Connexion membre Devenir membre
Parts sociales des banques : un bon plan épargne (...)
placement
Parts sociales des banques : un bon plan épargne ?

Parts sociales des banques : un bon plan épargne ?

Et si vous entriez au capital de votre banque ? Pourquoi ne pas profiter de la sécurité d’un placement gagnant ?

Mis à jour le 14 octobre 2015 par ,

Parts sociales : des rendements en baisse, mais des plus-values possibles

Les banques mutualistes offrent à leur clientèle, la possibilité de recevoir une rémunération annuelle sans aucun risque de perte de capital, grâce aux parts sociales. Chaque client peut acquérir une ou plusieurs parts sociales. Ces dernières fonctionnent un peu comme des actions, puisqu’elles correspondent à des parts du capital de la banque.

Chaque banque mutualiste fixe sa propre limite d’investissement par client. Il est possible d’acheter des parts sociales à tout moment. Chaque année, le porteur de parts sociales reçoit un dividende calculé en fonction des résultats de la banque.

Part sociale : un rendement et des plus-values possibles sur chaque part !

Contrairement aux actions, la souscription de parts sociales est sans risque. Si le prix d’une action varie à la hausse comme à la baisse, la valeur faciale d’une part sociale ne sera pas revu à la baisse, hormis évidemment la faillite de la banque, mais dans ce cas, le prix de son action ne ferait pas mieux.

Ainsi l’épargnant peut effectivement gagner sur les deux tableaux avec les parts sociales : d’une part empocher les rendements servis chaque année, d’autre part bénéficier de la la hausse du prix de la part sociale lors de la revente, si toutefois la banque effectue ce type d’opération, car toutes ne le font pas.

Parts sociales : juger l'opportunité sur le rendement seul servi est une erreur de jugement C’est pourquoi se focaliser uniquement sur le rendement des parts sociales des banques pour prendre sa décision d’investissement est une erreur de jugement. Ainsi, le prix des parts sociales de la BRED ont augmenté de 20% en l’espace de 8 ans, entre 2006 et 2014. En 2015, la valeur nominale d’une part devrait être encore revue à la hausse à 10,26€ en 2016, sous réserve que son augmentation de capital de fin d’année 2015 soit souscrite entièrement.

Parts sociales : quel rendement ?

C’est le côté décevant ce de placement. Avec la chute des taux d’intérêt, les rendements des parts sociales baissent également. C’est pourquoi il faut impérativement choisir des banques qui augmentent le prix des parts sociales. En effet, les rendements des parts sociales sont plafonnées, et les banques ne peuvent servir un rendement supérieur à la moyenne des taux obligataires (taux moyen de rendement des obligations privées, publié par le ministère de l’économie).

Banques Valeur d'une part sociale Rendements
2014 2013 2012 2011
CREDIT AGRICOLE IDF 1.53 € 1.89 % 2.46 % 2.78 % 3.07 %
BRED 10.20 € 1.89 % 2.62 % 2.77 % 3.58 %
BANQUE POPULAIRE OCCITANE 4.20 € 1.85 % 2.50 % 2.75 % NC
CAISSE EPARGNE IDF 20.00 € 1.89 % 2.60 % 2.75 % 3.11 %
CREDIT MUTUEL EUROPE 1.00 € 1.89 % 2.45 % 2.78 % 3.25 %
CREDIT MUTUEL DE BRETAGNE 1.00 € 1.89 % 2.46 % 2.78 % NC

Parts sociales : fiscalité

La fiscalité sur les part sociales est identique à celles des actions et des dividendes. Les sommes perçues chaque année sont soumises à l’impôt sur le revenu. Cependant, les sommes à déclarer bénéficie d’un abattement initial de 40%. Ainsi, un contribuables touchant 5.000 € de dividendes liés à des parts sociales ne sera imposé que sur 3.000 € en fonction du barème progressif de l’impôt.

Pour réduire considérablement la fiscalité , il est possible d’intégrer les parts sociales sur votre PEA. La rémunération est alors totalement exonérée d’impôt si elle est conservée au sein du PEA durant au moins 5 ans, seuls les prélèvements sociaux sont alors dus.

Commentaires internautes : Parts sociales des banques : un bon plan épargne (...)

Réagir à cet article Parts sociales des banques : : Publiez un commentaire ou posez votre question...
Lettre d'information sur l'Epargne et les placements

Gérez au mieux votre argent en vous inscrivant à nos lettres d'information.

Newsletter Epargne et Investissements
Version :