La Bourse de Paris clôture dans le vert (+0,15%) une séance sous le signe des résultats

Publié le

La Bourse de Paris a terminé sur une légère progression (+0,15%) vendredi au terme d’une séance essentiellement animée par les résultats d’entreprises, les indicateurs du jour ayant eu peu d’influence sur la tendance.

La Bourse de Paris clôture dans le vert (+0,15%) une séance sous le signe des résultats


L’indice CAC 40 a gagné 8,14 points, à 5.317,37 points, dans un volume d’échanges limitéde 3 milliards d’euros. La veille, il avait déjà fini sur une faible hausse .
Au cours de la semaine écoulée, la cote parisienne a pris 0,68%. Elle a engrangé 0,09% depuis le début de l’année.
Après une ouverture stable, l’indice parisien a connu un léger accèsde faiblesse en fin de matinée, avant de regagner l’équilibre pour finir en petite hausse.
La séance a surtout été marquée par "quelques publications qui s’annulent les unes les autres, certaines étant accueillies avec un grand enthousiasme, à l’image de Saint-Gobain, tandis que d’autres, à l’instar de Valeo, ont déçu", a commenté auprès de l’AFP Mikaël Jacoby, responsable du courtage Europe continentale de Oddo Securities.
Selon lui, "ce ne sont pas spécialement les indicateurs qui ont joué" alors que, conformément à une première estimation, le taux d’inflation de la zone euro a légèrement ralenti en janvier à 1,3% sur un an, contre 1,4% en décembre.
Parmi les autres indicateurs à l’agenda, les investisseurs ont aussi pris connaissance d’une légère décélération de la croissance économique allemande au quatrième trimestre 2017.
Mais globalement, "nous restons vraiment dans un contexte très porteur en Europe ainsi qu’aux Etats-Unis", a complété M. Jacoby.
Les marchés actions ont connu une trajectoire "beaucoup plus modeste cette semaine par rapport aux trois précédentes", les investisseurs profitant sans doute "de l’opportunité de s’offrir un peu de répit afin de réévaluer leurs options", a relevé de son côté dans une note Michael Hewson, un analyste de CMC Markets.
- Valeo déçoit -
Sur le front des valeurs, Valeo a fini en queue de peloton du SBF 120, dégringolant de 11,09% à 54,82 euros, le marché se montrant déçu des résultats annuels de la société et de ses perspectives pour 2018.
Saint-Gobain a gagné en revanche 2,90% à 45,38 euros, conforté par la prévision en 2018 d’une nouvelle amélioration de sa performance opérationnelle, après la publication d’un bénéfice net en hausse de 19,5% en 2017.
ADP est monté de 1,89% à 167,10 euros, profitant d’une hausse de 31,2% de son bénéfice net en 2017 à 571 millions d’euros, porté par un trafic dynamique et le développement du groupe à l’international.
SES SA s’est à l’inverse replié de 3,06% à 11,41 euros, affecté par les perspectives données par l’opérateur de satellites qui prévoit une baisse de sa rentabilité en 2018 avant une amélioration en 2019.
Vivendi lâchait 0,29% à 20,90 euros alors que la médiation engagée pour tenter de régler le contentieux l’opposant à l’italien Mediaset a échoué, les deux groupes devant désormais régler leur différend devant la justice italienne.
Par ailleurs, la création d’une coentreprise entre l’opérateur Telecom Italia (Tim) et le groupe Canal+, filiale deVivendi, est en difficulté, même si le projet n’est pas encore abandonné, a-t-on appris vendredi de sources proches du dossier.
Groupe Flo a cédé 4,72% à 0,26 euro, en raison d’une perte de 50 millions d’euros l’année passée, sur fond de baisse de son chiffre d’affaires. Rachetépar Groupe Bertrand fin juin, le groupe est en difficulté depuis plusieurs années.
Touax a perdu 7,59% à 9,98 euros, lesté par une baisse de 8,9% de son chiffre d’affaires à périmètre constant en 2017, à 211,9 millions d’euros, en raison d’un recul des ventes de conteneurs maritimes.
jra/fka/cj

Une question, un commentaire?

Réagir à cet article La Bourse de Paris clôture : Publiez un commentaire ou posez votre question...

A lire également