Marché actions : tendances du jour après ce nouveau record du CAC 40

©stock.adobe.com
Au chapitre des actions, les marchés financiers ont vécu hier une nouvelle journée de records. Le CAC 40 a dépassé la barre psychologique des 4500 points pour la deuxième fois de l’année.

Publié le

Publicité

OFFRE BOURSE DEGIRO

Le CAC 40 a atteint 4.511 points en « intraday », un niveau plus atteint depuis le 3 septembre 2008. L’indice français a ainsi clôturé la séance sur les 4.505,02 points pour une appréciation de +0,25%. D’ailleurs, toutes les places européennes ont progressé, de +0,15% en moyenne, sauf Milan qui a perdu 1,1% de sa valeur initiale au cours de la journée. Le FTSE 100 a gagné 0,3%, à 6.873,08 points, en égalant son record de mai 2013 au-delà des 6.870. Le DAX, quant à lui, s’est hissé jusqu’aux 9.754,43 points. Avec cette progression de +0,53%, l’indice allemand a atteint son zénith, malgré la faiblesse de l’indice ZEW du mois de mai.

De l’autre côté de l’Atlantique, les indices de Wall Street ont encore battu de nouveaux records historiques à la Bourse de New York, dans un marché nerveux, doutant toujours de la valorisation de certains titres technologiques phares. En effet, le Dow Jones Industrial Average s’est adjugé 0,12%, soit 19,97 points, à 16.715,44 points, atteignant un troisième sommet historique d’affilée. Le S&P 500 a atteint pour la première fois de son histoire le seuil des 1.900 points en cours de séance. Mais en fin de journée, il est redescendu sur les 1.896,45 points. Le S&P 500 reste donc bien sur le vert, avec une appréciation de 0,04% ou 0,80 points. Enfin, l’indice à forte composante technologique, le Nasdaq, a cédé 0,33% au cours de la journée, en descendant sur les 4.130,16 points. Il faut cependant nuancer cette retombée si l’on prend en considération la progression de près de 2% la veille.

Sur le front des entreprises, le groupe informatique Microsoft a annoncé mardi une version moins chère de sa nouvelle console de jeux Xbox One. Le géant de l’informatique s’est vu adjuger une progression de 1,13% à 40,42 dollars. Du côté des télécommunications, l’américain AT&T serait prêt à mettre jusqu’à 50 milliards de dollars pour prendre le contrôle de l’opérateur de télévision par satellite DirecTV (-1,24% à 86,08 dollars). De ce fait, les actions de AT&T ont perdu hier 1,01% à 36,20 dollars.

Aujourd’hui, les investisseurs apprendront l’estimation finale de l’évolution des prix à la consommation en Allemagne, en France et en Espagne au cours du mois d’avril. Les investisseurs seront également particulièrement attentifs avec les compagnies Bic, BNP Paribas, Dexia, Eramet, JCDecaux, NRJ Group et Thales qui réunissent leurs actionnaires en assemblée générale. Par ailleurs, à 9h45, on attend un discours de Mr Wediman, président de la banque centrale allemande, dans un contexte où les valeurs du ZEW ont été plus que décevantes.

Une question, un commentaire?

Réagir à cet article Marché actions : tendances du : Publiez un commentaire ou posez votre question...

A lire également