Bâtiment : activité en repli de 2,6% en 2013, quasi stabilité attendue l’an prochain (FFB)

Publié le  à 0 h 0

L’année 2013 devrait se solder par une baisse d’activité de 2,6% et 25.000 emplois perdus pour le secteur du bâtiment, très affecté par une économie en berne, selon la Fédération française du bâtiment (FFB), qui espère un début de stabilisation l’an prochain.

Bâtiment : activité en repli de 2,6% en 2013, quasi stabilité attendue l’an prochain (FFB)

"La situation économique du bâtiment a été mauvaise en 2013", avec un recul d’activité qui avoisine les 17% en volume depuis 2008, "et le restera en 2014", a estimé Didier Ridoret le président de la FFB lors d’une conférence de presse mardi.

La FFB anticipe un repli de l’activité de 2,6% en volume cette année, deux fois plus fort qu’en 2012 , dû en particulier aux mauvais chiffres de construction de logements neufs (-7,4%) tandis que les mises en chantier ne reculent au final, que modestement, à 333.000 contre 346.000 en 2012, "contrairement à toutes les prévisions de fin 2012", a-t-il rappelé.

Toutefois le logement neuf "semble avoir atteint un point bas cette année", estime la FFB, qui table sur une ébauche d’amélioration en 2014 avec des mises en chantier en légère hausse de 2%, à 339.000, tandis que les permis de construire autorisés resteraient en recul(-3,5%) à 430.000.

Se dessine ainsi un début de stabilisation l’an prochain, avec un marché qui pourrait s’effriter de -0,4% en volume (-0,2% pour le logement neuf ; -0,2% pour l’amélioration-entretien, mais encore -0,9% pour le non-résidentiel neuf) et des pertes d’emplois près de quatre fois moindres (7.000) pour le secteur (après -25.000 en 2013).

Mais "le contexte macroéconomique n’étant guère favorable à l’investissement des ménages en 2014, on ne peut cependant espérer une forte reprise sur le marché du logement", avertit la fédération.

Une question, un commentaire?

Réagir à cet article Bâtiment : activité en (...) : Publiez un commentaire ou posez votre question...

A lire également