La fiscalité des énormes contrats d’assurance-vie s’alourdie à partir du 1er juillet

Publié le

Seuls les contrats d’assurance-vie énormes, avec plus de 700.000€ par bénéficiaire sont concernés par l’alourdissement de la fiscalité en cas de décès du souscripteur. Le taux passera au 1er juillet de 25% à 31,25%.
La fiscalité des énormes contrats d'assurance-vie s'alourdie à partir du 1er juillet
©stock.adobe.com

Passation de la taxe de 25 à 31,5%, uniquement pour les contrats supérieurs à 700.000 € par bénéficiaire !

Cette mesure, qui prend effet à compter du 1er juillet 2014, ne concerne cependant que les plus gros contrats vie dont l’actif taxable dépasse 700.000 eu­­ros par bénéficiaire.

L’article 9 de la loi de finance rectificative du 29 décembre 2013 prévoit qu’au décès du souscripteur, la taxation des contrats, pour des versements effectués avant l’âge de soixante-dix ans (art. 990 I du CGI), sera alourdie.

Passé ce montant, le taux appliqué sera de 31,25 % (contre 25 % actuellement au-delà 902.838 euros). En deçà, le taux demeure à 20 %.

Notons que l’essentiel, c’est-à-dire l’abattement de 152.500 euros par bénéficiaire, est maintenu.

Une question, un commentaire?

Réagir à cet article La fiscalité des énormes (...) : Publiez un commentaire ou posez votre question...

A lire également