Notifications FranceTransactions.com
Pour ne rien rater de l'actualité des placements épargne, inscrivez-vous à nos notifications.

Forum économique de Davos : un vaste cirque, tickets d’entrée prohibitifs, prix d’une nuitée allant jusqu’à 17.000 CHF

Le forum économique mondial s’inquiète des crises à répétition de notre monde, mais ne s’inquiète pas des affaires réalisées durant ce congrès pour le moins discutable.

Forum Economique Mondial de Davos © FranceTransactions.com/stock.adobe.com

Publié le

EURO+, 100% fonds euros, objectif rendement 2024 > 4.50 %

Le fonds en euros EURO+ proposé par Swiss Life a publié une performance annualisée remarquable de + 4.10 % en 2023, sans avoir recours au moindre bonus de rendement. Ce fonds euros est accessible via le contrat d’assurance-vie monosupport Placement-direct EURO+. Sans frais sur les versements, ce contrat EURO+ peut être considéré comme étant un des meilleurs plans épargne sans risque sur 2024. Son objectif de rendement pour 2024 devrait s’approcher des 5 % (non garanti, net des frais de gestion, brut des prélèvements sociaux et fiscaux).

Lundi 15 janvier prochain s’ouvrira la 54ème édition du Forum économique mondial de Davos qui accueillera comme chaque année les chefs d’Etats et les dirigeants venus du monde entier. Malgré un environnement géopolitique complexe et tendu, la désinformation est le risque planétaire majeur selon le dernier rapport du World Economic Forum sur les risques mondiaux.

Forum Economique Mondial de Davos

Difficile de passer à côté dans les médias. Chaque année, l’on nous rabâche que les personnes les plus influentes de l’économie tiennent meeting à Davos, en Suisse. Histoire de savoir ce que notre avenir économique sera. Jusqu’à ce jour, l’on ne peut pas vraiment dire que ce soit un franc succès. Organisé depuis 1971, chaque année, dans cette petite ville Suisse, l’idée est de réunir les principaux acteurs économiques pour décider de s’organiser, pour ne pas dire s’arranger.

Des sujets parfois surprenant

Les sujets couverts par les 333 sessions organisées cette année sont extrêmement vastes et reflètent les grands débats du moment : intelligence artificielle, droits des LGBTQ +, changement politique au Brésil, risques de récession, ou encore vieillissement de la population… L’objectif de ces nombreuses discussions est de sentir l’air du temps, brainstormer et anticiper les évolutions de demain. Mais au regard des coûts exorbitants de ce forum, l’on peut se demander si ces participants sont bien ancrés dans le monde réel.

Davos, Suisse
Davos, Suisse © stock.adobe.com

Un coût totalement irrationnel

Vous n’irez jamais à Davos. Seulement 3.000 personnes peuvent y aller chaque année. Il faut que votre société paie un tribu élevé afin de vous faire participer à ces réunions, ou alors que vous soyez invité. Tout le monde ne paie pas les 60.000 francs suisses du premier ticket d’entrée. Les Chefs d’Etat, ainsi que des universitaires de renom et quelques journalistes triés sur le volet sont cordialement invités (certains bénéficient d’une réduction sur les tickets d’entrée). Pour les autres ce sera le prix fort. Un bel exemple d’ouverture dans ce monde économique du monde d’avant.

Afin de participer aux réunions réservées à certaines entités économiques (associé industrie), le ticket d’entrée est porté à plus de 110.000 euros. De toutes façons, ce sont les entreprises qui paient, donc la facture peut bien être salée.

Prix d’une nuit à Davos : jusqu’à 17.000 francs suisses via Airbnb

Pendant le Forum économique de Davos, les prix des hébergements peuvent atteindre des sommets dans la station grisonne où se pressent durant une semaine près de 3000 personnes. Certains hôteliers vont jusqu’à décupler leurs tarifs. Tous les hôtels de la région affichent complets à la veille du début, lundi, du 53e Forum économique mondial de Davos, le Forum Economique Mondial, la rencontre non gouvernementale la plus importante du monde. Et cette année, tout est presque comme avant la pandémie indique le site Suisse rts.ch.

Le 19h30 a ainsi pu visiter dimanche un hôtel 3 étoiles où quatre nuits durant le WEF reviennent à 10’800 francs pour des chambres au confort plutôt spartiate, soit 2700 francs par nuit. C’est dix fois plus que le tarif habituel de l’établissement. La chambre la plus chère, une suite équipée de six lits et une cuisine, revient à 45’000 francs la semaine. Les clients ? "On a de tout. Du chauffeur à son excellence de Dubaï", répond Peter Hofer, le directeur de l’hôtel à la RTS, qui n’a aucun scrupule à pratiquer de tels tarifs.

"Nous ne prenons pas l’argent à des pauvres. Nous le prenons à des compagnies qui font du profit sur notre dos, à travers le monde" Peter Hofer, directeur d’hôtel à Davos-Klosters. Sur la plateforme internet Airbnb, certains proposent leur logement jusqu’à 17.000 francs suisse la nuit.

Nos leaders économiques sont vraiment bien avisés afin de débattre sur notre avenir économique ? Pas certain.

Sélection des 3 meilleures offres de souscription de contrats d'assurance-vie

TOPOFFRESDÉTAILSEN SAVOIR +
🥇 1CARAC EPARGNE PATRIMOINECarac Épargne Patrimoine (CARAC) Bonus de + 1 % sur le fonds euros CARAC en 2024, aucuns frais sur versements👉 EN SAVOIR PLUS
🥈 2PLACEMENT-DIRECT VIEPlacement Direct Vie (SWISS LIFE ASSURANCE ET PATRIMOINE) Jusqu'à 500€ offerts pour 2.000€ versés. 👉 EN SAVOIR PLUS
🥉 3LUCYA CARDIFLucya Cardif (CARDIF ASSURANCE VIE) 200€ offerts pour 5.000€ versés. 👉 EN SAVOIR PLUS
Les offres promotionnelles sont soumises à conditions.

📧 Newsletter FranceTransactions.com

👉 Abonnez vous à notre lettre quotidienne. Plus de 90.000 lecteurs font confiance à la newsletter de FranceTransactions.com pour mieux être informés sur l’épargne et les placements. Lettre gratuite, sans engagement, sans spam, dont le lien de désabonnement est présent sur chaque envoi en bas du courriel. Recevez tous les jours, dès 9 heures du matin, les infos qui comptent pour votre épargne.

Une question, un commentaire?

💬 Réagir à cet article Forum économique de Davos (...) Publiez votre commentaire ou posez votre question...

Forum économique de Davos : à lire également