Bourse de Paris : finalement la réélection d’Obama se rassure pas !

©stock.adobe.com
La Bourse de Paris ferme en baisse mercredi (-1,99%), en cause la réélection du président US Obama et les inquiétudes en Zone euro, détails...

Publié le

Publicité

OFFRE BOURSE DEGIRO

Bourse de Paris : clôture en baisse

La Bourse de Paris a terminé en forte baisse mercredi (-1,99%), s’interrogeant sur la manière dont Barack Obama va aborder les problèmes budgétaires aux Etats-Unis après sa réélection et s’inquiétant de prévisions de croissance économiques exécrables en zone euro.

L’indice CAC 40 a perdu 69,07 points à 3.409,59 points, dans un volume d’échanges un peu plus nourri que ces dernières séances, à 3 milliards d’€.

Le marché parisien a d’abord salué la victoire du président américain Barack Obama, au point de prendre plus de 1% en fin de matinée, avant de passer dans le rouge sous l’effet des prévisions économiques de la Commission européenne et d’une forte baisse de Wall Street.

Les investisseurs attendent le président américain au tournant, compte tenu des lourds problèmes budgétaires que le pays va devoir affronter, sur fond de divisions persistantes au Congrès.

Il faut dire que faute d’accord entre Démocrates et Républicains d’ici la fin de l’année, des coupes budgétaires et hausses d’impôts doivent entrer automatiquement en vigueur pour réduire le déficit public américain.

Dans le même temps, la situation en zone euro n’a rien pour rassurer les investisseurs, au vu des prévisions économiques de la Commission européenne.

La zone euro devrait sortir de récession en 2013, mais la croissance restera au point mort (+0,1%) et il faudra attendre 2014 pour la voir repartir (+1,4%), ce qui rend plus difficile la réduction du déficit public.

Bourse de Paris : du côté des valeurs

Les inquiétudes du marché ont éclipsé des résultats d’entreprises plutôt bien accueillis, comme ceux de Veolia Environnement (+4,91% à 7,99 euros).

BNP Paribas a pris 1,07% à 39,54 euros, grâce à un bénéfice plus que doublé et meilleur qu’attendu au troisième trimestre.

Le marché parisien a été tiré vers le bas par plusieurs poids lourds du CAC 40 à l’image de Total (-2,92% à 37,88 euros) et Axa (-3,40 à 12,08 euros).

Une question, un commentaire?

Réagir à cet article Bourse de Paris : finalement : Publiez un commentaire ou posez votre question...

A lire également