Covid-19 : nouvelles mesures restrictives applicables dès le 6 octobre en zones d’alerte maximale dont Paris et départements limitrophes

COVID19 : nouvelles mesures restrictives applicables dès le 6 octobre en zones d’alerte maximale © FranceTransactions.com/stock.adobe.com
La capitale et les départements limitrophes sont passés en zone d’alerte maximale, a annoncé dimanche soir Matignon. De nouvelles mesures restrictives sont appliquées afin de tenter de contenir l’extension de la pandémie.

Publié le

Zones d’alerte maximale

Après Aix-en-Provence et Marseille, Paris et les communes de la petite couronne basculent à leur tour en zone d’alerte maximale pour tenter d’enrayer la propagation de l’épidémie. Lille, Lyon, Grenoble, Toulouse et Saint-Etienne, pourraient également basculer prochainement en zone d’alerte maximale.

Mesures restrictives supplémentaires pour 15 jours

Face à l’épidémie de Covid-19, le gouvernement a annoncé, dimanche 4 octobre, que Paris et la petite couronne passent en zone d’alerte maximale. Une décision qui entraîne la mise en place de mesures contraignantes, qui dureront 15 jours.

Bars totalement fermés

Les bars devront fermer dès le mardi 6 octobre dans les zones d’alerte maximale. "La fermeture des bars fait partie des mesures qu’impose l’alerte maximale. Il n’y a pas de différenciation entre Paris et Marseille", précise cette même source cirée par France Info.

Restaurants : mise en place d’un protocole sanitaire renforcé

En zones d’alerte maximale, les restaurateurs sont désormais tenus de respecter un protocole sanitaire renforcé. Les restaurants vont devoir recueillir les coordonnées des clients et limiter les groupes à huit personnes. Le Haut Conseil de la santé publique a rendu son avis sur la question et le gouvernement devrait suivre son avis.

Entreprises : retour massif au télétravail souhaité

Afin de limiter les déplacements en zones d’alerte maximale, les entreprises pouvant organiser leurs activités en télétravail, seront sollicitées à remettre en place massivement le télétravail. Aucune obligation n’est cependant imposée.

Universités : jauge à 50%

Les universités devront limiter le nombre d’étudiants présents sur le campus. La jauge de capacité des lieux est abaissée à 50%. Les cours en ligne sont de nouveau largement souhaités.
Les soirées étudiantes sont désormais interdites. "Pour éviter toute pratique festive dans l’espace public, j’interdis explicitement les soirées étudiantes, tout type de rassemblements festifs ou familiaux. Cela ne vise pas, bien sûr, les lieux privés. Les cérémonies de mariage peuvent bien évidemment avoir lieu dans les mairies ou dans les lieux de culte. Mais les mariages dans les établissements recevant du public ne sont pas autorisés", a énoncé Didier Lallement.

Salles de sport et les piscines fermées

Le sport en salle est interdit pour deux semaines. "S’agissant des activités sportives, les gymnases, salles polyvalentes, piscines seront désormais fermés à tout type d’activité. Mais en accord et à la demande du maire, nous avons souhaité que ces espaces puissent continuer à accueillir des mineurs, que ce soit dans un cadre associatif ou privé", a annoncé Didier Lallement. Il reste néanmoins une petite bouffée d’air : "Les équipements de plein air, les stades, les terrains d’entraînement physique, pourront rester ouverts à condition de rassembler moins de 1 000 personnes ou [pour les espaces dont la jauge est inférieure], 50% de leur capacité maximale."

Ehpad, visite sur rendez-vous et dépistage préventif

Les restrictions s’appliqueront aussi dans les Ehpad. Les visites en Ephad sont autorisées uniquement sur rendez-vous, avec deux personnes maximum, si possible dans des espaces dédiés, comme le font aujourd’hui beaucoup d’établissements, a déclaré le directeur général de l’ARS Ile-de-France.

Les cinémas et les musées restent ouverts

Pas de changement pour les lieux culturels. "Les théâtres, cinémas et musées resteront ouverts en continuant à appliquer strictement les protocoles sanitaires déjà mis en place", a détaillé le préfet.

Une question, un commentaire?

Réagir à cet article Covid-19 : nouvelles mesures : Publiez un commentaire ou posez votre question...

Sur le même sujet

A lire également