Crédit Agricole IDF, une croissance 2018 encore plus forte que celle de 2017 : plus de 100.000 nouveaux clients et plus de 100 milliards d’encours gérés

Publié le  à 0 h 0

Avec 1,5 million de clients, la caisse régionale du Crédit Agricole Ile de France a réalisé une année 2018 encore meilleure que celle de 2017, déjà excellente : le recrutement de nouveaux clients s’est intensifié, les encours augmentent encore fortement.

Plus de 100 000 nouveaux clients et plus de 100 milliards d’encours gérés

© Fotolia.com

La stratégie de développement, conjuguée avec un contexte économique favorable au crédit, a porté les capitaux gérés au niveau de 105,7 Mds € (+9,3% sur un an). Avec 7,4 Mds € de production de crédit habitat, le record de l’année 2017 est dépassé de 2,5 %. L’encours des crédits aux clients professionnels atteint 2,2 Mds € (+20,2%) et celui des crédits aux entreprises 7,3 Mds € (+13,4%). Au total, les encours de crédit progressent de 16,2 % sur un an et la collecte reste soutenue (+5,5% d’encours).
L’équipement personnalisé des clients se poursuit, avec une progression de +5,2 % du stock de contrats d’assurance IARD.

Plus d’un milliard d’euros de PNB et un RNPG en hausse de plus de 9 %

© Fotolia.com

Le PNB s’établit à 1 020 M€, en progression de 49 M€ sur un an. La forte dynamique d’activité fait plus que compenser la baisse des indemnités de remboursement anticipé perçues de la clientèle, l’absence de reprise notable de la provision épargne logement, et la baisse de juste valeur de titres en portefeuille. Ceci permet à la Caisse Régionale d’afficher une variation positive du PNB (+5,0%) tout en ayant continué à restructurer ses passifs pour préserver les marges futures.
L’évolution des frais généraux reflète principalement l’investissement dans les moyens humains en lien avec son modèle relationnel plaçant l’agence au cœur de la relation client.

Le coefficient d’exploitation s’améliore de 1,4 points pour atteindre 56,6 %.

Le coût du risque rapporté aux encours s’établit à 12 points de base, avec un taux de créances dépréciées sur encours brut particulièrement faible à 0,8 %, et un niveau de couverture par les provisions des pertes attendues bâloises de 181 %, renforcé de 29 points sur un an.
Le résultat net consolidé de l’exercice s’établit à 280,4 M€, en progression significative de 9,5%.

Des fondamentaux financiers solides

Avec des capitaux propres renforcés, un ratio de solvabilité estimé de 19,6% et un ratio crédit collecte maîtrisé de 113,6%, la Caisse Régionale s’appuie, pour la dernière année de son plan stratégique « Osons 2020 ! », sur une structure financière extrêmement solide.

Le Certificat Coopératif d’Investissement

Le CCI a clôturé à 87,55 € au 31 décembre 2018, en hausse de 9% sur un an. Le Conseil d’Administration proposera à la prochaine Assemblée Générale de verser un dividende de 3,70 € par CCI, représentant un rendement de 4,2 % par rapport au dernier cours de l’année.

Une question, un commentaire?

Réagir à cet article Crédit Agricole IDF, une (...) : Publiez un commentaire ou posez votre question...

Offres de bienvenue des banques, vous aussi, percevez votre bonus !

Comment épargner sur ses frais bancaires ? De la théorie à la pratique

Epargnez sur vos frais bancaires !

A lire également