Actualités de l’immobilier

Dernière mise à jour effectuée le

Nouvelles lois, évolutions des plafonds régissant l’investissement immobilier. Les nouvelles règles pour les locataires, pour les propriétaires. Toutes les actualités de l’investissement immobilier.

| 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | ... | 17 |

Logement intermédiaire : bien qu'en avance, Action Logement amende ses objectifs
Nouveau !
L’organisme paritaire Action Logement, l’un des principaux acteurs du logement intermédiaire, a annoncé mardi se donner plus de temps que prévu pour atteindre ses objectifs sur ce secteur, à mi-chemin entre privé et HLM, malgré une année 2018 plus productive qu’annoncé.
Ventes de HLM : un besoin pour le secteur mais pas une obligation (gouvernement)
Nouveau !
Les ventes de HLM, que l’exécutif compte accélérer, ne doivent être ni une obligation ni l’occasion de profiter au privé, a assuré lundi le ministre du Logement, assurant qu’elles contribuent à répondre aux besoins d’un univers confronté à d’importantes mesures d’économies.
Nantes / bulle immobilière : la pénurie de biens immobiliers fait grimper les prix plus que de raison
Nouveau !
Nantes et ses environs est une zone économique hyper dynamique. Pas moins de 8.000 nouveaux arrivants sur Nantes chaque année ! La pénurie de logements est telle que les prix de l’immobilier explosent, sous la pression des acheteurs. Une bulle immobilière qui fait comparer cette situation à celle de Bordeaux, mais pour des raisons bien différentes. SeLoger confirme cet emballement des prix, +3.70% sur une année, non pas lié, à des spéculations liées à la mise en place d’infrastructures comme à Bordeaux, mais dû essentiellement à la chute de l’offre (-11%).
Logement : les conditions s'améliorent, mais les problèmes de chauffage, de bruits et de surpeuplement restent encore bien trop fréquents
Les conditions de logement s’améliore en France, mais restent déplorables. Saviez-vous qu’en France, encore 1.7% des ménages ne possèdent pas de salle de bain à l’intérieur de leur logement, 2.3% n’ont pas de sanitaires ? Ces problèmes sont largement minoritaires devant ceux du chauffage, du bruit ainsi que celui du manque de superficie. L’étude de la DREES, portant sur les revenus et les conditions de logements, fait état, une nouvelle fois, de conditions de logements déplorables pour les Français aux revenus les plus faibles.
Performances 2018 des OPCI grand public, des fortunes diverses, moyenne de 1.20% seulement
Des fortunes diverses pour ces OPCI "grand public", accessibles aux particuliers, via un compte-titres et/ou des contrats d’assurance-vie. Le second semestre boursier, fortement orienté à la baisse, aura plombé le rendement d’une bonne partie des OPCI. Les premières OPCI du classement s’en sortent bien, et publient un rendement appréciable. L’écart entre les meilleurs rendements et les plus mauvais est important : de -2.34% à 5.24%. Les OPCI ne vont donc pas encore réussir à détrôner les SCPI. Si les frais portant sur les OPCI sont bien moindres que sur les SCPI, il convient d’être précautionneux dans son choix de ses OPCI. Et comme les performances passées ne préjugent en rien de celles à venir, l’épargnant peut être dans l’embarras...
SCPI, rendement moyen de 4.35% en 2018 (TDVM), en légère baisse par rapport à 2017
La pierre-papier est un des rares actifs financiers affichant un rendement moyen positif sur l’année 2018. Toujours en baisse, d’années en années, les SCPI servent tout de même encore un rendement appréciable de +4.35% en 2018, compte-tenu du niveau limité de leurs risques, le ratio rendement/risques reste attractif, faute de mieux.
OPCI : rendement moyen 2018 décevant de +1.20% brut, sous l'inflation
Les OPCI ne tiennent toujours pas leurs promesses. Les OPCI, pressenties comme étant les investissements immobiliers devant supplanter les SCPI, ont encore besoin de faire leurs preuves. Avec un rendement moyen de 1.20% au titre de l’année 2018, publié par l’ASPIM, les OPCI ont évidemment soufferts de la chute des marchés boursiers de fin d’année dernière. L’immobilier coté européen s’étant effondré de près de -20%. Pour la première fois de leur histoire, la valorisation globale des OPCI est en baisse en 2018, de -0.40%.
Logement : les constructeurs de maisons s'attendent à des années difficiles
Première victime du repli de la construction de logements, le marché des maisons ne va pas rebondir cette année et risque de reculer encore par la suite, a prévenu jeudi sa principale fédération, qui en tient la réduction d’aides publiques pour responsable.
SCPI : une collecte nette 2018 en lourde chute de (-19.40%)
La lourde chute de la collecte nette en SCPI en 2018 était attendue. 2017 était une année de collecte complément irrationnelle. Le marché des SCPI se porte toujours aussi bien, selon les derniers chiffres publiés par l’ASPIM/IEIF, avec une collecte nette de près de 5 milliards d’euros, un pactole pour un placement à risque de perte en capital.
SCPI : L'IEIF anticipe une baisse des prix de l'immobilier de bureaux sur 2019
Les signes d’un fort ralentissement du marché de l’immobilier s’accumulent. Certes, nous sommes loin de la panique, mais même l’IEIF, lors de son dernier point sur les perspectives annuelles confirme son anticipation d’une baisse des prix de l’immobilier d’entreprise. La fin de cycle approche. En 2018, la collecte nette en SCPI d’immobilier de bureaux a représenté près de 50% de l’ensemble des investissements, soit pas moins de 2.5 milliards d’euros. Si les gestionnaires semblent véritablement confiant pour cette année 2019, les investisseurs pourraient, de leur côté, patienter quelque peu avant d’investir de nouveau. Les SCPI sont des placements de long terme, rien ne sert de se précipiter pour investir.
Construction : un contrat de filière pour pousser la numérisation et la durabilité du bâtiment
Le gouvernement et les industriels du secteur de la construction et du bâtiment ont signé mercredi un contrat stratégique de filière qui vise à soutenir les efforts vers la numérisation des entreprises et une plus grande intégration des enjeux environnementaux.
Le ministre du Logement prudent sur la fiscalité de l'immobilier
Le ministre du Logement, Julien Denormandie, s’est montré prudent mardi sur la fiscalité immobilière, se montrant soucieux de stabilité et rejetant notamment de taxer les plus-values sur les résidences principales alors que Bercy avait évoqué cette piste pour réduire les niches fiscales.
Immobilier : 200 articles disponibles, 12 affichés sur cette page.

| 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | ... | 17 |