts aura-t-il lieu ?

Publié le , mis à jour le

Notifications FranceTransactions.com
Pour ne rien rater de l'actualité des placements épargne, inscrivez-vous à nos notifications.

Taux d’intérêts : Des taux toujours plus bas, mais...

Depuis quelques mois la chute des taux se poursuit, côté crédit immobilier, l’indicateur Empruntis a indiqué de nouveau une baisse des taux.

Les taux d’intérêt pour un crédit immobilier à taux fixe sur 15 ans sont même en deçà des 4%, moins de 3.90% avec assurance comprise pour les meilleures offres (crédit de 100 000 €, TEG Fixe sur 15 ans).

Taux d’intérêts : Crédit immobilier, plus qu’un produit d’appel des banques

Selon le courtier Empruntis, ces fortes baisses de taux des crédit sont liées directement à la vive concurrence entre les acteurs du marché, le crédit immobilier est devenu le produit d’appel par excellence des banques, course à la conquête client oblige !

Néanmoins, Les transactions ont dernièrement bénéficié d’une baisse des financements suite aux conditions d’octroi strictes pratiquées par les établissements prêteurs.

Taux d’intérêts : Forte corrélation avec la reprise économique

Les professionnels du marché de l’immobilier pensent que la crise est terminée. Century 21, acteur majeur sur les transactions dans l’ancien (plus de 9% des transactions en France) indique que le volume des transactions a fortement augmenté sur le premier trimestre 2010.

Mais il reste vrai que la reprise de l’immobilier est surtout ralentie actuellement par l’absence de biens mis en vente. Les vendeurs sont attentistes, alors que les conditions de crédit sont très favorables pour les acheteurs.

Cependant, attention au retournement du marché car il faut prendre en compte un des moteurs fondamentaux de l’économie : le facteur humain. Les stigmates d’une légère reprise sont présents, le simple mot REPRISE, poussée par l’euphorie pourrait, comme toujours, amplifier le retour de la consommation, de l’inflation et donc des taux d’intérêts.

Taux d’intérêts court terme : une chute impressionnante !

Pas d’analyse chartiste, comme en bourse, pour tenter de prédire l’évolution des taux à court terme, mais il faut avouer que la chute des taux courts a été impressionnante. Très influencés par la politique monétaire de la BCE, les taux de marché pourraient repartir à la hausse, l’inflation sera inéluctablement de retour dès la confirmation de la reprise économique.

Les taux courts (taux Euribor ©) sont la base de fixation des taux variables des crédits immobiliers.

Taux d’intérêts long terme : la remontée des taux n’est pas encore sensible...

Base des taux des crédits à taux fixe, les taux de rendement des OAT (obligations d’Etat) à 10 ans sont de bons indicateurs de la tendance des taux des crédits immobiliers, sans en être toutefois un baromètre exact. La concurrence commerciale entre les banques, tout comme, les conditions économiques (cf la dernière crise financière) modifie également les taux pratiqués auprès des particuliers.

Moyenne mensuelle des taux OAT 10 ans

Moyenne algébrique mensuelle des taux de rendement des OAT 10 ans.

Les variations de taux de marché ne sont pas répliqués par immédiatement auprès des banques, une inertie existe. C’est pourquoi, la connaissance de variation des taux de marché permet d’anticiper tout mouvement de baisse ou de hausse des taux de crédit proposés aux particuliers.

Taux d’intérêts : en savoir plus...

Surveillez l’évolution des taux d’intérêts, en recevant par email, chaque début de mois, les taux de marché, taux de l’argent au jour le jour et taux Euribor ®.


Une question, un commentaire?

Réagir à cet article Taux d'intérêts : A (...) : Publiez un commentaire ou posez votre question...

A lire également