Délit d’initié : 2,5 millions d’euros d’amende requis contre un homme d’affaires

©stock.adobe.com
Le collège de l’Autorité des marchés financiers (AMF) a requis une sanction de 2,5 millions d’euros à l’encontre de l’homme d’affaires Alain Duménil, a confirmé vendredi à l’AFP une source proche du dossier.

Publié le , mis à jour le

Publicité

OFFRE BOURSE DEGIRO

Notifications FranceTransactions.com
Pour ne rien rater de l'actualité des placements épargne, inscrivez-vous à nos notifications.

L’AMF requiert 2,5 millions d’euros d’amende contre un homme d’affaires (source) :

Le collège de l’Autorité des marchés financiers (AMF) a requis une sanction de 2,5 millions d’euros à l’encontre de l’homme d’affaires Alain Duménil, a confirmé vendredi à l’AFP une source proche du dossier.

"Le représentant du collège de l’AMF a effectivement demandé une sanction pécunière à hauteur de 2,5 millions d’euros à l’encontre de M. Alain Duménil", selon cette source.

L’ancien propriétaire du chausseur de luxe Stéphane Kélian est au cœur d’une procédure de l’AMF pour délit d’initiés dans le cadre d’une opération concernant une foncière immobilière.

M. Duménil aurait vendu, via le holding luxembourgeois Lado dont il est actionnaire, une partie du capital de la foncière ADT, sur laquelle il aurait détenu une information privilégiée, ce qu’il conteste.

La commission des sanctions de l’AMF, seule habilitée au sein du gendarme boursier à infliger des amendes, doit désormais se prononcer sur ce dossier.

Une question, un commentaire?

Réagir à cet article Délit d'initié : 2,5 (...) : Publiez un commentaire ou posez votre question...

A lire également