Notifications FranceTransactions.com
Pour ne rien rater de l'actualité des placements épargne, inscrivez-vous à nos notifications.

Hausse des tarifs des cantines scolaires de 5% à 10% : certaines communes jonglent avec leur budget pour ne pas augmenter les tarifs des repas

Les cantines scolaires coûteront 5% à 10% de plus en moyenne aux parents, à compter de la rentrée. Certaines communes ont toutefois fait le choix de ne pas augmenter leurs tarifs.

Hausse des tarifs des cantines scolaires de 5% à 10% à la rentrée 2022 © FranceTransactions.com/stock.adobe.com

Publié le
Annonce

🎁 Meilleure offre épargne sans risque du moment

Placez votre argent sans risque ! Sans changer de banque, sans avoir à ouvrir un compte courant Monabanq, le compte rémunéré Rentabilis Monabanq (Crédit Mutuel Alliance Fédérale) est sans contrainte. Totalement gratuit. Le taux proposé est de 5 % brut durant 3 mois, jusqu’à 150.000 € de dépôt. Taux standard de 2 % brut. Totale liberté pour votre capital. Calcul des intérêts au jour le jour. Offre à saisir jusqu’au 30 avril 2024 inclus.

Hausse des tarifs des cantines scolaires de 5% à 10%

Comme pratiquement tout en ce moment, les tarifs des repas des cantines scolaires devraient augmenter de 5 à 10% à cette rentrée 2022-2023. Et ce n’est pas fini, il est probable qu’une nouvelle hausse des tarifs de cantine soit répercuté aux vacances de Noël. Dès le mois de mai dernier, l’Association des maires de France (AMF) avait prévenu que l’inflation (sur les salaires, les denrées alimentaires, l’énergie…) se répercuterait sur le prix des repas à l’école primaire. L’augmentation pourrait être comprise entre « 5 et 10 %» pour l’année scolaire, selon Philippe Laurent, vice-président de l’AMF et maire UDI de Sceaux, ce qui correspond à la demande des prestataires de restauration, Sodexo, Elior ou encore Compass.

Ces communes qui font de la résistance aux augmentations

Depuis 2014, la ville de Saint-Dié-des-Vosges (Vosges) a fait le choix de ne pas augmenter les tarifs des repas. Un défi cette année, avec la flambée des prix des matières premières. "Cette nouvelle hausse, cette année, est d’environ 10 000 euros. Cumulés depuis les autres années, ça nous mettrait, depuis 2014, à une somme de 180 000 euros, donc une augmentation de 2,46 euros du repas par enfant", estime Bruno Toussaint, le maire de Saint-Dié.

Le prix de la cantine diminue à Avignon

Pour les parents des enfants concernés, c’est le soulagement. "Toujours bienvenu qu’il n’y ait pas d’augmentation à ce niveau-là", confie une maman sur FranceInfo. Pour compenser, la mairie doit faire des économies ailleurs, notamment sur le chauffage des bâtiments publics de la ville. Certaines municipalités vont encore plus loin. À Avignon (Vaucluse), le prix du repas va ainsi diminuer, de 50 centimes à 1 euro selon les familles. La mairie a pu supporter les 500 000 euros de manque à gagner, car elle a réalisé d’importants travaux d’isolation dans les écoles au cours des dernières années.

Sélection des 3 meilleures offres de souscription de contrats d'assurance-vie

TOPOFFRESDÉTAILSEN SAVOIR +
🥇 1CARAC EPARGNE PATRIMOINECarac Épargne Patrimoine (CARAC) Bonification de + 1 % sur le fonds euros CARAC (+ 3.30 % en 2023)👉 EN SAVOIR PLUS
🥈 2LUCYA CARDIFLucya Cardif (CARDIF ASSURANCE VIE) 200€ offerts pour 5.000€ versés. 👉 EN SAVOIR PLUS
🥉 3PLACEMENT-DIRECT VIEPlacement Direct Vie (SWISS LIFE ASSURANCE ET PATRIMOINE) Jusqu'à 500€ offerts pour 2.000€ versés. 👉 EN SAVOIR PLUS
Les offres promotionnelles sont soumises à conditions.

📧 Newsletter FranceTransactions.com

👉 Abonnez vous à notre lettre quotidienne. Plus de 90.000 lecteurs font confiance à la newsletter de FranceTransactions.com pour mieux être informés sur l’épargne et les placements. Lettre gratuite, sans engagement, sans spam, dont le lien de désabonnement est présent sur chaque envoi en bas du courriel. Recevez tous les jours, dès 9 heures du matin, les infos qui comptent pour votre épargne.

Une question, un commentaire?

💬 Réagir à cet article Hausse des tarifs des cantines Publiez votre commentaire ou posez votre question...

Sur le même sujet

Hausse des tarifs des cantines scolaires : à lire également