Gaz : les tarifs réglementés vont baisser au 1er août de -0.50%

Publié le

Les tarifs réglementés de vente du gaz, appliqués par Engie à près de 4,5 millions de foyers français, vont baisser de 0,5 % au 1er août, a annoncé ce vendredi la Commission de régulation de l’énergie (CRE).
Gaz : les tarifs réglementés vont baisser au 1er août de -0.50%
Baisse des tarifs du gaz ©fotolia.fr/francetransactions.com

Baisse de -0.50% du prix réglementé du Gaz au 1er août

Les tarifs réglementés de vente du gaz, appliqués par Engie à près de 4,5 millions de foyers français, vont baisser de 0,5 % au 1er août, a annoncé ce vendredi la Commission de régulation de l’énergie (CRE). Les tarifs reculeront de 0,5 % «  par rapport au barème en vigueur applicable depuis le 1er juillet 2019  », a indiqué la CRE dans une délibération. Cette réduction fait suite à une baisse de 6,8 % intervenue au 1er juillet.

Dans le détail, la baisse au 1er août sera de 0,6 % pour les foyers qui se chauffent au gaz, de 0,3 % pour ceux qui ont un double usage cuisson et eau chaude et de 0,1 % pour les clients qui utilisent le gaz pour la cuisson.

Les tarifs réglementés du gaz appelés à disparaître

Cette évolution traduit l’application d’une formule tarifaire définie fin juin par un arrêté du gouvernement , a expliqué la CRE. Les tarifs réglementés d’Engie varient habituellement d’un mois sur l’autre en fonction des coûts liés aux approvisionnements en gaz, aux infrastructures et à la commercialisation, ainsi qu’à diverses taxes. Ils sont cependant appelés à disparaître à terme car ils avaient été jugés contraires au droit européen par le Conseil d’État.

Le gouvernement a donc prévu de mettre fin aux tarifs réglementés de vente du gaz naturel de manière progressive, jusqu’au 30 juin 2023. La mesure, initialement prévue dans la loi Pacte, a été intégrée au projet de loi énergie-climat.

Une question, un commentaire?

Réagir à cet article Gaz : les tarifs réglementés : Publiez un commentaire ou posez votre question...

A lire également