Revolut : la néobanque en route pour se transformer en une nouvelle banque

©stock.adobe.com
Revolut confirme avoir déposé une demande de licence bancaire européenne, afin de devenir une banque à part entière. Paradoxalement, les néobanques, signifiant pourtant nouvelle banque, n’en sont pas dans la plupart des cas. Ce sont le plus souvent des établissements de paiements, et ils ne sont pas habilités à recevoir les dépôts de leurs clients. Ils s’appuient alors sur une banque partenaire.

Publié le , mis à jour le

Revolut a annoncé avoir déposé une demande de licence bancaire européenne et commence à construire son propre processeur de paiement interne. La licence bancaire permettra à Revolut d’offrir des services supplémentaires de crédit et de dépôt ainsi que de protéger les fonds des ses clients à concurrence de 100 000 € dans le cadre du système européen de protection des dépôts.

Licence bancaire européenne, début 2018

Revolut développe d’ores et déjà en interne de son propre système de paiement afin d’améliorer la fiabilité et qualité de service. La licence bancaire permettra à la fintech d’offrir des services de crédit et de dépôt à travers l’Europe Revolut dispose désormais de 950 000 utilisateurs, de 16 000 comptes entreprise, et d’un volume de transactions dépassant les 6 milliards de dollars.

Les services offerts comprendront la possibilité de découvert bancaire, de prêt personnel et de dépôt à terme. La licence bancaire européenne permettra également à Revolut de voir les dépôts de ses clients garantis à hauteur de 100 000€ comme le veut le Système Européen de Protection des Dépôts. Cela permettra aux clients de garder en toute confiance des sommes importantes sur leur compte courant Revolut tout en profitant des taux d’intérêts attractifs proposés sur plusieurs devises.

Au cours des derniers mois, Revolut a tissé des liens forts avec la Banque de Lituanie, membre du Système Européen des Banques Centrales, afin de s’assurer de la robustesse de sa gestion de capital et des liquidités, en amont de sa demande de licence bancaire européenne. La Lituanie est un des principaux hub de la fintech en Europe à l’heure actuelle. Leur approche consultative en termes de réglementation, ainsi que leurs infrastructures constituent un environnement idéal pour soutenir les entreprises à forte croissance.

Revolut offre actuellement à ses utilisateurs la possibilité d’ouvrir un compte courant prépayé en 60 secondes. Ce compte permet de recevoir des notifications de dépenses instantanées, de les catégoriser automatiquement, et de définir des budgets hebdomadaires ou mensuels. Revolut permet également de détenir et d’échanger au taux de change réel 25 devises au sein de son application, d’effectuer des virements domestiques et internationaux gratuitement, ainsi que de payer avec une Mastercard sans contact dans plus de 130 devises étrangères, et ce sans frais additionnels.

Nikolay Storonsky, fondateur et PDG de Revolut, déclare : “Nous avons retardé notre demande de licence bancaire car nous voulions dès le premier jour concentrer toutes nos ressources sur l’innovation de notre offre. Même sans bénéficier de licence bancaire, nous avons conquis 950 000 utilisateurs à travers l’Europe, dont nombre d’entre eux utilisent Revolut comme compte courant principal.

Avec sa licence bancaire européenne, Revolut offrira une protection renforcée à ses clients grâce à la garantie des dépôts bancaires, et proposera des produits de dépôt avec taux d’intérêt, ainsi qu’une offre de crédit. Nous développons une plateforme financière globale, centrée sur le mobile, afin de répondre aux besoins de nos clients internationaux, ancrés dans le 21ème siècle

Une question, un commentaire?

Réagir à cet article Revolut : la néobanque en (...) : Publiez un commentaire ou posez votre question...

Sur le même sujet

Offres de bienvenue des banques, vous aussi, percevez votre bonus !

Comment épargner sur ses frais bancaires ? De la théorie à la pratique

Epargnez sur vos frais bancaires !

A lire également