Aide de 1.500€ de juillet pour les indépendants, artisans, libéraux, associations, TPE

Aide financière COVID-19 © FranceTransactions.com/stock.adobe.com
Le décret d’application concernant l’aide financière de 1.500 euros pour le mois de juillet à destination des indépendants, micro-entrepreneurs, entreprises subissant les conséquences économiques, financières et sociales de la propagation de l’épidémie de covid-19 a été publié au Journal Officiel du 17 juillet. Les demandes vont donc pouvoir être effectuées.

Publié le , mis à jour le

Jusqu’à 1.500 euros, pour les mois de mars, avril, mai et juin. Soit 6.000 euros d’aides financières. Demande à effectuer sur votre espace contribuable personnel (en tant que particulier). Les demandes peuvent être effectuées tardivement (ie, encore pour le mois de mars, même début juin...)

Aide pour le mois de juin : le décret n° 2020-873 du 16 juillet 2020 modifiant le décret n° 2020-371 du 30 mars 2020 a été publié au Journal Officiel du 17 juillet 2020. Les demandes vont donc pouvoir être effectuées sur votre espace contribuable.

Qui est concerné par cette aide financière ?

Ce fonds de solidarité, mis en place par l’Etat avec les régions, vise à soutenir les très petites entreprises (TPE) les plus touchées par les conséquences économiques de la crise du coronavirus. Cette aide s’adresse aux commerçants, artisans, professions libérales et autres agents économiques, quel que soit leur statut (société, entrepreneur individuel, association, etc.) et leur régime fiscal et social (y compris micro-entrepreneurs).

Sont éligibles les TPE de 10 salariés ou moins, avec un chiffre d’affaires annuel inférieur à 1 million d’euros et un bénéfice annuel imposable inférieur à 60.000 euros sur le dernier exercice clos. Les aides seront versées aux entreprises qui ont fait l’objet d’une interdiction d’accueil du public ou ont perdu plus de 50% de leur chiffre d’affaires par rapport au mois en cours.

Aide de 1500 euros reconduite pour le mois de juin

Depuis le 17 juillet 2020, il est possible de demander cette aide financière directe, sans dossier, de 1.500€. Le formulaire propose de choisir la période concernée, puis de renseigner les informations demandées. Le virement correspondant au montant calculé de l’aide est effectué rapidement (sous 3 jours).

Aide financière en 2 volets

Cette aide financière pouvant aller jusqu’à 6500 € par entreprise, contient deux volets :

  1. Sur simple déclaration dématérialisée dans votre espace particulier , votre entreprise pourra bénéficier d’une aide d’un montant égal à la perte déclarée de chiffre d’affaires, dans la limite de 1.500 € ;
  2. Les entreprises les plus en difficulté pourront solliciter une aide financière complémentaire pouvant aller jusqu’à 5.000 euros pour celles et ceux qui ont bénéficié du 1er volet de 1.500€ auprès des services de la région où ils exercent leur activité. Des plateformes régionales sont ouvertes à cet effet.

Ces aides directes s’ajoutent à l’ensemble des autres mesures de soutien mises en œuvre pour les entreprises (report de charges fiscales et sociales, prêts garantis, chômage partiel, report de loyers et factures, etc.)

Formulaire de demande d’aide financière

Demande d’aide relative au fonds de solidarité à destination des entreprises particulièrement touchées par les conséquences économiques, financières et sociales de la propagation du virus covid-19 et des mesures prises pour limiter cette propagation. Fonds financé par l’État, les Régions et les collectivités d’outre-mer

Formulaire de demande, sur votre espace contribuable personnel (et non celui de votre entreprise...).

Conditions pour pouvoir en bénéficier

  1. Votre entreprise a débuté son activité avant le 1er février 2020 ;
  2. Votre entreprise n’a pas déposé de déclaration de cessation de paiement au 1er mars 2020 ;
  3. Son effectif est inférieur ou égal à dix salariés. Ce seuil est calculé selon les modalités prévues par le I de l’article L. 130-1 du code de la sécurité sociale ;
  4. Le montant de son chiffre d’affaires hors taxes ou de ses recettes hors taxes constaté lors du dernier exercice clos est inférieur à un million d’euros. Pour les entreprises n’ayant pas encore clos d’exercice, le chiffre d’affaires mensuel moyen sur la période comprise entre la date de création de l’entreprise et le 29 février 2020 doit être inférieur à 83 333 euros ;
  5. Son bénéfice imposable augmenté le cas échéant des sommes versées au dirigeant, au titre de l’activité exercée, n’excède pas 60 000 euros au titre du dernier exercice clos. Pour les entreprises n’ayant pas encore clos un exercice, le bénéfice imposable augmenté le cas échéant des sommes versées au dirigeant est établi, sous leur responsabilité, à la date du 29 février 2020, sur leur durée d’exploitation et ramené sur douze mois ;
  6. Pour les personnes physiques ou, pour les personnes morales, le dirigeant majoritaire, n’est pas titulaires, au 1er février 2020, d’un contrat de travail à temps complet ou d’une pension de vieillesse et n’a pas bénéficié, au cours de la période comprise entre le 1er mars 2020 et le 31 mars 2020, d’indemnités journalières de sécurité sociale d’un montant supérieur à 800 euros ;
  7. Elle n’est pas contrôlée par une société commerciale au sens de l’article L. 233-3 du code de commerce ;
  8. Lorsqu’elle contrôle une ou plusieurs sociétés commerciales au sens de l’article L. 233-3 du code de commerce, la somme des salariés, des chiffres d’affaires, et des bénéfices des entités liées respectent les seuils fixés aux 3°, 4° et 5°.
L’article 441-6 du code pénal punit de deux ans d’emprisonnement et de 30 000 euros d’amende le fait de fournir une déclaration mensongère en vue d’obtenir d’une administration publique ou d’un organisme chargé d’une mission de service public une allocation, un paiement ou un avantage indu.

Une question, un commentaire?

Réagir à cet article Aide de 1.500€ de (...) : Publiez un commentaire ou posez votre question...

823 commentaires

| 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | ... | 15 |

  • Bonjour, j’ai un code 74.10Z - Design et fabrication d’œuvre d’art unique pour la demande d’aout je me suis vue attribuer un refus sous prétexte que je n’étais pas dans liste des secteurs - Or j’ai bien indiqué œuvre d’art dans la liste déroulante. Il s’avère que je suis en situation précaire, il s’agit de ma premiere année d’exercice et j’ai un crédit étudiant à rembourser - La personne pour laquelle je travaillais comme indépendant n’a pas réouvert sa galerie. Savez vous si je peux faire un recours qui ne dure pas 6 mois ou si je peux bénéficier d’une autre aide.je vous remercie pour vos réponses - Bonne journée

    Répondre à ce message

  • Bonjour à tous,Voila j’aurai voulu quelques conseils, je suis vendeur de vehicules d’occasions en SARL je n’ai aucun salarié, il y a que moi et ma femme qui travaillons.j’ai eu le droit au fond de solidarité pour les mois de mars,avril,mai et juin mais pour juillet octobre et septembre apparemment je ne figure pas dans leur liste et cela me met bien dans l’embarât. Y a t’il des personnes dans le meme cas que moi.Cordialement.

    Répondre à ce message

  • Bonjour à toutes et à tous. Franchement je ne sais plus ce qui est judicieux ou pas de faire... Comme beaucoup, je suis toujours en attente des deux derniers versements (demandes faites les 18.08 et 01.09.20).J’ai refait deux demandes, une pour chaque période, mais cela ne change rien... Toujours pareil : "en attente de traitement par la DGFIP"...J’ai envoyé deux mails à la DGFIP de mon département (Aube), et je n’ai aucune réponse ! C’est désespérant ! Mon code APE est le 9003B (auteur), je suis éligible, j’ai envoyé chaque document demandé. Mais il "manque" toujours un document... Car au lieu de tout demander en une fois, et bien non, il est demandé un document, puis un autre, puis encore un autre ! Si ça perdure ainsi, ce n’est pas la Covid 19 qui aura "notre peau", mais les lenteurs inadmissibles des Impôts ! Bon courage à tous ceux qui sont encore en attente ! Quant à ceux qui ont reçu leurs versements, sachez que je suis très heureux pour vous. Bien amicalement. Vincent

    Répondre à ce message

  • Ça y est, ma réponse pour juillet et août est enfin tombée ce matin après 1 mois d’attente et l’aide m’a été accordée car je suis dans la liste S1. J’avais finalement décidé de refaire ma demande de juillet hier. Je ne sais pas si ça a débloqué mon dossier ou si c’est une coïncidence. Je penche pour la 2eme option car ma nouvelle demande a été mise en attente et l’est toujours ce matin. Bref, courage à tous ceux et celles qui sont encore dans l’attente, les réponses arrivent. Pour ceux qui essuient un refus, peut-être serez-vous admissibles à partir d’octobre car un nouveau décret est prévu et les associations d’autoentrepreneurs semblent être écoutées par le gouvernement. Croisons les doigts, bon courage à tous.

    Répondre à ce message

  • Bonjour à toutes et tous .Et bien voila je viens d’avoir la réponse de la DGFiP Pour l’aide COVID Juillet et Aout 2020 et celle ci est refusée après de longues semaines d’attente . Motif du refus code APE 4511Z . J’ai donc répondu à Monsieur l’inspecteur des finances Publics dont voici ci après le contenu de mon mail ....on verra la réponse ... mais quant à moi je jette l’éponge .Monsieur,Je viens d’être notifié du refus de l’aide COVID 1500Euros pours les mois de Juillet et Aout 2020 .Cette décision met en péril mon entreprise du fait que j’appartient au code APE 4511Z .Je me permet d’attirer votre attention sur le travail précis que j’exerce et qui est gravement touché par la crise COVID , et je sais que beaucoup de gens sont dans le même cas que moi dans cette activité dont je vous résume en quelques mots . Je travaille en contact direct avec les prospects avec démarche à domicile . Je vais chercher chez les gens leurs véhicule à vendre et je vais le présenter chez des clients potentiels ... je n’ai ni garage ni parc auto . A ce jour quasi aucun client n’accepte cette démarche trop risquée par rapport a LA COVID et préfère aller dans des garages structuré à cet effet . Voila la situation depuis le mois de Mars pour bon nombre d’entre nous qui exerçons cette profession avec ce code APE . Espérant que se message un peu desespéré fera son petit chemin et merci d’avoir pris le temps de le lire .Par cette crise bien désagréable, recevez Monsieur l’inspecteur mes sinçères salutations.Bien cordialement

    Répondre à ce message

  • J’ai entendu dire qu’il y a eu des réponses par courrier postal concernant ces demandes ; soit des réponses négatives ou pour envoyer des justificatifs... perso je n’ai rien reçu quelqu’un peut-il confirmer cela ?

    Répondre à ce message

  • Bonjour à toutes et tous .Ya t’il encore des personnes qui sont dans mon cas ? Demande faite le 26 aout pour le mois de juillet et le 1 er Septembre pour le mois d’Aout et toujours en attente DGFiP . Pensez vous qu’il serai judicieux d’effectuer une nouvelle demande ??? Merci de vos réponses .Didier

    Répondre à ce message

  • Bonjour à tous,Y a-t-il parmi vous qui ont été payé pour le mois de juillet ? Merci !

    Répondre à ce message

  • Pour toutes les personnes qui donnent ici leur code APE, sachez que vous pouvez vérifier facilement par vous-même si ils entrent dans les secteurs sélectionnés pour le fonds de solidarité. Vérifiez sur Google à quel intitulé exact correspond votre code APE, puis regardez dans les 2 listes S1 et S1bis publiées par le ministère si il y figure. Les 2 listes se trouvent très facilement sur le net, notamment sur cette page très complète sur le fonds de solidaité : info l’activité correspondant à mon code APE figure bien dans la liste S1, je devrais donc y avoir droit, mais mes demandes pour juillet et août sont toujours en attente de traitement, depuis le 18 août pour celle de juillet. Ça commence à faire très très long...

    Répondre à ce message

    • Je complète car mon commentaire précédent n’a pas été publié en entier.Les entreprises de la liste S1 doivent subir une perte de chiffre d’affaires d’au moins 50%. Liste S1 (les intitulés correspondent aux codes APE) :‣ Téléphériques et remontées mécaniques‣ Hôtels et hébergement similaire‣ Hébergement touristique et autre hébergement de courte durée‣ Terrains de camping et parcs pour caravanes ou véhicules de loisirs‣ Restauration traditionnelle‣ Cafétérias et autres libres-services‣ Restauration de type rapide‣ Restauration collective sous contrat‣ Services des traiteurs‣ Débits de boissons‣ Projection de films cinématographiques et autres industries techniques du cinéma et de l’image animée‣ Location et location-bail d’articles de loisirs et de sport‣ Activités des agences de voyage‣ Activités des voyagistes‣ Autres services de réservation et activités connexes‣ Organisation de foires, événements publics ou privés, salons ou séminaires professionnels, congrès‣ Agences de mannequins‣ Entreprises de détaxe et bureaux de change (changeurs manuels)‣ Enseignement de disciplines sportives et d’activités de loisirs‣ Arts du spectacle vivant‣ Activités de soutien au spectacle vivant‣ Création artistique relevant des arts plastiques‣ Gestion de salles de spectacles et production de spectacles‣ Gestion des musées‣ Guides conférenciers‣ Gestion des sites et monuments historiques et des attractions touristiques similaires‣ Gestion des jardins botaniques et zoologiques et des réserves naturelles‣ Gestion d’installations sportives‣ Activités de clubs de sports‣ Activité des centres de culture physique‣ Autres activités liées au sport‣ Activités des parcs d’attractions et parcs à thèmes‣ Autres activités récréatives et de loisirs‣ Entretien corporel‣ Trains et chemins de fer touristiques‣ Transport transmanche‣ Transport aérien de passagers‣ Transport de passagers sur les fleuves, les canaux, les lacs, location de bateaux de plaisance‣ Cars et bus touristiques‣ Balades touristiques en mer‣ Production de films et de programmes pour la télévision‣ Production de films institutionnels et publicitaires‣ Production de films pour le cinéma‣ Activités photographiques‣ Enseignement culturelLes entreprises de la liste S1bis doivent subir une perte de chiffre d’affaires d’au moins 80% sur la période comprise entre le 15 mars 2020 et le 15 mai 2020 :◦ par rapport à la même période en 2019◦ ou, si elles le souhaitent, par rapport au chiffre d’affaires mensuel moyen de 2019 ramené sur 2 mois◦ ou, pour les entreprises créées après le 15 mars 2019, par rapport au chiffre d’affaires réalisé entre la date de création de l’entreprise et le 15 mars 2020 ramené sur 2 mois.Liste S1bis des secteurs dépendants des activités listées en S1 :‣ Culture de plantes à boissons‣ Culture de la vigne‣ Pêche en mer‣ Pêche en eau douce‣ Aquaculture en mer‣ Aquaculture en eau douce‣ Production de boissons alcooliques distillées‣ Fabrication de vins effervescents‣ Vinification‣ Fabrication de cidre et de vins de fruits‣ Production d’autres boissons fermentées non distillées‣ Fabrication de bière‣ Production de fromages sous AOP/IGP‣ Fabrication de malt‣ Centrales d’achat alimentaires‣ Autres intermédiaires du commerce en denrées et boissons‣ Commerce de gros de fruits et légumes‣ Herboristerie/horticulture/commerce de gros de fleurs et plans‣ Commerce de gros de produits laitiers, œufs, huiles et matières grasses comestibles‣ Commerce de gros de boissons‣ Mareyage et commerce de gros de poisson, coquillage, crustacés‣ Commerce de gros alimentaire spécialisé divers‣ Commerce de gros de produits surgelés‣ Commerce de gros alimentaire‣ Commerce de gros non spécialisé‣ Commerce de gros textile‣ Intermédiaires spécialisés commerce d’autres produits spécifiques‣ Commerce de gros d’habillement et de chaussures‣ Commerce de gros d’autres biens domestiques‣ Commerce de gros de vaisselle, verrerie et produits d’entretien‣ Commerce de gros de fournitures et équipements divers pour le commerce et les services‣ Autres services de restauration n.c.a.‣ Blanchisserie-teinturerie de gros‣ Stations-services‣ Enregistrement sonore et édition musicale‣ Post-production de films cinématographiques, de vidéo et de programmes de télévision‣ Distribution de films cinématographiques‣ Editeurs de livres‣ Prestation/location chapiteaux, tentes, structures, sonorisation, lumière et pyrotechnie‣ Services auxiliaires des transports aériens‣ Transports de voyageurs par taxis et VTC‣ Location de courte durée de voitures et de véhicules automobiles légers

      Répondre à ce message

  • Bonjour ,Quelqu’un peux me dire si j’ai droit au aides car je travaille en auto entrepreneur en immobilier location gestion hébergement vente mais pour le moment aucun revenu ou me dire quel rubrique indiqué pour pas avoir de rejet automatique de la demande code 4618Z. Merci de m’en informer

    Répondre à ce message

  • Bonjour,Je souhaitais bénéficier de l’aide pour juillet mais contrairement aux mois précédents je ne trouve pas le secteur d’activités correspondant à mon domaine : je fais de la formation pour adultes (code APE 8559A), en tant qu’indépendante.Voulez-vous bien me dire quel secteur je dois choisir dans la liste ?Merci à vous.Laetitia

    Répondre à ce message

    • aide ou non pour la formation d’adultes ?
      Bonjour Laetitia, Je suis dans le même cas. Avez vous eu une réponse à votre question ? Moi aussi, je ne sais pas où me situer. Ce serait quand même dingue que la formation ne fasse pas partie de la liste ? Merci de votre retour.

      Répondre à ce message

    • Bonjour,Je suis indépendante et je fais de la formation continue en anglais auprès d’adultes en entreprise (code APE 8559A). Je souhaite solliciter l’aide de l’état du mois de septembre. Je voudrais opter pour la catégorie "Enseignement culturel" mais je ne sais pas ce que cette catégorie représente vraiment comme domaine de travail. Y aurait-il d’autres personnes dans mon cas qui pourraient me renseigner s’il vous plaît ?Merci beaucoup d’avance pour toute votre aide précieuse.

      Répondre à ce message

  • Perso mon code ApE est "7420Z" donc normalement c est bon puisque je suis dans la premiere listemais j’attend toujoursj’espere que cela arrivera prochainement

    Répondre à ce message

  • bonjour je suis prestateur de nettoyage de voiture a domicile et en entreprise et avec le covid les ne veulent pas qu’on se déplace chez eux . ils ont peur qu"on ramène le covid pouvez me dire si je suis éligible au aide ? mon code naf est le 4520a

    Répondre à ce message

  • bonjour, je suis auto entrepreneur dans le domaine vente automobile puis je bénéficier du fond de solidarité car c’ est très dur de vendre des véhicules en ce moment avec le covid les vacances chiffre d’ affaire quasi nul je m’ inquiète car quand j’ ai voulu en faire la demande mon domaine d’ activité ne figure pas dans la liste des bénéficiaires merci pour votre retour cordialement

    Répondre à ce message

  • bonjour .Ma demande d’aide pour juillet et aout est toujours en attente de traitement par la dgfip . Suis-je le seul dans ce cas ?

    Répondre à ce message

  • Concernant la demande d’aide de juillet, il ne faut à priori plus répondre aux memes conditions. Mon entreprise subie une perte de +60% pour ce mois ci et voici la réponse que j’ai reçu :"Vous avez déposé une demande d’aide au titre des pertes du mois de juillet 2020.Conformément au décret 2020-371 du 30 mars modifié, seules les entreprises suivantes sont concernées : - celles situées en Guyane française et à Mayotte ; - celles situées sur le reste du territoire national et appartenant à un secteur en annexes 1 ou 2 du décret précité.Par ailleurs, les entreprises appartenant à un secteur cité en annexe 2, doivent avoir subi une perte de chiffre d’affaires supérieure ou égale 80% durant la période comprise entre le 15 mars 2020 et le 15 mai 2020 par rapport à la même période de l’année précédente ou, si souhaité, par rapport au chiffre d’affaires mensuel moyen de l’année 2019 ramené sur deux mois ou, pour les entreprises créées après le 15 mars 2019, par rapport au chiffre d’affaires réalisé entre la date de création de l’entreprise et le 15 mars 2020 ramené sur deux mois.Votre demande ne répond pas à ces conditions et a fait l’objet d’un rejet automatique."Suis-je la seule, ai-je mal compris certaines choses ?....

    Répondre à ce message

  • Bonjour, j’ai effectué ce matin la demande pour le mois d’août 2020 j’ai eu un retour Votre demande ne répond pas à ces conditions et a fait l’objet d’un rejet automatique. je travaille dans le secteur immobilier locations et hébergement locatives ventes mais depuis le mois de mars l’agence et fermée je déclare 0€ on me dit bien j’ai droit au 1500€ quand je valide réponse reçu Votre demande ne répond pas à ces conditions et a fait l’objet d’un rejet automatique. qu’est-ce je peux faire avec cette merde

    Répondre à ce message

  • Chers collègues, bonjour à toutes et à tous.Comme la plupart d’entre vous, je n’ai pas touché l’aide de juillet demandé via le formulaire dédié de la DGFIP en date du 18.08.2020.J’ai contacté les services des impôts, et je vous mets en copier collé ma question et leurs deux réponses : Objet : suivi de ma demande, du 18/08/2020 à 09 :57, qui a été enregistrée sous le numéro XXXXXXXXX.(Période : Entre le 01/07/2020 et le 31/07/2020 / Nombre de salariés : 0 / Chiffre d’affaires 2019 : 3250 / Chiffre d’affaires 2020 : 780 / Montant estimé de votre aide : 1500 €).Madame, Monsieur,Je me permets de vous recontacter à nouveau au sujet de ma demande d’aide aux entreprises fragilisées par la Covid-19, réalisée le 18.08.2020, et enregistrée sous le numéro XXXXXXXXX.Jusqu’à présent, lorsque je faisais une demande d’aide, cette dernière était validée dès le lendemain de ma demande. Or en ce qui concerne ma demande numéro XXXXXXXX, je suis inquiet de constater au bout de six jours que celle-ci est toujours affichée sous le statut : « En attente de traitement par la DGFIP ».J’ai contacté en date du 20.08.20 votre administration, et le jour même Madame XXXX XXXXXX a eu la gentillesse de me répondre en m’adressant le message d’information suivant :"Bonjour,Depuis la prolongation du dispositif, la recrudescence de fraude entraîne un contrôle approfondi systématique de chaque demande par la brigade de vérification. Le délai de traitement sera donc forcément plus long.Cordialement."Je comprends bien entendu qu’il soit impératif d’effectuer un contrôle approfondi systématique de chaque demande dans un tel contexte si malheureux. Cependant le délai de traitement particulièrement allongé est anxiogène d’autant que la reprise n’est pas au rendez-vous, ce qui fragilise gravement ma situation financière et la pérennité de mes activités professionnelles.Dans l’espoir de retenir votre empathie et bienveillance, je vous adresse dors et déjà mes remerciements les plus sincères, pour votre intervention qui devrait permettre de finaliser et valider ma demande pour la période de juillet 2020. Dans l’attente de vous lire, je vous prie de croire, Madame l’Inspectrice, Monsieur l’Inspecteur, en l’assurance de mes sentiments les meilleurs.Bien à vous.
    Réponses de l’administration : 1) Le 20.08.2020 : "Bonjour,Depuis la prolongation du dispositif, la recrudescence de fraude entraîne un contrôle approfondi systématique de chaque demande par la brigade de vérification. Le délai de traitement sera donc forcément plus long.Cordialement."
    2) Le 24.08.2020 : De :SIE TROYESRéponse de l’administrationA :"Bonjour,Soyez assuré que nos services font le maximum dans le traitement des demandes. Je ne peux que vous demander d’être patient.Cordialement.Mme XXXX XXXXXXXXX INSPECTEUR DES FINANCES PUBLIQUES".A ce jour je précise que je n’ai rien touché, et lorsque je me suis déplacé au centre de la DGFIP de l’Aube, il m’a été donné une autre information qui est la suivante:Surtout ne faites qu’une seule demande, car si vous en faites plusieurs pour la même période, vos demandes vont être bloquées et déclarées en anomalie auprès de nos services !!!

    Répondre à ce message

    • Bonjour,effectivement, le coup classique.. "l’Etat est derrière vous ,entrepreneurs, forces vives de la Nation,".. et sur le terrain , ça a du mal à suivre , "y’a des fraudes". Pendant ce temps*là, le chiffre d’affaires est à zéro, le compte en banque est négatif, car les factures continuent à tomber en début de mois (téléphonie, électricité, eau, assurances..) , idem pour les crédits immo et autres. Toujours est-il que le formulaire pour les pertes de CA du mois d’août est disponible ce 1° sept. à 9h00, un des plus rapides de l’épopée "Covid19", ça mérite d’être souligné. En espérant que le virement bancaire suivra pour tout le monde dans les temps ,cette fois-ci.

      Répondre à ce message

      • Bonjour, et merci de vos infos c’est ce que je cherchais. Je n’ai pas encore reçu l’aide de juillet, est-ce judicieux de demander d’ores et déjà août ?

        Répondre à ce message

        • Bonjour, en ce qui me concerne, j’ai effectué ma demande d’aide pour la période du 01 au 31 août 2020 dès le 1er septembre, bien que je n’ai toujours pas touché l’aide du mois précédent (comme beaucoup d’entres vous)...Selon mon comptable, faire la demande d’aide pour le mois dernier (formulaire disponible depuis le mardi 01.09.20), est plutôt conseillé compte tenu de la lenteur de la DGFIP dans le traitement des demandes...A croire que l’Etat souhaite nous voire "mourir" ! Aucune communication, aucun relaie dans les médias, c’est une situation pour le moins rocambolesque !!!Merci à France transactions, rare forum qui nous permet d’échanger sur un sujet majeur, alors qu’aucun autre média ne le fait...Chers collègues, bon courage !Bien amicalement.

          Répondre à ce message

        • Bonjour,le formulaire est en ligne, il n’y a pas de raison de ne pas faire la demande si tu estimes être en droit d’obtenir l’aide. J’ai fait ma demande hier , lundi 1° sept. à 9h10 , et ai reçu une réponse le jour même sur ma messagerie comme quoi l’aide est court de règlement, donc ça fonctionne, mais hélàs , pas de la même manière pour tout le monde. Pour juillet, tu percevras la prime avec un gros retard, c’est ce que je souhaite à tous ceux qui ont eu à subir ce traitement à rallonge. Et tu peux percevoir celle d’août avant. Une fois , j’ai perçu le virement alors que site des impôts précisait toujours que le demande est en cours de traitement, ça bégaye parfois légèrement leur logiciel. C’est très pénible , vu le CA qui reste proche du zéro.

          Répondre à ce message

      • "Toujours est-il que le formulaire pour les pertes de CA du mois d’août est disponible ce 1° sept. à 9h00, un des plus rapides de l’épopée Covid19"😂😂😂

        Répondre à ce message

    • bonjour et merci pour votre post qui toutefois reste positif ...votre dossier n’est pas rejeté .Avez vous eu des nouvelles depuis ce poste ? Moi depuis le 18 Aout pareil ...rien ... j’ai fait ma demande hier pour la période d’aout et celle ci est également en attente ...je m’inquiète beaucoup et la banque aussi ... Cordialement

      Répondre à ce message

  • Bonjour,Quelqu’un à déjà eu le paiement du 18 Août 2020 le fonds aide du Covid honteux de faire attendre les gens qui sont dans le besoin suite à la baisse d’activité, je pense qu’il vaut mieux se mettre au chômage au moins tous les mois le 3 les chômeurs on leurs paiements aucun soucis je ne comprend pas que la DGFIP traite pas les dossiers ou alors faut faire faillite ??Merci la DGFIP pour votre service rapide

    Répondre à ce message

    • Moi aussi, toujours "en attente de traitement par la Dgfip". Aucune communication, le compte Twitter de la Dgfip se contentant de répéter qu’il n’est qu’un relais pour la transmission des dossiers et qu’il faut contacter les Services des Impôts des Entreprises dont on dépend pour avoir de plus amples informations. Lesquels, bien sûr, ne savent rien non plus. Apparemment ce statut signifie que notre dossier est en attente de vérification manuelle, notamment au niveau du SIREN qui ne correspondrait pas à l’activité déclarée dans la demande. Beaucoup de fraudes, d’où ces vérifs...

      Répondre à ce message

      • Effectivement, "les fraudes" sont l’argument avancé. Mais on ne voit pas trop en quoi les fraudeurs pénaliseraient le reste des Micro-entrepreneurs qui sont touchés par la crise. L’esprit de la loi est de soutenir les TPE. Les fraudes pénalisent surtout les fraudeurs, qui tombent sous le coup de sanctions, tout est prévu pour eux, croyez-moi. On préférerait nettement un traitement séparé des non-fraudeurs de celui des fraudeurs. Ces nombreux retards donnent à penser que ceux qui nous dirigent négligent le fait que cette aide est cruciale pour les TPE, et qu’au fond, pour eux, ça peut attendre. La solidarité en prend un sacré coup. Conclusion : cette aide aux TPE dans le rouge, nécessaire ou pas ? Evidemment.

        Répondre à ce message

    • Bonjour, "se mettre au chômage", il faut justifier d’heures de salaire assez conséquentes, bulletins de salaire à l’appui. Or , les TPE permettent de faire du chiffre, mais sans fiche de paie, donc "allocations chômage=0". Chômeur , oui, indemnisé en temps que tel, non.

      Répondre à ce message

  • Je travaille essentiellement sur les foires et salons( vente à emporter de produits alimentaires ) et la prime de juillet m’a été refusée mon chiffre d’affaire depuis mars est en baisse de 80% qu’est il possible de faire ? nous dépendonspourtant du secteur évènementielMerci de votre réponse

    Répondre à ce message

293 messages, 20 affichés sur cette page.

| 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | ... | 15 |

Sur le même sujet

A lire également