Les trackers (ETF) ont le vent en poupe

Publié le

Largement utilisés aux USA, les trackers sont de plus en plus présents sur nos marchés financiers européens que depuis récemment. Les actifs sous gestion des ETF européens ont plus que doublé au cours des cinq dernières années, pour atteindre 362 milliards d’euros au 30 Septembre 2014.
Les trackers (ETF) ont le vent en poupe
©stock.adobe.com

Qu’est-ce qu’un tracker ou ETF ?

Les trackers sont des OPCVM indiciels qui répliquent le cours d’un indice boursier (CAC 40, Dow Jones, etc.), d’un titre (action, obligation) ou même d’une matière première (Or, pétrole, etc.).

Les trackers sont de plus en plus utilisés par les particuliers, car simples à suivre. En effet, il suffit de suivre son indice de référence (par exemple le CAC40) pour connaître son cours. De plus, les trackers permettent d’investir sur secteur particulier (par exemple les biotechs) sans avoir à investir sur toutes les valeurs du secteur. Il suffit alors de choisir le tracker de l’indice de ce secteur. Les trackers ont même fait leur apparition dans les contrats d’assurance-vie, signe de l’engouement des investisseurs pour ce type de support.

Etude Morning sur le développement des trackers en Europe

Morningstar, Inc., l’un des principaux fournisseurs d’informations et d’analyses financières indépendantes dans le monde, publie un nouveau rapport intitulé « visite guidée du marché des ETF en Europe ». Cette étude examine l’évolution du paysage des ETF et s’apparente à un guide pédagogique des pratiques de gestion des fournisseurs d’ETF européens. Le rapport présente également une analyse en profondeur des 10 plus grands fournisseurs d’ETF UCITS européens, à savoir : iShares, db x-trackers, Lyxor, UBS, Source, Amundi, Vanguard, State Street, Deka et ComStage.

Les principales conclusions du rapport sont les suivantes :

  • Les actifs sous gestion des ETF européens ont plus que doublé au cours des cinq dernières années, pour atteindre 362 milliards d’euros au 30 Septembre 2014 ; le marché européen des ETF reste très concentré, les trois principaux fournisseurs gérant plus de deux tiers de ces actifs ;
  • La recherche de l’innovation et de la différenciation des produits a augmenté. Les fonds « strategic beta » aussi connu sous l’appellation « smart beta », sont devenus un nouvel enjeu de bataille commerciale entre fournisseurs ;
  • De plus en plus d’investisseurs utilisent les ETF à des fins stratégiques, en particulier en tant que briques de construction au sein d’un portefeuille « core » ;
  • Les fournisseurs réduisent les frais et lancent des gammes d’ETF « cores » à faible coût ;
  • La gestion d’un ETF est un processus hautement automatisé, utilisant des solutions technologiques sophistiquées pour assurer la construction du portefeuille au jour le jour et la gestion des risques, même si une intervention humaine qualifiée demeure nécessaire ;
  • Les fournisseurs d’ETF répondent aux inquiétudes quant au risque de contrepartie dans les ETF en modifiant leurs pratiques, en passant par exemple d’une réplication synthétique à une réplication physique, ou en plafonnant le poids maximum des composants ou, dans certains cas, en cessant l’activité de prêt de titres.
Croissance du marché européen des trackers

« Le marché européen des ETF est clairement entré dans une nouvelle phase de son développement » déclare Hortense Bioy, CFA, Directrice de la recherche européenne sur les stratégies passives chez Morningstar.

« Au cours des deux dernières années, nous avons observé une évolution de l’utilisation des ETF, ce qui a exacerbé la concurrence et accentué la différenciation des produits. La réglementation est largement à l’origine de ces changements, de nouveaux types d’investisseurs adoptant ces véhicules d’investissements. Notre rapport décrit en détail comment les fournisseurs d’ETF répondent à l’évolution de ce paysage et vise également à vous éclairer sur leurs pratiques en matière de gestion de portefeuille. Nous espérons que notre travail aidera les investisseurs dans leur processus de sélection de fournisseurs d’ETF ».

Ce rapport est rédigé par l’équipe de recherche européenne sur les stratégies passives de Morningstar. Celle-ci fait partie de l’équipe mondiale de plus de 100 analystes de Morningstar, qui fournissent des analyses en profondeur et octroient des notes aux stratégies d’investissement passives et actives accessibles aux investisseurs dans le monde.

Une question, un commentaire?

Réagir à cet article Les trackers (ETF) ont le (...) : Publiez un commentaire ou posez votre question...

Sur le même sujet

A lire également