AFER II, remise à plat des frais, un retour, mais forcément gagnant ?

Publié le , mis à jour le

Mais que s’est-il passé du côté de l’AFER ? Cette association d’épargnants, une des plus grandes de France, certes loin derrière l’indétrônable Andecam, a changé la donne sur son contrat d’assurance-vie Multisupport. Un vent pour supprimer, certes la poussière résiduelle sur les frais sur versements, mais pour constituer également quelques congères... Les frais de gestion sur les unités de compte ont grimpé de plus de +70% ! L’AFER ne communique peu sur ce point...
AFER II, remise à plat des frais, un retour, mais forcément gagnant ?
AFER II Le retour ©FranceTransactions.com/AFER

L’AFER a décidé de redevenir concurrentiel, et c’est tant mieux ! Les épargnants seront ravis. Dans une campagne publicitaire de rentrée, l’AFER a publié une vidéo sur les nouveaux frais sur versements, revus largement à la baisse. Par contre, l’association d’épargnants passe sous silence la forte hausse des frais de gestion (+73%) portant sur les unités de compte... Dommage, un manque de transparence qui n’incite pas vraiment à un retour en pleine confiance. En rendant son contrat AFER plus compétitif, l’association AFER entend bien reprendre une place importante sur le marché des contrats d’assurance-vie

Frais sur versements réduits de 2% à 0.50% sur le fonds euros, mais...

Qui payait encore véritablement 2% de frais sur versement sur son contrat AFER ? Cette officialisation du minimum de 0.50% des frais sur versements semble néanmoins une bonne chose, notamment pour les épargnants qui n’osaient pas réclamer une ristourne sur leurs frais.

Des frais de gestion qui explosent sur les unités de compte

Des frais sur versements réduits, enfin une excellente chose pour ce contrat AFER Multisupport. Par contre, l’association d’épargnants ne communique que bien peu sur la hausse des frais de gestion portant sur les unités de compte. C’est dommage. Par ailleurs, alors que ses concurrents proposent des offres promotionnelles, à grand renforts de primes de bienvenue, l’AFER joue la carte de la campagne de communication, mais sans offre frontale. L’acte II de l’AFER, c’est une remise à plat des frais sur le contrat d’assurance-vie éponyme et la volonté assumée de partir à la conquête de nouveaux épargnants ou adhérents pour cette association d’épargnants, mais tout en restant en décalage par rapport au marché.

La résolution, adoptée à plus de 95 % par les adhérents lors de l’Assemblée générale en juin 2019, prévoit :

  • la gratuité des arbitrages ;
  • la gratuité des frais contractuels sur versement pour l’eurocroissance et les Unités de compte ;
  • le passage de 2 % à 0,5 % des frais contractuels de versement sur le Fonds garanti Afer (les épargnants AFER payaient-ils vraiment ces 2% de frais sans négocier ?),
  • Hausse des frais de gestion à 0.825% (35 points de base en valeur soit une augmentation de +73% !) sur les unités de compte, à l’exception des unités de compte immobilières.

Vidéo AFER, quid des frais de gestion ? Aucune mention, étrange, non ?

Des trackers sur le le contrat AFER, ça promet...

Le contrat propose également des trackers (ETF) sur le contrat AFER, une surprise de plus. Bien loin de l’idée que l’on peut avoir de l’épargnant adhérent de l’AFER, plutôt averse aux risques.

Une question, un commentaire?

Réagir à cet article AFER II, remise à plat (...) : Publiez un commentaire ou posez votre question...

Sur le même sujet

A lire également