Ce qui change au 1er mai 2020 : chômage partiel, garde d’enfants, prix du gaz, vente du muguet

Ce qui change au 1er mai 2020 © FranceTransactions.com/stock.adobe.com
Ce qui change au 1er mai 2020 : les conditions exceptionnelles de chômage partiel sont reconduites jusqu’au 2 juin, l’arrêt de travail pour garde d’enfants à domicile est basculé en chômage partiel, baisse du prix du gaz, interdiction de vente de muguet à la sauvette.

Publié le , mis à jour le

Conditions exceptionnelles de chômage partiel, reconduites jusqu’au 1er juin

Lors de la présentation du plan de déconfinement, Edouard Philippe a précisé que les mesures de chômage partiel seront prolongées jusqu’au 1er juin. Pas moins de 13 millions de Français seront concernés par le chômage partiel sur le mois de mai. Des catégories de travailleurs, jusqu’alors exclues du dispositif, sont désormais éligibles au chômage partiel. Que ce soit les employés des particuliers employeurs, des VRP, des cadres au forfait, ou encore même des parents contraints de garder leurs enfants à la maison, alors que les écoles vont ouvrir de nouveau (cf plan de déconfinement, qu’aurons-nous le droit de faire ?).

Indemnisations pour la garde d’enfants à domicile : la réouverture des écoles ne change rien

Alors que Muriel Pénicaut a annoncé que 11,3 millions de Français sont d’ores et déjà au chômage partiel, dès le 1er mai, ce seront 2 millions de Français supplémentaires concernés. Les parents devant garder leurs enfants à domicile, bénéficiant encore actuellement d’un arrêt de travail pour garde d’enfants, basculeront en chômage partiel dès le 1er mai. Alors que le retour des enfants à l’école se fera sur la base du volontariat, comme indiqué dans le plan de déconfinement, la ministre du Travail Muriel Pénicaud a précisé mercredi 29 avril, que les parents gardant leurs enfants à la maison pourront continuer à bénéficier du chômage partiel jusqu’au 31 mai inclus. La réouverture progressive des écoles ne change rien. En revanche, à partir du 1er juin, une attestation sera nécessaire. Une partie des parents (près de 2 millions) bénéficiaient pour le mois d’avril d’un arrêt de travail (congés exceptionnels pour garde d’enfant). Ce dernier permettait de percevoir 90% de son salaire net. Avec le passage au chômage partiel, le salaire de compensation net versé ne sera plus que de 84%. Seuls les salariés au SMIC percevront 100% de leur salaire net.

Prix du Gaz en baisse de -1.30% pour 4 millions de Français

Les tarifs réglementés d’Engie baissent de 1,3% au 1er mai. "Cette baisse est de 0,3% pour les clients qui utilisent le gaz pour la cuisson, de 0,7% pour ceux qui ont un double usage, cuisson et eau chaude, et de 1,3 % pour les foyers qui se chauffent au gaz", détaille la Commission de régulation de l’énergie (CRE). Cette baisse reflète celle des coûts d’approvisionnement d’Engie sur le marché, où les cours du gaz sont en recul.

Vente du muguet à la sauvette interdite ce 1er mai 2020

Dans le contexte de la crise sanitaire actuelle, la vente de muguet est strictement encadrée cette année. Ainsi, la vente « à la sauvette » est interdite. Néanmoins, le muguet pourra être vendu dans les commerces de produits essentiels, et les fleuristes pourront le proposer en livraison et en retrait de commandes. Malgré ces limitations, le ministère de l’Agriculture encourage chacun à soutenir les producteurs horticoles par ses achats.

Une question, un commentaire?

Réagir à cet article Ce qui change au 1er mai (...) : Publiez un commentaire ou posez votre question...

Sur le même sujet

A lire également