Prévisions boursières T2 : une fin de cycle pour l’économie, des perspectives de hausses pour les indices

©stock.adobe.com
Saxo Bank, le spécialiste de l’investissement et du trading en ligne, publie ses prévisions pour le deuxième trimestre 2015 et avertit les investisseurs de la fin du cycle actuel de fuite en avant alors que le modèle d’économie planifiée des huit dernières années arrive à son terme.

Publié le

Offre Bourse Direct

Saxo Bank publie ses prévisions pour le deuxième trimestre

Les prévisions pour l’économie mondiale de Steen Jakobsen, Economiste en chef de Saxo Bank, sont plutôt négatives. Il pense que le cycle actuel approche de sa fin. Depuis trop longtemps, les politiques et les banques centrales ont acheté du temps en injectant du taux zéro et de l’assouplissement quantitatif dans les marchés, en poussant les investisseurs à prendre plus de risques en l’absence d’alternatives et en permettant aux entreprises de faire grimper le prix de leurs actions grâce à des rachats massifs, souvent avec des fonds empruntés à taux bas. A partir du deuxième trimestre, on peut s’attendre à un risque accru compte tenu de l’ajustement des prix des actifs et à une période de taux zéro, voire négatifs.

Prévoyant une rupture avec le passé, Steen Jakobsen déclare : «  Le marché global ressemble plus à l’Union soviétique de 1989 dans sa structure politique et économique qu’à un libre marché. L’incapacité à injecter toute la monnaie imprimée dans l’économie réelle reste le problème central et également la solution au dilemme économique. Le mouvement de la BCE vers les taux négatifs en 2014 pourrait bien être le catalyseur du changement, notamment dans un contexte où 35% de la dette d’Etat européenne se traite à des taux négatifs. »

« Pour les entreprises, il est difficile d’avoir des volumes de ventes en hausse alors que la consommation ne repart pas. La conclusion est évidente : un système économique qui n’alloue pas le capital de manière efficace et qui continue d’apporter son soutien à une partie marginale de l’économie devrait aboutir à un jeu à somme nulle. »

Actions

Peter Garnry, Responsable de la stratégie actions de Saxo Bank, pense que les capitaux vont se diriger à nouveau vers l’Europe, attirés par une amélioration des perspectives économiques. De plus, les marchés sont partis pour réaliser leur meilleur début d’année depuis 1995 et s’inscrivent déjà en hausse de 14% depuis le 1er janvier. L’un des secteurs ayant déjà fortement bénéficié de la trajectoire prise par la politique monétaire et de l’amélioration des conditions macro-économiques est l’immobilier, en hausse de 20%.

« Un vent porteur », c’est l’expression qui représente le mieux le marché des actions européennes pour le deuxième trimestre. Et l’année 2015 en Europe pourrait être un remake de l’année 2013 pour les actions US qui avaient grimpé de 32% cette année-là. Ce qui signifie que les actions européennes pourraient encore s’envoler de 15%, après ce début d’année déjà exceptionnel.

Matières premières

La chute des prix du pétrole depuis six mois a surpris l’économie mondiale. Cet environnement laisse entrevoir des opportunités de rebond au deuxième trimestre, liées à une anticipation de hausse des prix, particulièrement sur le marché américain. Le trimestre prochain, l’accent sera mis sur le rééquilibrage entre l’offre et la demande de l’or noir.

Devises

Concernant les devises, John Hardy, Responsable de la stratégie Forex de Saxo Bank, s’attend à un potentiel rééquilibrage des extrêmes que sont le puissant dollar néo-zélandais et la faible couronne suédoise. Par ailleurs, le rallye du dollar US semble bien parti pour se poursuivre le trimestre prochain, avec certainement un rythme moins soutenu compte tenu de l’envolée des six derniers mois. Une grosse interrogation subsiste concernant le yen, l’USDJPY est resté dans une configuration technique très compliquée en cette fin de premier trimestre, qui marque la fin de l’année financière au Japon. Enfin, la livre sterling devrait rester sous pression à l’approche des élections en mai.

OR

Pour Saxo Bank, le prix de l’or va continuer à dépendre du dollar, de l’orientation des rendements des obligations américaines et de la date de la première hausse de taux, pour laquelle aucun effet positif n’est attendu.

Une question, un commentaire?

Réagir à cet article Prévisions boursières T2 (...) : Publiez un commentaire ou posez votre question...

A lire également