Arnaques MaPrimeRénov / Travaux de rénovation énergétique : 5 points clés pour les éviter

Arnaques MaPrimeRénov’ © Francetransactions.com/stock.adobe.com
Avec le succès de l’opération MaPrimeRénov, les fraudeurs en tous genres se multiplient pour tenter de profiter des largesses des subventions de l’Etat. Le premier des bons réflexes est de ne répondre à aucune sollicitation, vous devez initier la prise de contact avec un artisan, via la plateforme officielle FAIRE, pour plus de sécurité.

Publié le

MaPrimeRénov entraîne dans son sillage un lot de fraudeurs et arnaqueurs

Le succès de l’opération MaPrimeRénov’, récemment étendu à tous, sans conditions de revenus sera, sans nul doute, l’arnaque préférée en 2021 par les escrocs.

Afin de ne pas tomber dans le panneau, vous devez impérativement vous rappeler des éléments suivants :

  1. Le démarchage téléphonique pour la rénovation énergétique est interdit. Si vous recevez un appel téléphonique pour ce sujet, hormis si vous avez déjà un contrat avec la personne qui vous contacte (fournisseur d’énergie, entreprise de travaux que vous connaissez), c’est illégal. Donc ne donnez pas suite, cette relation commençant bien mal.
  2. Méfiez-vous des entreprises qui démarchent (porte-à-porte, mails, flyers) surtout si elles se disent être envoyées par l’État. L’État ne fait jamais appel aux entreprises privées pour vous conseiller, aussi bien en termes d’impôt, que pour des travaux, ou afin de percevoir des subventions dont vous pouvez bénéficier.
  3. Exigez un devis et comparez avec d’autres prestataires, au moins 3.
  4. Ne signez jamais l’attestation de fin de travaux avant que le chantier soit totalement terminé.
  5. Protégez vos données bancaires. Ne communiquez jamais vos coordonnées bancaires et ne signez jamais rien le jour-même. Les dates limites d’offres arrivant à échéance rapidement sont juste faites pour vous faire signer rapidement sans pouvoir comparer. Il s’agit d’arnaques.

En cas de litige, tournez-vous vers des associations de consommateurs pour vous faire aider. Si vous pensez avoir affaire à une entreprise aux pratiques frauduleuses ou non conformes, contactez votre conseiller FAIRE.

Plateforme officielle FAIRE

Si personne dans votre entourage ne peut vous recommander un artisan, dûment habilité pour ce type de travaux (RGE), afin de trouver des professionnels qualifiés pour effectuer vos travaux, vous pouvez utiliser la plateforme FAIRE mise en place par l’État (https://www.faire.gouv.fr/). Cela n’est pas l’assurance de ne pas vous faire arnaquer, mais les risques seront plus limités. Les plateformes de demandes de devis en ligne privées vous mettent en relation avec des artisans à la recherche de clients. Pensez-vous vraiment qu’un artisan réputé ait besoin d’acheter des contacts via Internet pour développer sa clientèle ? Pour les artisans réalisant un travail de qualité, le bouche à oreilles est largement suffisant !

Une question, un commentaire?

Réagir à cet article Arnaques MaPrimeRénov / (...) : Publiez un commentaire ou posez votre question...

2 commentaires

  • Arnaques MaPrimeRénov / Un GROS mensonge

    20 octobre 10:37, par MaPomme

    Bonjour a tous,Il y a bien sûr les arnaques à la réalisation dans le montage du dossier.Mais la PREMIERE et principale est dans le message du gouvernement, et en particulier dans les conditions d’éligibilité. Je passe sur les tranches permettant l’ouverture de droits à l’aide, pour regarder les conditions cachées dont la presse ne se fait pas l’écho (lire attentivement la FAQ du site) :il faut être PLEIN propriétaire OCCUPANT, ce qui veut dire que si vous avez donation à vos enfants, par exemple, de la maison que vous habitez (vous avez été prévoyant dans la gestion long terme de votre bien), ni vous usufruitier, ni le(s) nu-propriétaire(s) n’ont droit à une aide si minime qu’elle soit. Et idem, si vous voulez rénover un bien dont vous êtes ’’propriétaire’’ via une SCI, fût-elle familiale.Alors quand le gouvernement annonce ’’prime ouverte à tous’’, cela est faux, tout simplement FAUX !!!

    Répondre à ce message

Sur le même sujet

A lire également