Guerre en Irak : le point sur les cours du pétrole

©stock.adobe.com
Il n’est pas improbable que la situation sur le terrain empire dans les semaines à venir à mesure que les islamistes s’approchent des champs pétrolifères du sud du pays.

Publié le

Publicité

OFFRE BOURSE DEGIRO

Pétrole & Irak, une note de Christopher Dembik, analyste chez Saxo Banque

Guerre en Irak : le point sur le cours du pétrole pour les semaines à venir

L’impact serait alors notable sur le marché pétrolier et même au-delà, en particulier sur les marchés actions. C’est peut-être d’ailleurs l’événement exogène attendu par les bourses pour corriger.

Le scénario du pire, selon Saxo Banque, serait un retour de la production du pays à ses niveaux de la deuxième guerre d’Irak, entraînant en un temps très rapide une hausse du prix du baril de l’ordre de 20 dollars. Cette flambée serait permise par l’incapacité, dans un premier temps, pour de nombreux pays exportateurs de prendre le relais puisque des problèmes d’approvisionnement sont également perceptibles en Libye ou encore au Nigéria. Dans ce scénario, le rétablissement économique mondial pourrait s’arrêter net et les régions les plus fragiles pourraient entrer en récession.

Les Etats-Unis, qui ne souhaitent pas s’engager sur le terrain de nouveau, à juste titre politiquement, ont toutefois tort de croire qu’ils pourront être épargnés par les retombées d’une hausse forte du pétrole grâce à la progression de la production nord-américaine et aux perspectives offertes par le gaz de schiste.

Une question, un commentaire?

Réagir à cet article Guerre en Irak : le point (...) : Publiez un commentaire ou posez votre question...

A lire également