Bourse de Paris : une prudence positive après les premiers échanges...

©stock.adobe.com
Après les premiers échanges se matin, la Bourse de Paris est en légère hausse (+0,30 %). Détails...

Publié le

Publicité

OFFRE BOURSE DEGIRO

Notifications FranceTransactions.com
Pour ne rien rater de l'actualité des placements épargne, inscrivez-vous à nos notifications.

Bourse de Paris : des premiers échanges optimistes

Ce matin, après les premiers échanges sur la place parisienne, le CAC 40 prenait 10,24 points à 3 457,55 points, soit une légère hausse de 0,30 %.

Après des séances assez ternes depuis l’accord européen, la Bourse de Paris devrait vivre une journée un peu moins en retenue vu l’absence de rendez-vous majeurs aujourd’hui.

Toutefois, le marché restera attentif aux éventuelles nouvelles en provenance de Grèce, trois jours après la validation par la zone euro du second plan de sauvetage.

"Le dossier grec semble jouer un rôle secondaire et les discussions dans les salles de marché se concentrent sur la prochaine opération de prêt à trois ans de la BCE (Banquecentrale européenne) et la hausse du prix du pétrole", estime Chris Weston.

La BCE doit procéder la semaine prochaine à la seconde opération de ce type après avoir connu un grand succès lors de la première en décembre avec 489 milliards d’euros accordés aux banques.

Les investisseurs surveilleront également les cours du pétrole qui étaient en hausse vendredi en Asie, poursuivant leur progression vers des sommets inédits depuis plusieurs mois.

"Ce risque pétrole est le principal grain de sable dans le retour récent de la confiance des investisseurs dans la croissance mondiale", pour Aurel BGC.

Le marché surveillera enfin dans la matinée un emprunt obligataire de l’Italie et la publication du produit intérieur brut détaillé de l’Allemagne pour le quatrième trimestre.

Bourse de Paris : les valeurs

Parmi les valeurs, les investisseurs saluaient l’optimisme pour 2012, malgré un bénéfice en baisse de 2011, du groupe Eiffage (+8,30% à 27,52 euros).

De même, Ingenico (+5,94% à 34,59 euros) était recherché, alors que groupe a pour la première fois de son histoire enregistré un milliard d’euros de ventes en 2011, sans sacrifier ses résultats qui se sont établis en forte hausse.

L’action Technicolor était sanctionnée après l’annonce d’une perte nette quadruplée en 2011 (-5,98% à 2,11 euros).

CFAO gagnait 1,48% à 29,23 euros après avoir annoncé un bénéfice net en hausse en 2011 et s’est dit confiant pour 2012.

Les valeurs bancaires s’inscrivaient en hausse, à l’image de BNP Paribas (+1,34% à 36,79 euros), Crédit Agricole (+0,87% à 4,85 euros) et Société Générale (+1,87% à 23,43 euros). La cour d’appel de Paris a infirmé jeudi la décision prise en 2010 par l’Autorité de la concurrence d’infliger aux principales banques françaises une amende de 385 millions d’euros pour entente sur les coûts des traitements des chèques.

Natixis (+4,62% à 2,65 euros) bondissait après avoir vu la recommandation sur son titre relevée à "neutre", contre "vendre" auparavant, par Goldman Sachs.

Accor (-0,92% à 25,87 euros) et Ipsen (-6,31% à 21,46 euros) pâtissaient d’une baisse de recommandation respectivement par Société Générale et Exane-BNP Paribas. Edenred (+2,01% à 20,29 euros) bénéficiait de l’effet inverse de la part de Citigroup.

Une question, un commentaire?

Réagir à cet article Bourse de Paris : une prudence : Publiez un commentaire ou posez votre question...

A lire également