Crise / pauvreté : le nombre de demandes d’allocations RSA explose en France

Crise : le nombre de demandes d’allocations RSA explose en France © FranceTransactions.com/stock.adobe.com
La crise économique actuelle, liée aux mesures de restrictions sanitaires nationales, mais également mondiales, frappe fortement les plus modestes. De nombreux indépendants se retrouvent sans la moindre ressource financière, les aides de l’État ne suffisent plus. Le nombre de demandes d’allocations au RSA explose dans toute la France. Pour la seule Ile de France, la hausse est de +14% sur Paris, et de plus de +10% dans les départements limitrophes.

Publié le

Le nombre de foyers auxquels les Caf versent le Revenu de solidarité active (Rsa) était de 1,87 million de bénéficiaires à fin juin 2019. Le nombre d’allocataires pourrait donc fortement augmenter à la lecture du volume de demandes RSA confirmé par les conseils départementaux chargés du dispositif d’aide enregistrent une explosion des inscriptions. Information publiée par Le Parisien.

L’évidence, la crise frappe davantage la population française la plus modeste

C’est assez sidérant qu’il faille des études de multiples cabinets de consultants pour en arriver au constat qu’une crise économique frappe en premier lieu les plus modestes. Dans la vraie vie, ce sont les jeunes, les étudiants, les micro-entrepreneurs et les plus de 50 ans les plus impactés par cette dégradation économique. De plus en plus d’indépendants sont contraints de demander le RSA. Les aides financières de l’Etat ne suffisent plus. Alors que durant le confinement du printemps, la situation était encore tenable avec les aides financières de l’Etat, le retour des mesures restrictives sera fatale à bon nombre d’initiatives économiques.

Nouvelle prime COVID aux allocataires RSA, ASS, RSO, AER ou APL : 150 euros, avec 100 euros supplémentaires par enfant

Nouvelle prime COVID aux allocataires RSA, ASS, RSO, AER ou APL : 150 euros, avec 100 euros supplémentaires par enfant
Prime COVID de 150 euros + 100 euros par enfant octobre/novembre 2020 © FranceTransactions.com/stock.adobe.com

Les aides financières de l’État ne permettront pas de tenir jusqu’au printemps 2021

L’État n’a pourtant pas été pingre durant ces derniers mois. C’est à coup de milliards d’euros que l’Etat tente de maintenir un semblant de tissu économique. Maintenir les TPE et PME la tête hors de l’eau. Mais après la période de confinement, le fait que la crise sanitaire perdure, jusqu’à mi 2021, selon les dernières estimations, met un terme à tous les espoirs pour les TPE d’ores et déjà en difficulté. Le pire du pire, pourrait encore arriver avec le retournement du marché de l’immobilier, dont les premiers signes de vacillement sont encore, heureusement, trop timides pour craindre le pire.

Hausse de +14% de demande de RSA sur Paris, +10% en petite couronne

Le nombre d’allocataires pourrait fortement augmenter à la lecture du volume de demandes RSA. Chaque dossier doit être étudié, tous les demandeurs ne deviennent pas des allocataires. Ces aides étant soumises à de multiples conditions de revenus. Toutefois, les indépendants, dont l’activité est impactée par les mesures restrictives sont les premiers à s’inscrire, n’ayant plus suffisamment de ressources financières afin de régleur leurs charges. Le nombre de pauvres en France devrait exploser en 2020, de façon logique. Les associations caritatives, à la instar du Secours Populaire, ont déjà alerté le gouvernement sur l’explosion du nombre de personnes sollicitant leurs services. Des niveaux de demandes du même acabit, en volume, que lors de la seconde guerre mondiale.

Montant du RSA

Montant du RSA
Revenu de Solidarité Active (RSA) © FranceTransactions.com/stopck.adobe.com

Revenu de Solidarité Active (Rsa)

Le montant de votre allocation sera égal à la différence entre le montant maximal de Rsa et la moyenne mensuelle de vos ressources, y compris les prestations familiales (sauf exceptions). Le Rsa ne sera pas versé si son montant est inférieur à 6 euros.

Le montant du RSA est calculé de cette façon :

Montant RSA alloué = (montant forfaitaire RSA) – (autres ressources du foyer + forfait logement)

Montant forfaitaire du RSA

Il est déterminé en fonction de la composition de votre foyer. Ce montant peut être majoré durant une période limitée si vous êtes isolé(e) avec au moins un enfant à charge ou enceinte.

Montants forfaitaires (montants valables à compter du 1er avril 2020)

Nombre d’enfants ou de personnes à chargeVous vivez seul.e (*)Vous vivez en couple
0564,78 €847,17 €
1847,17 €1016,60 €
21016,60 €1186,03 €
Par enfant ou personne en plus225,91 €225,91€
(*) Ces montants peuvent être majorés, sous certaines conditions, pour les personnes seules assurant la charge d’un enfant né ou à naître.

Forfait logement (vient en déduction du RSA)

Les aides au logement sont prises en compte de façon forfaitaire. Si vous recevez une aide au logement ou si vous n’avez pas de charge de logement, votre Rsa sera réduit de :

  • 67,77 euros pour une personne seule,
  • 135,55 euros pour 2 personnes,
  • 167,74 euros pour 3 personnes ou plus.

Une question, un commentaire?

Réagir à cet article Crise / pauvreté : le nombre : Publiez un commentaire ou posez votre question...

Sur le même sujet

A lire également