Assurance-vie : moindre collecte nette, mais forte hausse de la proportion en unités de compte en novembre

La collecte sur le marché français de l’assurance vie a ralenti au mois de novembre par rapport au mois précédent, selon des chiffres provisoires publiés mardi par la Fédération française de l’assurance (FFA).
Assurance-vie : moindre collecte nette, mais forte hausse de la proportion en unités de compte en novembre
© FranceTransactions.com

Publié le , mis à jour le

Assurance vie : la collecte nette ralentit en novembre

Le mois dernier, les sommes déposées par les épargnants sur leur assurance vie ont atteint autotal 11,1 milliards d’euros, quand les montants retirés ont eux représenté 9,9 milliards d’euros.
La collecte nette, c’est-à-dire à la différence entre dépôts et retraits, s’élève donc à 1,2 milliard d’euros, en retrait par rapport aux 1,7 milliard du mois précédent selon la FFA.

36% de la collecte portée sur des unités de compte

Avec un montant de 4,1 milliards d’euros, par rapport aux 7 milliards d’euros versés sur les fonds euros, les unités de compte n’ont jamais été aussi bien souscrites. Les restrictions sur les fonds euros imposées par les assureurs poussent les épargnants à prendre des risques, alors que les marchés financiers sont au plus haut.

Mieux qu’en 2018

Par rapport à novembre 2018, la collecte a même été divisée par deux, puisqu’elle s’élevait alors à 2,5 milliards d’euros. Sur les onze premiers mois de l’année, l’épargne collectée par les sociétés d’assurance a atteint 132,8 milliards d’euros, contre 129,2 milliards d’euros sur la même période l’an dernier. Les versements sur les supports en "unité de compte" ont représenté 26% des cotisations , un ratio en hausse par rapport au mois précédent.

Beaucoup d’assureurs tentent en effet de promouvoir les unités de compte, terme désignant des investissements potentiellement plus rémunérateurs car plus risqués, au détriment des fonds euros qui, investis en grande partie en obligations, peinent à rapporter dans un contexte de taux très bas voire négatifs.
Les prestations versées par les sociétés d’assurance sur les onze premiers mois de l’année ont quant à elles représenté 107,6 milliards d’euros, stables par rapport à 2018 (107,1 milliards). Sur cette période, la collecte nette a atteint 25,2 milliards d’euros. C’est trois milliards de plus que sur les onze premiers mois de 2018. Fin novembre, l’encours des contrats assurance-vie s’élevait à 1.785 milliards d’euros, en hausse de 5% sur un an.

Une question, un commentaire?

Réagir à cet article Assurance-vie : moindre (...) : Publiez un commentaire ou posez votre question...

Sur le même sujet

A lire également