Bourse : Rebond confirmé avant l’emploi US

©stock.adobe.com
L’optimiste revient sur les marchés pour permettre aux places boursières américaines de terminer sur des plus hauts. Soutenus par la hausse des marchés européens, les indices américains bénéficient d’indicateurs économiques satisfaisants dans le pays à l’image des chiffres hebdomadaires du chômage américain qui reculent de 4000 pour s’établir à 294 000 sur la dernière semaine de décembre.

Publié le

Offre Bourse Direct

Autre facteur favorisant la tendance, la reprise, bien que fragile, des cours du baril. . Le Dow Jones termine la séance à 17 907,87 points progressant de 1,84%, le Nasdaq avance de 1,84% à 4 736,19 points et le S&P gagne 1,79% à 2 062,14 points.

La Bourse de Tokyo enregistre sa troisième hausse ce matin à la clôture dans le sillage des places américaines. Les investisseurs anticipent une action de la BCE en Europe. Le Nikkei termine la semaine à 11 197,33 points en progressant de 0,18% et le Topix, plus large gagne 0,21% pour atteindre 1 380,58 points.

Les marchés européens continuent de progresser misant sur une intervention forte de la part de la Banque centrale européenne après les derniers chiffres sur l’inflation en zone euro. Pour rappel, le taux d’inflation annuel dans la zone est ressorti en baisse de 0,2% en décembre. La stabilisation des prix du pétrole et l’accalmie sur le dossier grec viennent également soutenir la tendance. A la clôture, l’indice parisien termine à 4 260,19 points après avoir progressé de 3,59%. L’indice allemand et le Footsie avance de 3,36% et 2,34% pour s’établir respectivement à 9 837,61 points et 6 569,96 points. Quelques minutes avant l’ouverture le contrat à terme de l’indice parisien s’affichait à 4 239 points (-0.53%).

Bourse : Rebond confirmé avant l’emploi US
Bourse : Rebond confirmé avant l’emploi US © Fotolia.com

FOREX

Les mesures anticipées de la BCE afin de soutenir l’économie de la zone euro, pèsent fortement sur les marchés. L’assouplissement monétaire qui devrait se matérialiser par un vaste programme de rachat d’actifs, est prévu le 22 janvier. Pour la journée d’hier la monnaie unique a prolongé sa tendance baissière. En effet, dans un contexte où l’aversion pour le risque domine, les cambistes ont continué à privilégier le billet vert au détriment de l’euro. Après un recul en-dessous de son support 1 fixé à 1,7950$, l’EUR/USD a réussi à rebondir aux encablures des 1,7745$ et a touché au plus haut les 1,8167$ avant de repartir en territoire négatif. Le cross se traite actuellement sur le seuil symbolique des 1,18$.

Les opérateurs de marché vont se montrer attentistes quant au rapport sur l’emploi US qui sera publié ce vendredi. Le consensus établi par les analystes table sur 245 000 nouvelles embauches.
Outre-Manche, la livre sterling a réussi à reprendre des couleurs face au dollar. Après sa forte dépréciation entamée depuis la semaine dernière, la parité a rebondi aux encablures des 1,5035 $ et s’est dirigée au-dessus de son point pivot fixé à 1,5106. Depuis cette nuit, le câble évolue dans un canal compris entre 1,5075 et 1,5110.

Le dollar a également profité du regain d’intérêt des investisseurs pour s’apprécier face à au yen. Le cross s’adjuge actuellement à 119,42 yens. Si la tendance haussière se confirme, la parité pourrait se diriger tendre vers le seuil des 120 yens.

Une question, un commentaire?

Réagir à cet article Bourse : Rebond confirmé (...) : Publiez un commentaire ou posez votre question...

A lire également