Notifications FranceTransactions.com
Pour ne rien rater de l'actualité des placements épargne, inscrivez-vous à nos notifications.

Alerte sur le rendement des SCPI en 2023 ? Le rendement du premier trimestre est-il réellement significatif ?

Les rendements des SCPI vont-ils décaler plus fortement à la baisse en 2023 ? L’immobilier d’entreprise face à la crise ?

Alerte sur le rendement des SCPI en 2023 ? © FranceTransactions.com

Publié le
Annonce

🎁 Meilleure offre épargne sans risque du moment

Placez votre argent sans risque ! Sans changer de banque, sans avoir à ouvrir un compte courant Monabanq, le compte rémunéré Rentabilis Monabanq (Crédit Mutuel Alliance Fédérale) est sans contrainte. Totalement gratuit. Le taux proposé est de 5 % brut durant 3 mois, jusqu’à 150.000 € de dépôt. Taux standard de 2 % brut. Totale liberté pour votre capital. Calcul des intérêts au jour le jour. Offre à saisir jusqu’au 30 avril 2024 inclus.

SCPI : prix des parts et rendements

Les investisseurs en parts de SCPI surveillent deux leviers : le prix des parts, qui peut varier à la hausse tout comme à la baisse, et le rendement (les revenus).

Le prix des parts de SCPI. Si du côté de l’immobilier résidentiel, la tendance est claire : les prix sont désormais orientés à la baisse, du côté de l’immobilier d’entreprise, c’est moins net. Certes, la SCPI Laffitte Pierre a déjà acté une baisse du prix de sa part de 8.34% en avril dernier, mais la valorisation des actifs immobiliers d’entreprise ne semble pas pour autant orientée à la baisse de façon généralisée pour le moment.

Du côté des rendements des SCPI, comme désormais chaque année depuis la crise COVID, le premier trimestre est toujours plus faible que les suivants. Ce constat poussant les investisseurs avertis à pondérer ces annonces d’alerte de baisse sur les rendements des SCPI, le marché ne fonctionne pas ainsi. Les gérants de SCPI pouvant puiser dans leurs réserves afin d’atteindre leurs objectifs avant la fin d’année.

Des objectifs de performances toujours pas revus à la baisse

Alors que les distributeurs de SCPI continuent d’afficher des objectifs de rendement à 6% en 2023 sur leurs SCPI préférées (celles pour lesquelles ils ont un partenariat de distribution), d’un autre côté, ils publient des analyses soulignant une potentielle baisse de rendements des SCPI à venir. Un double discours déroutant. À souffler le chaud et le froid, ces plateformes, dont le modèle économique est uniquement basé sur la distribution des SCPI partenaires, risquent de perdre la confiance des épargnants.

Historique des rendements annuels des SCPI (rendements + variation prix des parts)
Historique des rendements annuels des SCPI (rendements + variation prix des parts) © FranceTransactions.com

SCPI : des rendements du premier trimestre 2023 en baisse

Sur les trois premiers mois de l’année 2023, le rendement moyen des SCPI, estimé par France SCPI serait de 4,15% [1]. Mettre en relief cette baisse de plus de 8% par rapport au rendement moyen de 2022 n’a que peu de sens, puisque l’an dernier, à la même époque, le constat était le même. La baisse de rendement au premier trimestre 2022 vis à vis du rendement moyen sur l’année 2021 était également conséquent. Cela n’a pas empêché le rendement des SCPI sur l’année 2022 de dépasser celui de 2021.

Secteurs immobilier d’entrepriseProjections de rendements annuels 2023
Logistique 5.65 %
Diversifié 5.24 %
Hôtels 4.86 %
Santé / éducation 4.38 %
Commerces 4.33 %
Bureau 4.10 %
Source : estimation de rendements annuels 2023 France SCPI

À la lecture des projections de rendements 2023, il apparaît qu’une alerte sur les rendements n’existe, du moins pour le moment.

Les gérants de SCPI bien plus prudents en 2023

Les gérants de SCPI sont prudents. Le marché de l’immobilier d’entreprise entre dans une période incertaine. La chute des transactions dépasse les 30% et aucune acquisition majeure n’a été signée depuis le début de l’année.

Quels sont les secteurs de l’immobilier dont la baisse pourrait être la plus marquée ?

Fort logiquement, les plus grandes baisses sont à chercher du côté des secteurs qui affichaient jusqu’alors des plus forts rendements. Ainsi, le secteur de la logistique devrait fortement baisser, du moins en pourcentage, tout en restant un des secteurs les plus rémunérateurs. D’ailleurs l’IEIF, le lobby de la pierre-papier, classe le secteur de l’immobilier logistique comme étant le placement le plus rentable depuis ces 5 dernières années. De même, les SCPI sans frais d’entrée devraient voir baisser leur rendement, et là encore, en pourcentage, pourraient afficher les plus fortes baisses. En valeur, ces SCPI sans frais resteraient parmi les toutes meilleures du marché, l’absence de prélèvement de frais de souscription sur le prix de la part étant un fort levier de performance.

Notre sélection des 3 meilleures offres de livrets épargne

TOPOFFRESDÉTAILSEN SAVOIR +
🥇 1MONABANQ RENTABILISLivret RENTABILIS Monabanq Taux boosté de 5.00% brut, pendant 6 quinzaines. 👉 EN SAVOIR PLUS
🥈 2LIVRET PLUS FORTUNEOLivret + Taux boosté de 5.50% brut, pendant 8 quinzaines. 👉 EN SAVOIR PLUS
🥉 3LIVRET HELLO +Livret Hello + Taux boosté de 3.50% brut, pendant 24 quinzaines. 👉 EN SAVOIR PLUS
Les offres promotionnelles sont soumises à conditions.

[1Parmi toutes les sociétés de gestion, AEW Ciloger, Amundi, Fiducial n’ont pas souhaité diffuser leurs chiffres de rendement. Ces derniers ont donc été extrapolés sur la base des 3 premiers trimestres de l’année 2022 et de l’évolution de toutes les SCPI du marché pour les 4 premiers trimestres de l’année.

📧 Newsletter FranceTransactions.com

👉 Abonnez vous à notre lettre quotidienne. Plus de 90.000 lecteurs font confiance à la newsletter de FranceTransactions.com pour mieux être informés sur l’épargne et les placements. Lettre gratuite, sans engagement, sans spam, dont le lien de désabonnement est présent sur chaque envoi en bas du courriel. Recevez tous les jours, dès 9 heures du matin, les infos qui comptent pour votre épargne.

Une question, un commentaire?

💬 Réagir à cet article Alerte sur le rendement (...) Publiez votre commentaire ou posez votre question...

Sur le même sujet

SCPI, la crise : à lire également