La Bourse de Paris clôture en hausse (+0,59%) au plus haut depuis novembre 2015

Publié le

La Bourse de Paris a terminé dans le vert mercredi (+0,59%), atteignant son plus haut niveau en clôture depuis novembre 2015, soutenue par les records de Wall Street et un secteur bancaire dynamique.

La Bourse de Paris clôture en hausse (+0,59%) au plus haut depuis novembre 2015


L’indice CAC 40 a pris 29,04 points à 4.924,86 points, dans un volume d’échanges moyen de 3,3 milliards d’euros.La veille, il avait fini en progression de 0,16%.
La cote parisienne a ouvert dans le vert et n’a pas fléchi ensuite.
"Encore une fois les valeurs bancaires ont servi de carburant au marché pour monter", a souligné Andrea Tuéni, un analyste de Saxo Banque.
"L’influence positive des marchés américains qui n’en finissent plus de battre des records" ces derniers jours a également soutenu la place parisienne, a-t-il ajouté.
"Le marché parisien anticipe un relèvement des taux directeurs de la Réserve fédérale américaine, ce qui serait plutôt positif pour les banques et explique leur bonne orientation", a-t-il complété.
Les indicateurs du jour, majoritairement publié aux États-Unis ont d’ailleurs étayé cette hypothèse, avec en particulier une inflation a bondi pour atteindre sa plus forte hausse en 4 ans.
"Ces chiffres vont dans le sens d’un nouveau tour de vis de la Fed. La probabilité d’un geste dès la réunion du mois de mars est encore peu élevée, mais ce n’est pas non plus totalement exclu", a estimé M. Tuéni.
Sur le front des valeurs, Crédit Agricole SA a fini en tête de l’indice CAC40, dynamisé par un bénéfice net 2016 en hausse de 0,7% à 3,54 milliards d’euros, supérieur aux attentes des analystes.
Les autres banques ont également signé une belle séance, BNP Paribas gagnant 1,25% à 57,49 euros, Société Générale 1,30% à 43,75 euros.
Air Liquide a également progressé (+3,07% à 105,80 euros) soutenu par la publication d’un bénéfice net 2016 en hausse de 5%.
Euronext a cédé 1,18% à 41,40 euros après des prises de bénéfices. L’opérateur a affiché une progression de son bénéfice net annuel de14,1% en 2016, malgré un environnement difficile qui a pesé sur le chiffre d’affaires en recul de 4,3%.
Zodiac a reculé de 2,57% à 27,15 euros, pénalisé par l’action d’un fonds britannique, actionnaire minoritaire du groupe aéronautique français Safran (+1,68% à 65,28 euros), quia réclamé un vote des actionnaires avant le lancement de l’offre publique d’achat sur Zodiac.
abx/fpo/jpr

Une question, un commentaire?

Réagir à cet article La Bourse de Paris clôture en : Publiez un commentaire ou posez votre question...

A lire également

Enregistrer au format PDF Téléchargez cet article (PDF)