Les marchés dans l’attente du moindre signe lors du show de Mario Draghi

©stock.adobe.com
Les investisseurs se tournent désormais vers la Banque centrale européenne aujourd’hui avec l’allocution de son président Mario Draghi. Bien qu’aucune nouvelle mesure forte ne soit attendue, les marchés surveilleront de près les propos tenus par le président de la BCE qui pourraient fournir des indications pour les prochains mois.

Publié le

Publicité

OFFRE BOURSE DEGIRO

Les avancées en Ukraine ont permis aux places boursières européennes de se maintenir à la hausse sur la séance d’hier. Kiev a en effet affirmé qu’un cessez-le-feu illimité dans le temps entre la Russie et l’Ukraine se concrétisait. Bien que cette annonce ait été ensuite remise en question elle redonne de l’espoir aux négociations et renforce la confiance des investisseurs. Principal sujet d’inquiétude pour les marchés, le conflit ukrainien a dernièrement freiné significativement les dépenses et les investissements internationaux. Les derniers chiffres publiés hier en zone euro attestent de cela avec une croissance de l’activité qui est tombée à son plus bas de cette année. L’indice composite de Markit chute à 52,5 contre 53,8 en juillet. L’Allemagne, première puissance de l’Europe, montre également des signes de faiblesse avec une croissance qui s’affiche sur son plus bas de 10 mois tandis que la France voit son activité reculer pour le quatrième mois de suite.

Autant d’éléments qui contiennent la hausse des marchés. L’indice parisien clôture au-dessus des 4 400 points à 4 421,87 points après avoir progressé de 0,99%. Le Dax gagne 1,26% tandis que le Footsie et l’eurostoxx 50 terminent respectivement à +0,65% et +1,21%.

Outre-Atlantique, les marchés se montrent également prudents malgré des indicateurs économiques encourageant comme les commandes à l’industrie américaine au mois de juillet qui ont progressé de 10,5%. Le Dow Jones avance de +0.06% tandis que le Nasdaq et le S&P 500 reculent respectivement de 0.55% et 0.06%.

Ce matin, la Bourse de Tokyo marque le pas après trois séances de hausse sur fonds de prise de bénéfices. La Banque du Japon ayant laissé inchangé sa politique monétaire accommodante. Le Nikkei recule de 0,33% pour terminer à 15 676,18 points. Le Topix, plus large perd 0,39% à 1 296,39 points.

A quelques minutes de l’ouverture, l’indice parisien s’affiche en légère baisse de 0,27% autour des 4 408 points.

Une question, un commentaire?

Réagir à cet article Les marchés dans l'attent : Publiez un commentaire ou posez votre question...

A lire également