Une Ecosse indépendante, les places financières réagissent négativement

©stock.adobe.com
Sur les marchés actions, Wall Street a clôturé dans le rouge hier soir au milieu d’une séance faible en annonce et principalement tournée vers les nouveautés présentées par Apple.

Publié le

Publicité

OFFRE BOURSE DEGIRO

Le Dow Jones a perdu 0.57% à 17 013.87 points, le Nasdaq 0.87% à 4 552.29 points, et le S&P500 0.65% à 1 988.44 points. Les investisseurs, faute de publications macroéconomiques, se sont donc tournés vers la conférence de la marque à la pomme qui a terminé en baisse de 0.38% après avoir grimpé de près de 5% suite à la présentation de la montre connectée, ce qui a permis très brièvement au Nasdaq d’évoluer dans le vert pendant quelques instants. Fautes d’innovations majeures, les opérateurs de marché ont semblé déçu par cette conférence. Les autres grands du Nasdaq ont également souffert, comme Twitter qui a cédé 2.67% et Facebook en recul de 1.57%. Seul le concurrent direct d’Apple, Microsoft a progressé de 0.62%.

Wall Street a subi des prises de bénéfices après les récents records des indices. De plus le marché a également été victime d’une hausse des taux sur le marché obligataire alors que certains investisseurs spéculent sur un relèvement des taux directeurs par la FED.

Un peu plus tôt dans la journée, les principales bourses européennes avaient enchainé une nouvelle séance en territoire négatif dans un climat d’incertitude autour du conflit russo-ukrainien et du referendum sur l’indépendance de l’Ecosse.

Dans le sillage de Wall Street hier, les bourses européennes sont attendues dans le rouge ce matin à l’ouverture dans un contexte d’incertitude politique et faute de nouveaux catalyseurs aujourd’hui également. Selon les premières indications disponibles, le CAC 40 pourrait reculer de 0.09%, le Dax pourrait perdre 0.13% ce matin tandis que le FTSE pourrait céder de 0.02%.

De son côté la Bourse de Tokyo a fini en hausse il y a quelques minutes en se reprenant en fin de séance grâce notamment à un nouveau pic du billet vert face au yen ce qui, une fois de plus, favorise les valeurs exportatrices. L’indice Nikkei engrange 0.25% à 15 788.78 points.

Une question, un commentaire?

Réagir à cet article Une Ecosse indépendante, (...) : Publiez un commentaire ou posez votre question...

A lire également