AccorHotels lance une OPA sur les 47% du polonais Orbis encore non détenus pour 442 M EUR

Publié le

Le groupe AccorHotels annonce lundi lancer une offre publique d’achat sur les 47,31% du capital de la société polonaise Orbis, premier groupe hôtelier en Europe centrale qu’elle ne détient pas encore, soit une opération d’un montant de 442 millions d’euros.

AccorHotels lance une OPA sur les 47% du polonais Orbis encore non détenus pour 442 M EUR


Orbis, dont AccorHotels est le principal actionnaire depuis 2000, détient "l’exclusivité sur la majorité" de ses marques en Europe centrale, avec un portefeuille qui comprend 128 hôtels soit 21.000 chambres, répartis dans 16 pays, indique un communiqué, précisant que l’offre sera ouverte du 17 décembre 2018 au 18 janvier 2019.
Ce projet d’achat en numéraire, qui porte sur les 21.800.593 actions Orbis non détenues à ce jour par AccorHotels, a été déposé ce lundi auprès de l’Autorité polonaise de surveillance des marchés financiers.
L’opération qui n’est "soumise à aucune condition", précise AccorHotels, sera proposée au prix de 87 zlotys par action, ce qui représente une prime de20% par rapport à la dernière cotation précédant l’annonce, ou 3% comparé à la moyenne des cours de clôture des six derniers mois.
Dans le cas d’un rachat de la totalité des 47,31% du capital, le montant de la transaction s’élèvera à 442 millions d’euros ou 1,9 milliard de zlotys.
Exploités sous les marques Sofitel, Pullman, MGallery, Novotel, Mercure, ibis, ibis Styles et ibis budget, les hôtels d’Orbis se trouvent en Bosnie Herzégovine, Bulgarie, Croatie, Estonie, Hongrie, Lettonie, Lituanie, Macédoine, Moldavie, Monténégro, Pologne, République Tchèque, Roumanie, Serbie, Slovaquie et Slovénie.
Cette opération permettra à AccorHotels "d’amplifier le développement de ses marques dans la région et de poursuivre sa politique de gestion d’actifs", affirme Sébastien Bazin, son PDG, cité par le communiqué.
Les deux groupes sont "partenaires depuis la conclusion d’un premier accord commercial signé il y a 45 ans", dit-il. AccorHotels a "soutenu le développement d’Orbis en Pologne puis, à partir de 2014, dans le reste de l’Europe centrale".
S’il dépassait 90% des droits de votes, AccorHotels procèdera à une opération de retrait obligatoire, et mettra fin à la cotation d’Orbis à la Bourse de Varsovie, précise-t-il.
ref/ef/az

Une question, un commentaire?

Réagir à cet article AccorHotels lance une OPA (...) : Publiez un commentaire ou posez votre question...

A lire également