COVID-19 : liste des aides financières auxquelles vous avez droit

Aides financières COVID-19 © FranceTransactions.com/stock.adobe.com
Que vous soyez particulier, indépendant, salarié ou représentant d’une entreprise, une aide financière vous est proposée. Liste des aides financières.

Publié le

Une crise sanitaire, une crise économique

La crise sanitaire du COVID-19 va déboucher sur une crise économique à laquelle personne non plus n’était préparée. Les entreprises souffrent, de nombreux emplois sont menacés. Liste des aides financières proposées par le gouvernement pour les particuliers, les salariés, les fonctionnaires, les aides-soignants, les indépendants, tout comme pour les TPE/PME et entreprises.

COVID-19 : aides financières pour les particuliers et les indépendants

COVID-19 : aides financières pour les particuliers et les indépendants
Aides financières pour les particuliers et les indépendants © FranceTransactions.com/stock.adobe.com

Crise : nouvelle aide de 150 euros mensuels pour vous aider à payer votre loyer ou rembourser votre crédit immobilier
Les salariés du privé et les chômeurs rencontrant des difficultés pour payer leur loyer ou pour rembourser leur crédit immobilier vont recevoir une aide de 150 euros mensuels d’Action Logement (2 mois maximum), sous conditions de revenus.
AGIRC-ARRCO : une aide exceptionnelle d'urgence pouvant aller jusqu'à 1.500 euros pour les salariés en activité
Les salariés du secteur privé confrontés à des difficultés financière à cause du coronavirus pourront demander à leur caisse de retraite complémentaire AGIRC-ARRCO une aide exceptionnelle d’urgence pouvant aller jusqu’à 1.500 euros.
COVID-19 : aide financière exceptionnelle pour les indépendants (URSSAF/CPSTI)
Artisan/Commerçant, Profession Libérale, Auto-entrepeneur : le Conseil de la Protection Sociale des Travailleurs Indépendants (CPSTI) propose aux travailleurs indépendants dont l’activité est impactée par la crise du Covid-19 de bénéficier d’une aide financière exceptionnelle ou d’une prise en charge de cotisations.
Novembre 2020 : prime allant jusqu'à 1.500€ pour les indépendants, artisans, libéraux, associations, TPE
La demande d’aide financière de 1.500 euros à destination des indépendants, micro-entrepreneurs, entreprises subissant les conséquences économiques, financières et sociales de la propagation de l’épidémie de covid-19 est accessible sur votre espace contribuable personnel, via la messagerie sécurisée.
Nouvelle aide de 1250 euros versée uniquement aux artisans et aux commerçants par le CPSTI
Cette nouvelle aide financière, versée par le CPSTI, est de 1250 euros. Cette aide a été annoncée ce vendredi 10 avril. Elle complémente cette de 1500 euros par mois de confinement proposée par le gouvernement. Ces deux aides sont donc cumulables.
Aide de 1500 euros pour les indépendants, commerçants, libéraux, TPE de nouveau reportée pour le mois de juin
Depuis le mois de mars, les indépendants (micro-entrepreneurs, commerçants, libéraux, indépendants) peuvent bénéficier d’une aide financière de 1500 euros par mois, sur demande mais sous conditions. Cette aide porte sur les mois de mars, avril, mai et juin, soit 6.000€ au total. Détails afin d’en obtenir cette aide défiscalisée versée par la DGFIP.
Coronavirus : quelles sont les aides financières pour les particuliers ?
Avec cette pandémie, les aides pour les entreprises se multiplient. Mais pour les particuliers, quelles sont les aides financières proposées par le gouvernement ?
COVID19 : Une prime exceptionnelle pour les soignants et les fonctionnaires mobilisés
Annoncée par Emmanuel Macron le 25 mars au soir lors de son discours depuis l’hôpital militaire de campagne installé près de Mulhouse (Haut-Rhin), une prime exceptionnelle sera versée à tout le personnel soignant, ainsi qu’aux fonctionnaires mobilises. Les heures supplémentaires effectuées seront également majorées.
Covid-19 : la prime de 1.000€ pour les travailleurs exposés aux risques reste la décision de l'employeur
Les médias s’emballent comme toujours bien vite. Ce jour, Bruno Le Maire a évoqué la prime de 1.000€, défiscalisée et sans charges sociales, que tout employeur ayant un contrat d’intéressement peut verser à ses employés. Cette prime de 1.000€ n’a rien d’automatique donc...
CESU : comment déclarer les heures au chômage partiel de votre employé(e) ?
Vous êtes 2,5 millions d’employeurs particuliers ayant au recours des services d’un ou une employée (garde d’enfants, ménage, jardinier, etc.). Compte-tenu de la période confinement liée à la pandémie coronavirus, ces activités ne sont plus autorisées. Vos employés ont le droit au chômage partiel. Comment déclarer ces heures non travaillées afin que votre employé(e) puisse bénéficier du chômage partiel ?

Aides pour les entreprises

  • Des délais de paiement d’échéances sociales et/ou fiscales (URSSAF, impôts) ;
  • Dans les situations les plus difficiles, des remises d’impôts directs pouvant être décidées dans le cadre d’un examen individualisé des demandes ;
    La suspension des loyers, des factures d’eau, de gaz et d’électricité pour les PME en difficulté ;
  • L’aide de 1 500 euros pour les petites entreprises, les indépendants, et les microentreprises les plus impactés grâce au fonds de solidarité ;
  • La mobilisation de l’État à hauteur de 300 milliards d’euros pour la mise en place de prêts bancaires garantis par l’État ;
  • Un soutien de l’Etat et de la Banque de France (médiation du crédit) pour négocier avec sa banque un rééchelonnement des crédits bancaires ;
    Le maintien de l’emploi dans les entreprises par le dispositif de chômage partiel simplifié et renforcé ;
  • L’appui au traitement d’un conflit avec des clients ou fournisseurs par le Médiateur des entreprises ;
  • La reconnaissance par l’État et les collectivités locales du coronavirus comme un cas de force majeure pour leurs marchés publics. En conséquence, pour tous les marchés publics d’État et des collectivités locales, les pénalités de retards ne seront pas appliquées

COVID-19 : Aides financières pour les entreprises

COVID19 / Prêt Garanti par l'Etat (PGE) : taux de 0.25% sur 12 mois, déjà disponible dans plusieurs banques
Le Crédit Agricole d’Ile-de-France propose - dès ce mercredi 25 mars - à tous ses clients Professionnels et Entreprises de bénéficier du Prêt Garanti par l’Etat (PGE), un prêt avec différé d’amortissement de 12 mois pour toutes les entreprises quelle que soit leur forme juridique (société, commerçant, artisan, exploitant agricole, profession libérale, micro-entrepreneur, association et fondation ayant une activité économique, etc.) jusqu’au 31 décembre 2020.
Fonds de solidarité COVID 2nd volet : jusqu'à 10.000€ d'aides supplémentaires
Les bénéficiaires de l’aide de 1500 euros du premier volet du fonds de solidarité peuvent demander l’aide supplémentaire du second volet, sous conditions. Cette aide financière peut aller jusqu’à 5.000€, et même 10.000€ pour les entreprises du secteur du tourisme au sens large (restaurants, hôtels, cafés, etc.).
Commerces fermés : 3 mois de loyers annulés pour les TPE (moins de 10 salariés)
Les commerçants dont l’activité est impossible, pour raison de fermeture administrative, peuvent prétendre à l’annulation de 3 mois de leur loyer. Attention, cela n’est pas systématique et dépend essentiellement du bailleur.
Aide de 5000 euros pour les indépendants, commerçants, associations, TPE
Nouveau : la condition d’emploi d’au moins un salarié est supprimée ! Vous êtes indépendant, micro-entrepreneur, artisan, commerçant, profession libéral, une TPE et avez bénéficié de l’aide de 1500 euros, mais celle-ci ne suffit pas à vous éviter une probable faillite ? Une aide complémentaire allant jusqu’à 5000 euros peut vous être versée, sous conditions.
COVID-19 : CGP, CIF et courtiers peuvent bénéficier du Prêt Atout délivré par BPI France
Les conseillers en gestion de patrimoine (CGP), les conseillers en investissement financier (CIF) et les courtiers crédit et immobilier pourront bénéficier du Prêt Atout délivré par BPI France suite à l’intervention de la CNCEF auprès de l’organisme de financement et du gouvernement. Un dispositif conjoncturel exceptionnel qui soutiendra de la trésorerie des cabinets dans le cadre de la crise sanitaire.
COVID-19 / Les startups bénéficient également d'un plan de soutien financier sans précédent
Pas moins de 4 milliards d’euros sont mis à disposition pour le plan de soutien aux startups françaises. Face à cette crise sans précédent dans l’activité économique mondiale, le gouvernement multiplie les annonces de soutien aux entreprises françaises.
Loi de finances rectificative due à la pandémie de coronavirus, 300 milliards d'euros, est adoptée
Le Parlement vient d’adopter définitivement le projet de loi de finances rectificative qui met en œuvre la réponse d’urgence à la crise économique due à l’épidémie de coronavirus.
Suspension du paiement des loyers pour les TPE et PME : des appels aux bailleurs tous azimuts
Éviter au maximum le nombre de faillites parmi les TPE et PME, c’est tout l’enjeu de ces semaines à venir, le confinement faisant effondrer des pans entiers de notre économie. La suspension du paiement des loyers pour les TPE et PME en difficulté peut être une aide.
Coronavirus/confinement : votre employeur peut désormais vous imposer de prendre vos congés
L’état d’urgence sanitaire bouscule le code du travail. L’employeur pourra désormais vous imposer de prendre vos congés, dans la limite d’une semaine, pendant la période confinement.
Covid-19 : la prime de 1.000€ pour les travailleurs exposés aux risques reste la décision de l'employeur
Les médias s’emballent comme toujours bien vite. Ce jour, Bruno Le Maire a évoqué la prime de 1.000€, défiscalisée et sans charges sociales, que tout employeur ayant un contrat d’intéressement peut verser à ses employés. Cette prime de 1.000€ n’a rien d’automatique donc...
Aide de 1500 euros pour les indépendants, commerçants, libéraux, TPE de nouveau reportée pour le mois de juin
Depuis le mois de mars, les indépendants (micro-entrepreneurs, commerçants, libéraux, indépendants) peuvent bénéficier d’une aide financière de 1500 euros par mois, sur demande mais sous conditions. Cette aide porte sur les mois de mars, avril, mai et juin, soit 6.000€ au total. Détails afin d’en obtenir cette aide défiscalisée versée par la DGFIP.

Une question, un commentaire?

Réagir à cet article COVID-19 : liste des aides : Publiez un commentaire ou posez votre question...

13 commentaires

  • Bonjour voila je suis en CAT dit ESAT mon employeur depuis le début du covi19 me fait travaille une semaine sur deux aux lieux un mois complet quand je pose la question il me dit que c’est du au virus et que il ne peu pas faire travaille tout le monde en même t’en mes il me dit aussi que c’est un chef équipe qui manque sur mon salaire il me retiré 100e par mois sans plus de détaille a quoi je droit pour récupéré mes 100e perdu du au covi19 ??Merci de votre retour

    Répondre à ce message

  • Bonjour,
    Je vous contacte car je crois que ma situation échappe aux mailles du filet des aides mises en place par le gouvernement. En tant que conférencière, j’exerce une partie mon activité en CDI auprès d’organismes publics (musées) et une partie en vacations. Dans le cadre de mon CDI je suis placée en activité partielle mais puis-je obtenir une aide financière concernant mes vacations annulées ? Je suis parvenue à obtenir des attestations d’annulation de vacations mais à quelle structure dois-je m’adresser ?

    Je vous remercie d’avance pour votre aide et votre super compilation des aides déjà disponibles !

    A bientôt, Lea

    Répondre à ce message

  • Bonjour,
    Venant de m’installer en libéral (Orthophonie) depuis le 01 Avril 2020, je souhaiterai savoir si je suis réellement éligible au PEG (Plan Garanti par l’Etat).
    D’après ce qu’on peut lire dans certains articles, les startups ou autres activités récemment créées peuvent en bénéficier.
    Cependant, je viens de recevoir un avis négatif de ma banque actuelle !

    Merci pour votre aide

    Répondre à ce message

  • Au chômage sans indemnités ni revenus depuis décembre, je venais de commencer à travailler en intérim fin février et j’étais sous contrat avant le confinement. Ma boîte d’intérim a fait jouer la souplesse en arrêtant mon contrat au 17mars. Que prévoit l’état pour aider des gens dans ma situation ?.

    Répondre à ce message

  • Au chômage sans indemnités ni revenus depuis décembre, je venais de commencer à travailler en intérim fin février et j’étais sous contrat avant le confinement. Ma boîte d’intérim a fait jouer la souplesse en arrêtant mon contrat au 17mars. Que prévoit l’état pour aider des gens dans ma situation ?.Merci

    Répondre à ce message

  • Ma fille, actuellement en année de césure avant de reprendre ses études secondaires a du interrompre sa recherche d’emploi, depuis le mois de mars. A-t’elle droit à une aide financière, sachant qu’elle vit seule et doit assumer ses charge diverses ?

    Répondre à ce message

  • Bonjour,

    Après beaucoup de recherches, je n’arrive pas à trouver, si j’ai le droit à l’aide du gouvernement.

    Je suis musicienne professionnelle, étant déclarée par le GUSO (organisme qui déclare les artistes) mais, je n’ai pas encore le statut d’intermittente du spectacle car je n’ai pas encore réussi à avoir les 43 cachets déclarés en 1 an, pour pouvoir "monter" le dossier de l’intermittence et toutes mes prestations de mars et d’avril ont été annulées, donc je n’aurai eu aucun revenu, puis, je suis dans l’incertitude pour mai.
    Merci d’avance pour votre réponse !

    Cordialement. Victoria

    Répondre à ce message

  • Bonjourje loue un gite en montagnemes reservations sont annulées est il possible d’avoir une aide de l’étatc’est mon seul revenu Merci

    Répondre à ce message

  • Bonjourje loue un gite en montagnemes reservations sont annulées est il possible d’avoir une aide de l’étatc’est mon seul revenu Merci

    Répondre à ce message

  • Bonjour, Un ami vient de s’installer en auto-entrepreneur il y a quelques mois. A s’il droit aux aides de l’état pour son loyer ? La chambre de commerce lui a dit que non car son CA est en croissance ; normal il n’a pas d’antécédent.Que doit il faire pour avoir ses aides ? Maintenant il ressent une baisse significative de son chiffre.Merci de me répondre.

    Répondre à ce message

    • Bonjour,

      Il n’a pas droit aux aides de la chambre de commerce, mais il a droit à l’aide gouvernementale de 1.500€ maximum. Pour ce faire, son activité doit être déclarée avant le 1er février 2020. La demande est à effectuer sur le site des impôts, dans son espace particulier personnel. Le montant de l’aide sera calculée en fonction de son chiffre d’affaires mensuel moyen par rapport à celui de mars 2020.

      Bien à vous

      Répondre à ce message

Sur le même sujet

A lire également