Notifications FranceTransactions.com
Pour ne rien rater de l'actualité des placements épargne, inscrivez-vous à nos notifications.

Hausse de salaire de 33% des enseignants en début de carrière : le salaire sera de 2000 euros nets par mois en 2023

Hausse de salaire de 33% des enseignants en début de carrière : le salaire sera de 2000 euros nets par mois en 2023
Enseignant : 2000 euros nets par mois en début de carrière © FranceTransactions.com/stock.adobe.com
Le salaire d’un enseignant en début de carrière est actuellement de 1500 euros nets par mois. En 2023, la hausse de salaire sera de l’ordre de 33%, afin que l’augmentation de 500 euros, aboutisse au niveau de 2000 euros nets par mois.

Publié le

Annonce

📈 Un livret épargne, accessible à tous, plus rémunérateur que le livret A ?

🎁 Placez vos liquidités, sans risque, tout en les laissant disponibles, sur le livret épargne DISTINGO de PSA Banque, au taux brut de 3% (soit 2.10% net d’impôt et des prélèvements sociaux via la flat tax), jusqu’à la fin d’année 2022. Cette offre de bienvenue propose ce taux de 3% à tous les épargnants, non déjà clients PSA Banque. Par ailleurs, en cas de versement d’un montant de 20.000€ minimum, vous recevrez une prime de 40€. Offres soumises à conditions.
👉 Je découvre cette offre de taux boosté DISTINGO de PSA Banque

Emmanuel Macron a promis jeudi que la revalorisation des salaires des enseignants serait poursuivie afin qu’aucun d’entre eux ne débute sa carrière à moins de 2.000 euros nets par mois.

+33% d’augmentation de salaire pour les professeurs, une bonne rentrée !

La France rémunère mal ses enseignants. C’est un non-sens complet, alors que le ministère de l’Education Nationale reçoit un budget parmi les plus élevés d’Europe. Emmanuel Macron a rappelé son engagement de mieux rémunérer nos enseignants lors d’une réunion à la Sorbonne. Le budget de l’Education Nationale est d’ailleurs en forte hausse pour 2023, comme l’indique le projet de loi de finances 2023.

Budget de l’Education Nationale en hausse de 3.6% en 2023

L’Education Nationale est une des 3 priorités pour 2023 pour le gouvernement. La hausse historique de 3.6% du budget de l’éducation pour 2023, le portant à 60,2 milliards d’euros, est sensé le montrer. Ce qui reste peu compréhensible est pourquoi avec un tel budget, les enseignants restent toujours aussi mal payés.

Salaire de début de carrière de 2000 euros nets

Au Grenelle de l’éducation amorcé en 2020, "vous avez (...) commencé une revalorisation générale de la rémunération il y a 2 ans, qui sera poursuivie, en faisant qu’aucun professeur ne débute sa carrière à moins de 2.000 euros nets" par mois et qui "permettra environ 10% d’augmentation de la rémunération par rapport au statu quo", a déclaré le président de la République devant les recteurs et les rectrices réunis à la Sorbonne pour leur rentrée. A cette revalorisation générale des salaires, "étage inconditionnel", s’ajoutera un "pacte pour les enseignants" qui leur permettra, sur une base volontaire, de "s’engager (...) dans des missions supplémentaires", telles que le suivi individualisé, des tâches d’encadrement ou "des actions qui ont du sens", et qui seront "rémunérées", a précisé le chef de l’Etat.

📧 Recevez tous les jours, dès 9 heures du matin, les infos qui comptent pour votre épargne

Envoi quotidien par courriel des actualités de l’épargne, les nouvelles offres, les nouveaux placements épargne, les variations de taux d’intérêts, les nouvelles primes, les dates clés à ne pas louper... Les news fiscales et immobilières.

 

Sans publicité, sans spams, sans autre exploitation de votre adresse courriel que celle de vous envoyer ce courriel quotidien. Vous pouvez vous désabonner directement sur chaque envoi, via le lien situé en bas de page du courriel.

Une question, un commentaire?

💬 Réagir à cet article Hausse de salaire de 33% (...) Publiez votre commentaire ou posez votre question...

9  commentaires (les commentaires anciens de plus de 2 ans ne sont plus considérés)

  • Bonjour, après 12 ans d’ancienneté, je perçois un salaire net de 2000€ seulement depuis 3 mois environ. Tout nouvel enseignant devrait donc toucher le même salaire, voire plus que des professeurs ayant de l’ancienneté. Devrait-il y avoir une revalorisation pour l’ensemble des enseignants, qui éviterait de l’injustice ? Le niveau médiocre d’un nombre de plus en plus élevé d’élèves décourage déjà considérablement les enseignants, si une inégalité de salaire a lieu, tout cela ne risque pas s’arranger les choses...

    👉 Répondre à ce message

    • Je suis tout à fait d'accord avec vous. C'est une honte ! Il faut revaloriser TOUS les enseignants ! Pas seulement les nouveaux titulaires. Cela n'existerait pas dans les entreprises : un nouveau qui gagne autant que celui qui a 15 ans d'ancienneté !!!! Comment rester motivé face à une telle injustice ?

      👉 Répondre à ce message

      • Bonjour, Dans le privé c’est pareil : après 5 ans d’ancienneté les collègues nouvellement embauchées avaient le même salaire que moi. Les personnels embauchés aujourd’hui comme des débutants (sortie d’école !) Ont le salaire que j’avais avec 10 années d’expérience. En moyenne un salarié qui reste en poste est payé 10% de moins que celui qui vient d’arriver... Dans mon secteur c’est même 25%de différences de salaire à études et expérience égales. Les augmentations internes évoluent toujours moins vite que la loi du marché. Un salarié fidèle qui connait son job, sera moins payé que celui qui change d’entreprise tous les ans ou toutes les deux ans. Et c’est comme cela dans de nombreux secteurs. Donc le travail dans le privé est tout aussi détraqué que dans la fonction publique

        👉 Répondre à ce message

      • Parce que vous croyez justement que ça n’existe pas en entreprise ce genre de choses ? Cela existe dans beaucoup de cas : c’est souvent en changeant d’entreprise que l’on arrive à négocier son salaire. Et vous imaginez bien que dans ces cas-là, l’entreprise ne va pas s’amuser à augmenter tous les autres...

        👉 Répondre à ce message

        • La différence est déjà rappelée juste avant : L’éducation Nationale est seule employeur, donc contrairement à ce que vous expliquez dans le privé, un enseignant ne peut pas partir pour changer de boîte et renégocier. Sans parler du fait qu’il est toujours absurde pour réfuter une critique du fonctionnement du public de prendre pour exemple ce qui se fait dans le privé : l’objectif de l’un est à l’opposé de l’autre (service VS lucratif). Enfin, comme dit également dans un commentaire précédent il est d’ailleurs aberrant qu’un salarié girouette soit plus valorisé qu’un plus stable... Maintenant, c’est vous qui voyez si vous préférez toujours défendre le fonctionnement du privé...

          👉 Répondre à ce message

          • Education nationale seule employeur ?
            N’y a-t-il pas d’établissements privés ? d’organismes de formation ?
            Il faut arrêter de croire que parce que l’on est enseignant dans l’éducation nationale, on est voué à "péricliter" dans l’éducation nationale.
            Dans le privé, quand on change de boîte, on prend des risques (période d’essai, intégration, suppression de poste, etc), on gagne parfois des avantages et on en perd d’autres.
            Si un enseignant veut quitter l’éducation nationale, qu’est-ce qui l’en empêche ? Il n’y a sans doute pas autant de possibilités que pour un salarié du privé, ce serait mentir de dire le contraire. Mais ça n’est pas une fatalité non plus !

            En aucun cas je ne défends le fonctionnement du privé, je fais un constat, ça ne signifie pas que je suis en accord avec ce principe, mais ça reste la réalité à l’heure actuelle.
            C’est vous qui voyez si vous préférez la victimisation, au changement :)

            👉 Répondre à ce message

            • Bonjour. Concernant le fonctionnement de l'Education Nationale un rappel s'impose. A l'exception des établissements hors contrats, tous les enseignants en établissements publics et établissements privés sous contrat ont le même employeur à savoir l'Education Nationale et sont soumis aux mêmes règles de rémunération. Cette précision me semble importante au vu de vos propos. Je continue de dérouler mon propos. Toutefois en fin de carrière les uns et les autres ne percevront pas la même retraite. Les enseignants du public auront une retraite plus élevée car calculer sur un nombre plus restreint d'années favorables. Bonne journée

              👉 Répondre à ce message

Sur le même sujet

Salaire des enseignants : à lire également

Salaire des enseignants : Accès par mots-clés